Des scientifiques impriment des cellules souches

imprimante cellule souche

imprimante cellule soucheC’est une première ! Des scientifiques ont produit des cellules souches d’embryons humains en utilisant une imprimante 3D. Oui, c’est étonnant et cette technique pourrait être utilisée pour reproduire des reins, des cœurs et d’autres organes dans le futur !

 

Une équipe de l’Université d’Heriot-Way en Ecosse a chargé des cellules souches à la place de l’encre d’une imprimante 3D et en utilisant une valve, ils ont déposé des cellules vivantes de manière à former un motif spécifique. Chaque gouttelette ne contenait que 5 cellules ou moins. Pour produire un amas de cellules, l’équipe a donc d’abord déposé des cellules puis les a recouvertes d’une bio-encre sans cellule. Les cellules se sont alors regroupées à l’intérieur de cette mini-sphère. Et c’est la clé de leur réussite, car pour se reproduire les cellules ont besoin de conditions particulières. Et c’est aussi là que l’impression 3D est si importante pour les recherches sur les cellules souches.

Et ce qui est encore mieux, c’est que les organismes étaient capables de se différentier, ce qui signifie qu’ils pouvaient former n’importe quel type de tissu. Jusqu’à aujourd’hui, les autres tentatives utilisant le même procédé ne fonctionnaient pas aussi bien, ils produisaient des résultats instables. Ici, 99% des cellules à la sortie de l’imprimante étaient utilisables.

Pourquoi est-ce si important ? Les cellules souches sont comme les Barbapapa, elles peuvent se changer en n’importe quel type de tissu. Pas du tissu pour faire des vêtements, mais du tissu organique. Pensez aux poumons, au foie, à la peau, etc. les cellules imprimées peuvent être implantées dans des organes existants pour aider à régénérer des parties du corps qui ont été endommagées. Et de plus, elles mettent un terme aux tests sur les animaux. Plutôt que de tester l’effet de médicaments sur des créatures vivantes, les scientifiques pourraient utiliser des organes imprimés en 3D. Il n’y a pas de honte à s’émerveiller de voir un robot imprimé en 3D, mais cette utilisation est un autre type d’émerveillement.[PopSci]

 Photos : Colin Hattersly, Will Shu/Biofabrication

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Je ne vois pas le rapport entre une maladie , un virus et le fait de pouvoir refaire des organes .Tu auras beau construire, remplacer indéfiniment des parties du corps humain à partir du moment où il y a un virus persistent ça ne servira à rien .
      Enfin je n’ai pas compris où tu voulais en venir surtout , si tu pouvais développer ton raisonnement .

  1. Les « cellules souches » ce qui sauvera l’humanité des maladies graves et des déficiences organiques.
    Plus besoin de greffe ou de greffon d’un tiers compatible, plus besoin de médicaments anti-rejet (pris à vie).

    La possibilité de remplacer, un pancréas par exemple, suite à un cancer, imaginez !!!

    L’espérance de Vie pourra exploser, et qui sait, peut être nous serons des hommes Bicentenaires 😀

    Bonne lecture…

  2. Timothy Ray Brown a été guérit du SIDA grâce à une greffe de moelle osseuse résistante à base de cellules souches. Voilà le lien entre le moyen de guérir le SIDA et cette imprimante à cellules souches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité