EA abandonne la franchise Medal of Honor

Medal of Honor Warfighter

Medal of Honor WarfighterCoup dur pour Electronic Arts : le dernier opus de Medal of Honor, sous-titré Warfighter, a reçu un accueil très froid de la part des joueurs et de la presse. Suite aux mauvais résultats commerciaux (moins de 2 millions d’exemplaires dans le monde), mais pas que, EA suspend cette franchise, jusqu’à ce que le cœur lui en dise de la ressusciter une fois encore.

Il faut dire, EA n’a pas été tendre avec Medal of Honor. L’éditeur, pourtant conscient que ce n’était pas le jeu de l’année, a démarré la commercialisation de Warfighter au moment de la sortie de Black Ops II, nouvel opus de la série Call of Duty (d’Activision), LE poids lourd de la catégorie. Difficile de comprendre pourquoi, mais facile d’anticiper ce résultat très prévisible.

Cette décision, annoncée lors d’une conférence de presse téléphonique, est l’une des conséquences des mauvais résultats de l’éditeur américain. Son chiffre d’affaires de Noel, le plus important de l’année, est passé en dessous de la barre symbolique du milliard de dollars. Une mauvaise nouvelle qui gâche forcément celle de la baisse de ses pertes nettes sur la fin de l’année 2012. D’autant que l’entreprise va devoir, cette année, réaliser d’énormes investissements pour produire des jeux sur les prochaines consoles.

Cet abandon, certes provisoire, est tout ce qu’il y a de plus logique. EA a en effet dans son escarcelle deux licences de FPS à tendance conflit armé : Medal of Honor, mais aussi Battlefield, dont le troisième opus cartonne, notamment en DLC et en abonnement premium. Puisque les investissements sur les consoles Next-Gen coutent chers, EA s’appuie sur les jeux au plus fort potentiel, comme FIFA ou Battlefield, déjà en production. Exit donc les seconds couteaux.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source : [Electronic Arts]

Tags :