Kim Dotcom, bon joueur !

Mega

MegaEn lançant le site Mega, le fondateur avait annoncé que son service serait tout ce qu'il y a de plus légal. Si Kim Dotcom a facilement tendance à poser un orteil ou deux sur les limites, bon joueur, il supprime déjà les fichiers douteux.

Inutile de se voiler la face, le principal attrait de Megaupload, comme de Mega, était le téléchargement illégal. Pour éviter toute fermeture intempestive du nouveau site, Dotcom se doit de prendre les devants,  et sans attendre.

Quelques jours après l’ouverture officielle, Mega affiche des archives de fichiers qui se chiffrent en millions. A ce titre, certaines sont inévitablement passées entre les mailles du filet et les ayants-droits ont immédiatement demandé leur suppression.

Le célèbre avocat Ira P. Rothken précise que ce sont en réalité 250 demandes de retrait qui ont été réclamées et que Mega a répondu par l’affirmative à 150 d’entre elles. Que ce soit par bonne volonté ou parce que le site est plus surveillé que la Maison Blanche, les fichiers ont en tout cas disparu, et promptement.

Dotcom le sait, s’il ne peut être tenu comme responsable de ce qui est téléchargé au sein de Mega, il est en revanche dans l’obligation de supprimer les contenus illégaux. Il ne fera pas deux fois la même erreur.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[computerworld]

Tags :