Project Ophelia : l’ordinateur de poche signé Dell

Project Ophelia

Project OpheliaAvec Project Ophelia, Dell fait coup double. Le constructeur parvient à faire parler de lui durant le CES 2013, qui se tenait cette semaine à Las Vegas,  tout en recyclant une vieille idée : transférer le stockage interne d’un PC sur le Cloud. Et quoi de mieux pour cela que de créer un PC qui a la forme d’une clé USB ?

Dell a toujours cru au Cloud, notamment pour le stockage des données. Il y a même consacré toute une division grâce au rachat de Wyse l’année dernière. Project Ophelia est né de toute la réflexion du groupe autour de la portabilité du poste de travail et l’accès aux données de presque n’importe où. Le but étant bien sûr d’apporter aux entreprises les moyens de doter leurs équipes de PC qui les suivent partout. Reste souvent un problème : l’affichage des données.

L’année dernière, au Mobile World Congress de Barcelone, nous avons découvert un petit appareil de la taille d’une clé USB, le Cotton Candy des Norvégiens de FXI. Il s’agissait d’un ordinateur miniature transformant n’importe quel périphérique d’affichage compatible HDMI en PC. Un port USB d’un côté (pour l’alimentation électrique), une sortie HDMI de l’autre, un port microSD pour le stockage des données, du WiFi (pour Internet), du Bluetooth (pour le clavier et la souris) et Android 4.0 pour leur exploitation. Depuis, il a fait des émules : Z900 de Zero Devices, A10 de AllWinner, etc.

Project Ophelia s’en inspire aussi. Mais il a deux particularités. Il a l’inconvénient d’utiliser le cloud pour le stockage des données : sans Internet, la clé voit sa portabilité réduite. Et il est compatible MHL, ce qui pallie partiellement au problème de l’alimentation électrique.Les clés précédentes utilisent le port USB pour obtenir de l’énergie.  Avec MHL, Project Ophelia est alimenté par la liaison HDMI. Faut-il encore avoir un écran compatible. Revient alors l’éternel port USB. Comme on dit : c’est l’intention qui compte.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre < strong>Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quand je vois une balise strong ,sur un site comme gizmodo, en plein milieu du texte, j’ai envie de vomir.
    N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

  2. Non mais le cloud c’est sympas, c’est sur, mais encore faudrait-il avoir une connexion internet avec un débit d’upload supérieur à 20ko/sec…
    Rien que pour transférer des photos, c’est un peu la misère, j’ai passé 19H à upload hier pour 2Go de photos :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité