Une taxe sur les ventes de jeux vidéo violents, proposée

violent-tax

Voici une idée plutôt originale proposée par Diane Franklin, un parlementaire républicain de la Chambre des représentants de l’état du Missouri, qui a récemment proposé d’instaurer une taxe sur les ventes des jeux vidéo violents. La proposition connue sous le nom de HB0157I est certainement une conséquence de l’événement dramatique qui s’est déroulé à la fin de l'année dernière à Newtown, au Connecticut, l’idée étant que le montant de la taxe perçue sur les vente de jeux vidéo violents serve à alimenter, non pas les conflits dans lesquels le pays en engagé, mais plutôt serve à subventionner les programmes de santé mentale et de répression, avec l'espoir que des fusillades futures puissent être évitées dans la mesure du possible.

Ce qu’il est nécessaire de faire, c’est d’aller à la source du problème, c’est à dire gérer notre propre nature humaine ainsi et de faire en sorte que nos enfants reçoivent le bon type de message quand ils grandissent. Pourtant, la taxe proposée est relativement faible (1%), et serait appliquée aux US à des jeux vidéo classés par l’ESRB « Teen », « Mature », ou « Adult-only ». Pourtant, il y a d’autres jeux qui ont reçu le classement « Teen » sans qu’il y ait pour autant la moindre note de violence présente, tels que Guitar Hero (à cause de personnages trop peu vêtus ?). Et la réponse de l’Entertainment Software Association à cette initiative ne s’est pas fait attendre : «le fait de taxer le principe de liberté d’expression présent dans le Premier amendement, simplement sur la base de son contenu est non seulement faux, mais finira par coûter cher aux contribuables du Missouri. » Et vous, qu’en pensez-vous? Seriez-vous d’accord pour qu’une taxe similaire soit mise en place en France ou est-ce la porte ouverte à la mise en place d’autre idées dans ce genre (taxe sur la produits gras, l’alcool, les cigarettes, etc. afin de financer le trou de la sécurité sociale ?)

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité