Quand Steve Jobs cachait ses Porsches

Porsche 911

Porsche 911Les anecdotes sur Steve Jobs fleurissent ces derniers temps. Non pas parce que les langues se délient, puisqu'il n'est pas question d'histoires glauques. Quoiqu'il en soit, la légende de l'homme est en marche !

L’anecdote nous est relayée par Forbes, et concerne l’époque ou Jobs n’était plus chez Apple, mais chez NeXT. Il avait alors acheté une Porsche 911 en même temps que Randy Adams, homme clé de l’entreprise de l’ex-gourou d’Apple (même s’il a également oeuvré dans la création des Adobe Acrobat et PDF !). Bref, les 2 hommes avaient pour habitude de garer leurs véhicules à 3 places de distance pour ne pas rayer leurs portières.

Jusqu’au jour où Jobs est allé voir Adams, l’air précipité, pour lui annoncer la venue de Ross Perot, un potentiel investisseur, et en même temps lui demander d’aller garer sa Porsche ailleurs. Jobs n’ayant aucune envie de faire comprendre à Perot que sa société avait de l’argent. Fin de l’histoire : les Porsches ont été garées sur un parking annexe, et Perot a investi 20 millions de dollars dans NeXT.

Et voilà comment on se construit une légende. A grands coups d’anecdotes de ce genre, tout simplement.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

TachePhoto / Shutterstock.com

[mactrast]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Moi une foi j’ai garé ma Toyota Aigo sur le parking du pharmacien, et on m’a dit de la garer 3 places plus loin.

    Et je l’ai fait.

    C’est dingue non ?

  2. Allez vous la toucher sur sa tombe et foutez nous la paix avec ce type. C’est pas une légende, juste un type qui a su dresser ses moutons pour qu’ils tendent la patte à chaque fois qu’il sortait un nouveau iMerde

      1. C’est facile et bas de dire ça.
        Non, je ne suis pas de nature jalouse. Au contraire, tant mieux pour eux s’ils réussissent !

        Ce qui me révolte c’est qu’on le qualifie de « Génie » ou de « Légende », que des gens vouent presque un culte sur sa personne, alors que ce n’est qu’un commercial qui a trouvé le bon fillon, qui a su investir au bon moment qui a acheté les bons brevets.

        Faut passer à autre chose. Je vais pas prier le créateur du coca parceque ça a bon gout et que j’en achète régulièrement.

    1. Désolé, non! Peugeot ça compte pas… à moins que tu possèdes également un yacht d’au moins 70 mètres dont le concept de la déco intérieure à couté 9 millions d’euros minimum!

      Commence un peu à nous lever le coeur, ce Steve-là!

  3. Chemin de mes yeux:
    Steve Jobs->légende->Ben

    Pauvre merde consumeriste, tu n’es pas un journaliste, un journaliste a un esprit critique, un journaliste vérifie ses infos, comprend avant de retranscrire. A la rigueur, tu sais te servir de google translate et naviguer sur le web, et encore… Même traduire un article de 10 lignes ça à l’air parfois difficile…

    1. Bon, je retire certains propos, j’ai été un peu loin là… Mais bon, serieux, vous en faites exprès? Ce qui m’énerve c’est que Ben se dise « Responsable éditorial », ces deux termes impliquent du serieux, un point de vue documenté et un vrai travail de journaliste. Hors ce qu’on voit au quotidien dans ses news, c’est au pire un copier-coller approximativement traduit de The Verge ou au mieux un gros troll érigeant un buisinessman en mythe… Donc le « pauvre merde consumeriste » est disproportionné et je m’en excuse mais je pense que le site gagnerait à avoir des articles relus et un peu plus approfondis que « Steve Jobs est un dieu lolilol ». Si ça n’avait pas été lui, personne n’en aurait rien eu à péter ou pire, on aurait trouvé la démarche malhonnête, je parie même qu’il est loin d’être le seul à avoir fait un coup de ce genre. Mais là comme il s’agit d’un homme qui a sû s’approprier tout un tas d’innovations et les vendre, se créer une aura, alors là tout ce qu’il fait c’est de l’or en barre. Que le consommateur de base tombe dans le piège que nous tend le marketing et la com’, pourquoi pas… Mais qu’un mec qui se dit « responsable éditorial » et donc journaliste le fasse et le relaie bêtement sans se poser certaines questions, ça me met hors de moi…

  4. Mais c’est fou, ça!! Certains (es) ont un niveau de bêtise que même les abysses n’en donnent qu’une vague idée!!
    je devrais peut-être pas prendre la peine de m’expliquer, au vu des réponses navrantes que je vais certainement avoir, mais alleyy, j’essaie quand-même:
    Prenez, par exemple, un club sportif: Est-ce que les dirigeants construisent eux-même le stade? dessinent le logo? jouent sur le terrain? Ont-ils inventé le sport? évidement, la réponse est non. Et même si le stade est magnifique, le logo hyper-réussi, que les joueurs sont excellents, il faut de bons dirigeants, un bon entraîneur, avec de la vista, du charisme, peut-être même un sale caractère, mais surtout de la passion! Sinon, pas de résultats, pas de bonne équipe, pas de coupes..
    Autre exemple: le cinéma. regardez le générique de fin, avec tous les protagosnistes.. des acteurs en passant par les coiffeuses, les cascadeurs, les monteurs, etc.. Ben il faut un réalisateur de génie pour qu’au final, tout ce petit monde contribue à créer un chef-d’oeuvre!
    Ben voilà, c’était ça, Steve Jobs: un passionné.. pour ses détracteurs: même l’iMac n’était pas de lui (époque Gil Amelio), mais c’est sa personnalité qui en a fait un succès.. Et si aujourd’hui vous connaissez son nom, que vous savez (plus ou moins) ce qu’il a fait, que vous voyez ses produits partout sur la planète, et que ça vous plaise ou non, moi je dis: chapeau, mec !..

    Don’t dream it, be it !
    Love
    Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité