Il sous-traite aux Chinois pour glander au boulot !

shutterstock_101170474 - paresse

shutterstock_101170474 - paresseLes paresseux sont bien souvent les plus créatifs, trouver des solutions à l'oisiveté nécessite quelques compétences. Comme ce développeur, qui a embauché une entreprise chinoise pour faire son travail à sa place. Génial ? Il s'est fait virer.

L’histoire reste cocasse. Verizon, spécialiste ultra connu des télécoms, a effectué une enquête de sécurité interne, classique.

Ils sont tombés des nues lorsqu’ils ont découvert qu’une connexion avec Shenyang, Chine remontait à plus de six mois. Disons qu’un piratage ou un espionnage industriel aurait des conséquences dramatiques pour la société qui brasse des milliards de données privées.

Les employés utilisant des accès VPN strictement personnels pour travailler, identifications obligatoires, les enquêteurs sont très facilement remontés à la source : Bob, développeur chez Verizon… Le rapport explique,

« Nous avons reçu une demande de Verizon qui visait à comprendre certaines activités anormales dont ils étaient témoins dans leurs journaux VPN. En termes clairs, les rapports VPN ont montré [Bob], connecté depuis la Chine, mais l’employé est là , assis à son bureau, les yeux sur son écran. « 

Bob est un petit malin, il a externalisé, sous-traité  l’ensemble de son travail quotidien à une petite entreprise chinoise qu’il payait tous les mois grâce à son salaire. Ou plutôt ses salaires, il a fait subir la même arnaque à plusieurs entreprises en même temps pour gagner ‘plusieurs centaines de milliers de dollars par an’.

Que faisait-il de ses journées ? L’enquête le révèle également, lire Reddit pendant deux heures, faire du shopping sur eBay durant une heure, Facebook pendant deux heures, et vérifier LinkedIn pour deux autres heures.

Bien mal acquis ne profite jamais, et le développeur s’est fait promptement licencier. Et bien, il va sans doute passer plus de temps sur LinkedIn dorénavant…

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :