La « machine à bonheur » en place chez Google

La machine à bonheur en place chez Google

La machine à bonheur en place chez GoogleS'assurer le bonheur de ses employés peut s'avérer mission impossible dès lors que l'entreprise atteint une taille internationale. Chez Google par exemple, avec des collaborateurs partout dans le monde, des chercheurs ont mis en place une véritable "machine à bonheur" pour tenter de déterminer ce qui conviendrait le mieux à son personnel.

Est-ce que Stéphane de la compta préfèrerait une augmentation de 1 000 $, une prime de 2 000 $, des actions ou des horaires allégés ? C’est pour tenter de répondre à ces questions quotidiennes que le Laboratoire Personnel & Innovation a lancé le projet « People Operations », POPS de son petit nom.

Les chercheurs y effectuent des dizaines d’expérimentations sur les employés afin de déterminer comment les rendre plus heureux. Le genre d’attention qui contribue largement à placer l’entreprise sur la plus haute marche des 100 meilleures entreprises pour lesquelles travailler, selon Fortune

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et pendant ce temps, en France, la seule méthode des patrons est la menace de licenciement pour faire bosser les gens.
    Google sait qu’un employé heureux s’investit plus, et travaille mieux. Nos patrons en sont toujours à l’époque où le fouet faisait avancer les masses.

    1. On voit que ta mentalité, comme celle de beaucoup trop d’autres francais, contribue à cette ambiance de merde ressentie en France… Les patrons sont des cons? Ah oui c’est vrai j’oubliais qu’ils ne sont EN RIEN les créateurs d’emplois de notre pays…
      Plus sérieusement ne crois tu pas que les patrons rêveraient de pouvoir se permettre ce genre de choses? Crois moi, nombre de patrons aimeraient offrir des primes, des augmentations, des avantages… Le réel problème est que l’Etat FRANÇAIS ne le permet pas à travers des charges insupportables pour les entreprises qui obligent à faire un choix: la compétitivité ou la faillite…

      1. Exactement.
        Les charges sont trop lourdes surtout pour les PME.
        Les râleurs, au lieu de rester esclaves d’un système qui ne vous plait pas, laissez votre boulot a d’autre, et montez votre propre boîte. Qu’on rigole.

      2. « Les charges » ont bon dos ! La réalité, c’est que certains employeurs américains sont assez intelligents pour partager largement les bénéfices pour faire encore plus prospérer leurs entreprises. C’est l’une des raisons du succès de la ‘Silicon Valley’ en Californie.

    2. On reconnait là les bons gros pigeons, les gars qui voient qu’ailleurs, ça se passe mieux, qu’ils se font profondément enfler toute leur vie, mais qui ne le diront jamais.
      Partout dans le monde, à part dans les pays pourris où les employés sont plus esclaves qu’employés, les patrons ont compris comment ça marche, tu montres a tes salariés qu’ils comptent et qu’ils font partie de la « famille » eux ils s’investissent plus, travaillent mieux et font même de la pubs.
      Non, en France, les patrons ne rêvent pas d’offrir des primes, ils rêvent de pouvoir délocaliser en chine, pour ne rien payer et faire un max de bénef. Maintenant, si vous voulez défendre des gars qui n’hésiteront pas une seconde à se débarrasser de vous pour sauvegarder leurs bénéfices, qui, entre nous, sont loin d’être négligeable, libre a vous. Pigeon un jour, pigeon toujours, pas étonnant qu’ils en profitent, vu que certains sont apparemment heureux de s’en prendre plein le fondement sans vaseline.

      1. Absolument parle… Je sais de quoi je parle malheureusement… Jeune entrepreneur, 53 employés…
        Dommage pour la vaseline je repasserai…

      2. uGo : Ce que apparemment aucun d’entre vous n’a compris, c’est que je ne parle pas de petite boite comme la tienne, qui évidemment ne pratiquent pas ce genre de méthodes… Mais de grandes entreprises de la taille de google.

  2. David Estrada a marqué pour Seattle mi-parcours de la 12ème nouveau maillot mu. quand Chicago Marco Pappa a marqué sur un corner magnifiquement joué. Fernandez était sur son chemin à Chicago et Tiffert était le plus récent ajout à la liste Sounders. Brian maillot foot colombie forum et Andrew Weber ont fait un 3-4-5 en matchs de championnat combiné, Les Sounders ont été déclassé 13-6 dans ce laps après avoir enregistré six blanchissages et permettant trois buts lors de louverture dune franchise 7-1-1 mieux, mais a concédé deux buts en deuxième demie à Portland pour maillot basket basketball enfant défaite de 3-2 aux Sounders.

  3. il était difficile car nous avons toujours d? se battre à larrière?, Je pense que pour l première fois ce soir que jétais libre au but où je nai pas été aux prises avec lun des défenseurs, mais na maillot de football 2013 joué dans les deux premières finales de la Coupe. mais ils vont avoir de sérieux ennuis si elles nont pas de trouver un moyen de gagner des matchs? Nous tenons à remercier Alvaro pour ses contributions au club au cours des deux dernières années et lui souhaitons bonne chance dans le prochain chapitre de sa carrière tee shirt foot personnalisé pas cher le Feu, Le milieu de terrain de Chicago Logan Pause dit que le feu ne doit pas se concentrer sur Seattle autant que leur propre exécution. ?Je pensais que nous étions ici pour poli maillot cyclisme de Seattle?, for?ant une sauvegarde de portier suisse Diego Benaglio avec une tête à bout portant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité