4 astronautes, 1 téléréalité,1 aller-simple pour Mars

mars one capsule

mars one capsuleVous pensez que la téléréalité est sur le déclin ? Attendez de voir son grand retour en 2023. Le projet Mars One dont on vous a déjà parlé plusieurs fois, vient de trouver ses premiers investisseurs. Le projet est de filmer entièrement la mission sans retour : de la sélection des astronautes à la première année sur la planète rouge.

Mars One est un projet néerlandais qui devrait coûter un total de 6 milliards. Les premiers investisseurs ont donné quelques millions qui vont permettre les études de design conceptuel et la sélection des candidats qui doit bientôt commencer (c’est ce que les responsables ont dit aujourd’hui). Kai Staats, directeur du développement d’affaires, a déclaré :

« Réunir quelques millions peut sembler dérisoire comparés aux milliards dont nous avons besoin, mais nous avançons, un pied après l’autre. »

L’argent va servir à dessiner les modules d’habitation et les autres composants indispensables pour établir la première colonie martienne. De plus, la sélection des candidats s’annonce compliquée puisqu’ils attendent des centaines de milliers de candidatures de gens voulant faire partie des premiers colons. Les sélectionnés passeront alors 8 ans à s’entraîner avant le premier vol.

Si tout se déroule comme prévu, Mars One enverra plusieurs missions robotiques entre 2016 et 2020 à destination de mars pour construire un avant-poste pour les colons. Les 4 premiers astronautes doivent arriver en 2023 et ils seront rejoints par d’autres colons tous les 2 ans. Comme il s’agit d’un aller-simple, rien n’est prévu pour les rapatrier sur Terre.

Question : Seriez-vous prêt à partir sur Mars avec 3 autres astronautes sans aucun retour possible ? [Mars One via Space]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 6 milliards ! Mais c’est une blague leur truc ! Cette somme ne suffirait même pas à développer un lanceur capable d’amener des hommes et du matériel sur Mars.
    Bande d’amateurs va.

  2. @gégé
    Ca s’appel du detournement de fond.
    oui monsieur c’est pour partir sur mars, oui biensur une télérealité, tout publique monsieur….
    y’a des gourou qui font ca aussi:
    oui monsieur je vien de mars, je mesurai 6 metre la bas monsieur, vous avez de l’argent pour aller au paradis monsieur.

    1. Sauf que les blondes à fortes poitrines préfèreront rester sur terre à se faire entretenir plutôt que d’aller se fatiguer à coloniser une planète .
      Tu pourras toujours tirer ton coup avec des camionneuses ceci dit .
      Nan mais bon c’est super , vous êtes tellement motiver que ca fera de la main d’oeuvre à moindre coup,malheureusement vous serez en compétition avec des personnes qui auront une connaissance plus affirmées de la rudesse de la vie concernant des continents , des terres hostiles ( alaska , désert , etc… ) .
      Vous vous ferez chier là bas je pense , il faudra penser à envoyer un psy pour vous soulager vous n’avez rien de pionner mais juste de geeks bon à végéter devant un écran en mangeant des chips des pizzas et jouer à w.o.w . Bref inapte à un vol spatiale .

      1. Pour info, les rapports sexuel ne seront pas autorisés sur place.

        De plus, la possibilité d’avoir un enfant là bas est également à exclure pour l’instant dans ma mesure où on ne connait pas encore les effets de la gravité martienne sur les spermatozoïde dans la femme.

    2. Bonjour

      @BliZo
      La loi de quel pays s’appliquera à cette occasion ?
      Parce qu’un règlement c’est une chose, une loi c’en est une autre.
      Je ne vois pas comment ils peuvent interdire les rapports sexuels et comment s’assure que cette interdiction est appliquée !!!
      Et pour info les Droits de l’Homme garantissent le droit d’avoir des rapports sexuels si on en a envie.
      Un règlement prendrait le pas sur ces droits ?
      Je suis curieux de voir cela :-)
      Quand au fait de ne pas faire d’enfant je me marre;
      Su Terre on a pas mal de débiles et d’inconscient qui font des enfants sans se préoccuper de son bien-être.
      Et je ne parle pas de la pollution qui impacte grandement la santé de ces mêmes enfants…

      A+

      Olivier

  3. Sans compter les maladie hypothétique qu’il pourrait choper sur place… Ou alors si les personnes ne s’entendent pas… Je penserai plutôt pour un gros fake.

      1. il n’ y a aucun retour possible donc si ils se massacrent … C’est totalement différent d’un entrainement .Dans ce dernier cas il y a toujours une assistance proche .
        Mars n’est pas une forêt où la vie est à profusion , c’est tout l’inverse donc ce sera béton comme défi à relever .
        Je reste très sceptique .

  4. Moi ! Moi ! Moi !

    Enfin, pourvu que pendant le voyage, une martienne ne capte pas mes pensées au point d’en devenir mélancolique, et que son mari jaloux m’attende avec un fusil à l’arrivée de la fusée… 😉

    EDIT : oui, c’est Ray Bradbury, Chroniques martiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité