Ashton Kutcher a testé le régime fruitalien de Steve Jobs

Ashton Kutcher

Ashton KutcherTrès professionnel dans son approche, Ashton Kutcher, qui campa le rôle de Jobs dans le film éponyme (ayant essuyé de mauvais premiers retours, soit-dit en passant) a testé le régime fruitalien un temps adopté par l'ex-gourou d'Apple.

Le régime fruitalien est un régime extrême, et ce n’est vraiment rien de le dire. Restrictif au possible, il limite ses adeptes à se nourrir de fruits, de noix et de graines. Adopté un temps par Steve Jobs, il a été expérimenté par Ashton Kutcher lors du tournage du film jOBS. Sans doute, Kutcher a voulu saisir une partie de la façon de penser de Steve Jobs. Quelle idée : comme il l’a avoué à l’Associated Press, Kutcher s’en est rapidement mordu les doigts… et s’est retrouvé à l’hôpital. Un tel régime serait sensé freiner l’accumulation de mucus. En réalité, il va dans un premier temps dérégler le fonctionnement du pancréas, et entraîner de vives douleurs au niveau de l’abdomen.

N’allez pas nous faire croire qu’un acteur si bien entouré arrive à mettre sa santé en « danger » sans que personne ne s’en aperçoive ? Quoiqu’il en soit, il semblerait que cette expérience n’ait pas donné la chance à l’acteur de transcender son jeu, vu les premières critiques publiées à l’encontre du film.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[venturebeat]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mmmh, tiens cela entraine un dérèglement du pancréas… N’est-ce pas le cancer du pancréas qui a emporté ce bon vieu Jobs?

    La leçons du jour : trop de fruit tue le fruit (et vous aussi par ailleurs ^^)

  2. « il va dans un premier temps dérégler le fonctionnement du pancréas » => Le fait que S. Jobs soit mort d’un cancer pancréatique, c’est lié ?

  3. Je ne pense pas à cet incidence mais l’inverse. c’est à dire que suite à la découverte de son cancer du pancréas (au passage l’un des cancers les plus horribles et celui-ci le cancer du pancréas, la souffrance intense jusqu’à la fin) il a pu se voir « prescrire », « conseiller » ce régime « fruitalien », qui est des plus difficile.
    Cela permettait certainement à Steeve Jobs de contrôler l’activité pancréatique et ainsi minimiser les aléas de son cancer du pancréas. En général un cancer avéré du pancréas ne dure pas aussi longtemps que celui de Jobs, 6mois an an grand max) l’argent amenant des traitements titanesques et ne souhaitant pas mourir de suite, les médecins Américains ont pu ainsi lui faire bénéficier d’une « longue vie » ou du moins d’une cohabitation avec son cancer du pancréas le plus longtemps possible. Jobs a du souffrir le martyre jusqu’au bout… RIP Steeve, tu était le Must, démontrant qu’être autodidacte n’est pas impossible et que l’on peut devenir riche !!!

  4. En réalité l’homme est frugivore, mais les fruits doivent être consommés à part pour des raisons d’équilibre acido-basique lors de la digestion. Quand aux graines, l’organisme les digère le soir de préférence. Il a aussi été prouvé qu’une alternance graines/fruits crée de la résistance à l’insuline, au même titre que le café. Il est difficile de REVENIR à une alimentation frugivore car l’organisme croit que l’environnement est revenu à la normale et il commence à détoxiner à mort, d’où les douleurs gastriques.

  5. Avec tous les pesticides qu’il y a sur les fruits, je pense que Steve Jobs a choppé son cancer ainsi.
    Le pire c’est que c’est la pomme qui possède la plus grande variété de produits dans les pesticides pulvérisés. C’est pour ça qu’elles ont ce fameux « gras » quand on touche des pommes de grandes surface. On retrouve environ 250 produits différents sur la peau d’une pomme de supermarché. Ce fameux gras, on ne se l’enlève pas des doigts, même avec du savon…
    Bouffer ça, c’est complétement fou.
    Personnellement j’ai connu 2 dingues de pommes, qui en bouffaient quotidiennement…. elles sont toutes deux mortes de cancer.

  6. Steve Jobs.. Un très grand homme. Il y a que ceux qui connaissent pas son histoire / passé pour dire le contraire. Et ceux qui parle d’une personne plus de ce monde (bonne ou mauvaise) n’ont aucuns respects et de savoir vivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité