Mega fait dans la Mega-sécurité

mega chiffre

Avec Mega, Kim Dotcom ne veut pas se faire une nouvelle fois avoir par les agents fédéraux comme avec MegaUpload. Et pour cela, son truc, c’est le chiffrement. Beaucoup de chiffrement. Et sur ce point Mega va plus loin que les autres en utilisant les données sur votre manière d’écrire et de déplacer votre souris pour renforcer votre clé de chiffrement.

 

La cryptographie se base sur des clés complexes pour chiffrer vos données, et de toute évidence, ces clés doivent être données au hasard. Mais si vous vous y connaissez en ordinateur, vous savez qu’ils sont très mauvais pour générer des nombres au hasard. Ils n’y arrivent pas. En fait, ils se servent de variables obscures comme l’heure de l’horloge de votre ordinateur, et manipulent ces chiffres pour générer un chiffre au pseudo-hasard. Si d’une certaine manière vous arrivez à trouver la variable utilisée, ce n’est plus du hasard.

Mega va un peu plus loin en vous ajoutant dans l’équation. La manière dont vous déplacez votre souris ou dont vous tapez votre nom d’utilisateur est injectée dans votre clé de chiffrement. Et ce sont des variables qui ont peu de chance d’être retrouvées, et presque impossible à reproduire. Bien sûr, une telle chose n’est pas novatrice, mais ça montre bien que Mega est sérieux au niveau de la sécurité. Et ce n’est une surprise pour personne, puisque tout ce chiffrement est fait pour protéger Mega plus que ça n’est fait pour vous protéger. Et avec de telles précautions, comment pouvait-il en être autrement ?

 

Tags :