Se faire éjecter par un « ami » sur Facebook aurait des conséquences

Facebook

FacebookPeut-être serait-il temps de faire preuve d'un peu de tact sur Facebook, et de ne pas supprimer vos "amis" à la volée, d'un clic. Car ces suppressions innocentes en apparences seraient finalement assez traumatisantes !

Se faire supprimer de la liste d’ami de quelqu’un sur Facebook aurait visiblement quelque chose de traumatisant, si l’on se fie aux résultats d’une étude menée par des étudiants de l’université de Colorado, à Denver (Business School). En fait, 40% des personnes interrogées dans le cadre de l’étude ont admis penser éviter quelqu’un qui les aurait supprimé sur Facebook (alors que 50% ne se préoccuperaient pas de cette suppression). Les femmes seraient plus à même d’éviter ceux qui les auraient éjectées de leurs cercles d’amis virtuels.

Christopher Sibona, l’auteur de l’étude, s’est exprimé sur les résultats :

« Les gens pensent que les réseaux sociaux sont faits pour s’amuser. Mais au final, ce que vous faites sur les réseaux sociaux peut entraîner des conséquences dans le monde réel. »

Sibona donne des exemples sortis de son étude : une fois exclu d’une liste d’ami, une personne va pouvoir accuser d’une baisse de son estime de soi, sentir une perte de contrôle, et tout simplement, ne pas se sentir désirée. Facebook peut-être si cruel, parfois…

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[businessnewsdaily]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Trop pas ! c’etait drole en 90 les noirs…
        Pff le mec a la ramasse qui squate seulement gizmodo et qui se crois au courant de ce qui se fait sur le net….
        Allez papy hervé, on se renseigne, on go sur 9gag, koreus, et spion, et on découvre que les rookmouth sont l’étrange phénomène sans âme des années post 2005 😀

  1. C’est si triste de voir quelqu’un qui ne sait pas nager nous faire une leçon de brasse papillon…

    Confondre virtuel et numérique. Dire que Facebook n’est pas le « monde réel »…

    Posons-nous la question une seconde, utiliser un réseau pour communiquer, c’est passer d’un monde réel à un monde imaginaire? Quand vous téléphonez à votre banquier, c’est pas réel? Une émission de radio, c’est virtuel? un email, c’est pas le monde réel?

    Mais alors, un courrier l’est-il plus parce qu’il est « tangible »?

    Pitié, si vous pensez encore que le numérique est irréel, n’essayez pas de faire des études le concernant !
    Facebook est le réseau social le plus populaire du monde. Il compte plus d’un milliard d’utilisateurs. Il sert de lien social, professionnel, et même de diffusion et de presse. Facebook est tout ce qu’il y a de plus réel. Le numérique est une nature, Internet est un réseau, le web est un espace numérique fonctionnant sur le réseau Internet, et les livres se lisent aujourd’hui en numérique…

    A l’ère du numérique, il serait de bon ton d’arrêter de penser stupidement que le web est un « truc virtuel », où ce qui s’y passe est « pas réel »…

  2. Piccolomad m’a retiré les mots de la bouche, c’est exactement ce que j’allais dire. Facebook est lié à la vie réelle, tout ce qu’il s’y passe est en rapport avec ce que nous vivons tout les jours, ce n’est pas un lieu d’échanges issu d’un monde imaginaire. Quand vous rencontrez une fille ou un garçon à une soirée et qu’il vous ajoute sur Facebook, cette personne sera bien réelle et non pas un simple profil virtuel, n’est ce pas?
    Alors évidemment, quand une personne vous supprime de son compte facebook en tant qu’ami il est fort probable que vous vous mettiez à l’éviter dans la « vraie vie ».

  3. Ahaha les commentaires de Piccolomad et Black balloon m’ont bien plus fait rire que l’article ! Je rajouterais qu’à part un gamin de 8 ans ou quelqu’un qui sort de prison et découvre Facebook tout le monde ou presque l’utilise depuis des années.. A tiens si je pété un câble et virait tout le monde de mes amis ou si je les insultais tous… Pas grave c’est virtuel lol c’est pas les Sims ou gta

  4. Dites moi. Vous avez combien d’amis Facebook? 100, 500? Parmi eux, si vous déménagez ou avez un accident, combien d’entre eux seraient à votre porte pour vous aider? Pas beaucoup? Vous avez donc beaucoup d’amis que l’on pourrait qualifier de ‘virtuel’? Non?

  5. sur facebook, si tu supprimes quelqu’un qui est ami avec des ami(e)s, connaissances ou collégues à toi.. c’est parti pour des mois de ragots..

    sur facebook, vu la mentalité de la majorité actuelle, statistiquement soit tu es un bisounours qui mange dans la main des autres, soit tu es un être maléfique, étrange, bizarre pour les haineux et jaloux de tout.

    très rarement, on est considéré comme une personne qui vit une vie normale avec ses propres idées, ses passions et ses envies.

    sur facebook si tu n’es pas un dans un groupe actif, que tu n’es pas dans la liste d’amis d’une popstar, que tu ne copies/colles les phrases tendances (poeme, blague, parole de chansons à but suicidaire ou d’amour) sur ton murs, ou que tu as peu de pokemon dans ta collection, en bref un mouton. tu es nul.

    dans 10ans avec l’overdose de télé réalité (chanson, sexe, vacances de luxe permanente), des émissions sur la délinquence gratuites, des enquêtes criminelles où tu apprends à être un parfait criminel, tout ça à heure de grande audience, je me demande comment les mentalités vont évoluer et surtout comment les enfants vont interprêter cette culture.. en ne foutant rien de la journée, en tuant ou en arnaquant des gens, on gagne sa vie.

  6. Piccolomad & blackkballoon m’ont l’air d’avoir développé une addiction à facebook , il y a des thérapies contre ça ( enfin bon c’est généraliste : http://www.slate.fr/lien/62689/addiction-internet-trouble-psychiatrie ) .
    Si vous êtes incapable de vivre sans fesses-bouc alors oui c’est un trouble .

    « Alors évidemment, quand une personne vous supprime de son compte facebook en tant qu’ami il est fort probable que vous vous mettiez à l’éviter dans la « vraie vie ». »

    Donc tu calques ta vie matérielle sur ta vie  » virtuelle  » , inquiétant , très inquiétant même , ce que tu dis c’est que l’irréel impact sur le réel .
    Donc une rumeur sur internet serait forcément vraie suivent ta logique même si c’est intentionnellement préjudiciable .
    « Ami » sur facebook veut dire copain ( c’est ce dernier mot qui devrait exactement être employé là ) or le copinage et l’amitié sont deux choses distinctes .Un ami te viendra et te soutiendra quoiqui’il arrive alors qu’un copain , c’est accessoire , c’est une relation momentanée .
    Je pense qu’il y a un abus de langage volontaire de la part de facebook en désignant une personne par « ami » , c’est suggestif dans la tête de la personne , une forme de méthode coué .
    Piccolomad & blackkballoon vous faites fausse route et devriez redescendre sur terre , votre cas fait peur , facebook est avant tout un site pour personne nombriliste et vantarde , vaniteuse même , ça sert à exhiber un quota de copains pour se prouver quelque chose à soit même mais rien de réelle et d’utile envers autrui .
    Vous n’êtes rien et vous cherchez une certaines célébrité en allant là , c’est que vous n’êtes pas très bien psychologiquement , un manque de stabilité .
    Si vous avez 50 amis , voir plus , vous devez passer votre vie sur ce site ( rires ) .

    1. Uhm… Je les trouve BEAUCOUP moins bizarres que vous…. On dirait que vous savez tout.. vous lisez dans les paquets TCP?

      Déjà pourquoi dites vous qu’ils ont développé une addiction a Facebook? Ils disent simplement que ce qui s’y passe n’est pas un jeu vidéo, mais est enraciné dans le réel. C’est leur point de vue, ils n’ont a aucun moment expliqué qu’ils y passaient 2h par jour.

      Ensuite vous venez nous expliquer qui sont les gens sur nos Facebook. Des « copains », dites vous..pas des amis, pas des gens qui viennent vous soutenir blabla… Mais qu’en savez vous? Rien n’oblige a ajouter que des abrutis, des « copains » ou des popstars. Vous pouvez ajouter des vrai gens aussi! Des gens de votre famille!!

      Peut être que vous décrivez uniquement votre utilisation de Facebook et que vous décidez qu’il en va de même pour les 999 999 999 autres utilisateurs?

      Autre chose: vaniteux, nombrilistes, en quête de popularité… En fait vous avez un problème avec les jeunes d’une manière générale non?

      PS: j’ai éteint Facebook (et autres) depuis longtemps. Pas la peine de me faire le speech de l’addiction.

    2. Interessant…

      Donc, penser que Facebook n’est pas « irréel », c’est donc avoir une addiction pour Facebook…

      J’ai donc certainement une addiction pour les pains au chocolat, les tables, les humains, les oiseaux, les…

      « facebook est avant tout un site pour personne nombriliste et vantarde , vaniteuse même , ça sert à exhiber un quota de copains pour se prouver quelque chose à soit même mais rien de réelle et d’utile envers autrui . »
      Euh… C’est moi qui ai un problème là? o_O Facebook est un réseau social… Plus basiquement, c’est un site web !
      La projection de votre expérience propre dans l’usage d’1 milliard de personnes m’incite, pour le coup, à penser que vous êtes une personne « nombriliste et vantarde », en tout cas, convaincue que vous êtes la mesure de la vie, que les expériences se basent sur vous !

      Dans 3 minutes, vous allez nous expliquer qu’Internet est une machine diabolique et que les FPS rendent meurtriers !

      « Vous n’êtes rien et vous cherchez une certaines célébrité en allant là , c’est que vous n’êtes pas très bien psychologiquement , un manque de stabilité . »
      Merci Docteur…

      « « Ami » sur facebook veut dire copain ( c’est ce dernier mot qui devrait exactement être employé là ) or le copinage et l’amitié sont deux choses distinctes »
      Hey, mais vous êtes un socio qui a fait sa thèse sur le sujet? « Ami », sur Facebook, ça veut dire « contact », et c’est déclinable à l’infini…

      Encore une fois, Facebook nous sert à communiquer, rencontrer, diffuser, jouer, que sais-je? Même à travailler !

      Mais peut être que, vu que c’est une addiction, que c’est un usage que vous ne comprenez pas, qu’on est des « riens qui cherchent la célébrité », vu votre éclairage avisé, votre esprit ouvert, nous devrions tous entrer dans le droit chemin, le chemin de chbulb.

      1. « Euh… C’est moi qui ai un problème là? o_O Facebook est un réseau social… Plus basiquement, c’est un site web ! »
        Sauf que vous en faites quelque chose d’inévitable dans vos premiers propos à croire qu’on ne peut pas vivre sans .
         » « Ami », sur Facebook, ça veut dire « contact », et c’est déclinable à l’infini…  »
        Exact , donc un contact ce n’est rien comparé à  » un ami  » c’est juste une relation de passage , de travail, bref rien , sans plus .
        Donc pourquoi insister sur le fait que ça a une importance cruciale au point d’impacter sur la vie ?

  7. Je fais partie des 6 milliards de gens qui n’ont pas Facebook. Alors oui je n’ai pas la chance d’ avoir 200 amis et de passer mes soirées à poster des photos pour montrer au combien ma vie est intéressante. Croyez le ou pas quand on est bien occupé ça ne manque pas du tout.

    1. Sylvio et Simsam : J’ai 22 ans, j’en suis à mon 12ème déménagement, et je ne compte plus mes voyages à l’étranger et en France. Au cours de ces nombreux déplacements, je me suis fait des relations, des amis, j’ai de la famille à l’étranger et je souhaite garder contact avec eux. Il me semble que j’ai entre 500 et 600 « amis » sur Facebook, et aucun d’entre eux n’a accès à mes photos de soirée que je ne publie pas. Je veux juste garder contact avec eux. Ça vous paraît tout autant méprisable, comme usage ?
      Par ailleurs, je suis étudiante en communication, sachez qu’une grande part de la com des entreprises, des marques, des stars, se fait sur les réseaux sociaux, parce que c’est là que l’on a le plus facilement accès aux consommateurs/fans/clients et futurs clients. Au lieu de dénigrer les réseaux sociaux, penchez-vous sur tous les aspects sociologiques positifs qu’ils peuvent apporter. Arrêtez de vous concentrer sur votre propre petite personne. Si vous n’en aviez effectivement rien à faire, rien ne vous forçait à commenter cet article.

  8. Mais personne n’a tenté ici de faire une espèce de « prosélytisme » autour de Facebook !

    C’est un outil, un réseau, un site… Nullement obligatoire… Personne n’est obligé de fréquenter les stades ou les bars, les sites de rencontre, les voyages organisés, les colonies de vacances… Bref…

    C’est drôle comme vous n’êtes pas sur Facebook, donc vous ne passez pas votre temps à « avoir 200 amis et de passer mes soirées à poster des photos pour montrer au combien ma vie est intéressante. »…

    Quel mépris, vraiment, mais quel mépris !

    Moi, je vais pas voir de matchs de foot… A aucun moment je pense que, si je n’y vais pas, c’est pour ne pas « aller voir des imbéciles taper dans la baballe », ou « entendre hurler une bande de boeufs », ou …

    Ce qui est amusant là dedans, c’est que le net ne soit pas encore entrée dans la notion de bonne pensée… On aurait hurlé à l’amalgame ou au vieux cons sur beaucoup d’autres sujets. Mais là, c’est Facebook, on peut encore penser que « tous ceux qui y sont font telles choses, et sont ainsi »…

    1 milliard de personnes tout à fait identiques, tous les mêmes…

    De l’ignorance naît souvent une certaine forme de violence…

  9. ok, précisions :

    le commentaire qui commence par « interressanr », c’est en réponse à chbulb

    le « merci » est pour « Simsam »

    Le troisième est en réponse à Sylvio…

    Je pensais que les réponses se mettaient directement sous les comm en question… en fait non…

  10. Bon ok, si les gens y trouvent leur compte tant mieux pour eux. En plus c’est accessible à tous. Pas de sélection par l’argent. Et puis après tout chacun sa vie. Ca fait longtemps que j’ai abandonné l’idée de ma société idéale.

  11. @ XINIFI :

    Vous êtes étudiante en communication quoi de plus de plus logique , évident , que vous ayez besoin de la dernière tendance numérique pour être à la cool .
    Ce serait fâcheux pour vous lors d’un entretien d’embauche de dire que vous ne connaissez pas , n’utilisez pas facebook .
    Social et communication sont inséparable .
    « c’est là que l’on a le plus facilement accès aux consommateurs/fans/clients et futurs clients.  »
    La fibre marketing qui parle là aucun rapport la sociologie , il me semble , on croirait entendre steve jobs barratiner pour vendre ses produits , faire du profit .
    La preuve que ce n’est pas le point de vue de toutes sociétés :

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/05/15/97002-20120515FILWWW00921-gm-va-arreter-la-publicite-sur-facebook.php

    mais j’admets une chose comme disait un certains ministre il y a ceux d’en bas et il y a ceux d’en haut :

    http://www.asmallworld.net/login.php?rurl=http://www.asmallworld.net/home

  12. @xinifi Pas la peine de t’emporter. Ca doit être la fougue de la jeunesse, même si à 22 ans t’en as fait des choses. Et t’as peut-être mal lu mais j’ai dit que je m’en fou finalement. Enfin si j’en ai encore le droit.

  13. chbulb>> Je n’en ai jamais fait quelque chose d’inévitable… Mais vous pouvez bien interpréter les paroles pour qu’elles coïncident avec vos propos.

    « Exact , donc un contact ce n’est rien comparé à » un ami » c’est juste une relation de passage , de travail, bref rien , sans plus .
    Donc pourquoi insister sur le fait que ça a une importance cruciale au point d’impacter sur la vie ? »

    Contact de travail = rien? Mais qui êtes vous donc pour prétendre pouvoir hiérarchiser nos relations ou fonctionnements?
    Et.. »une importance cruciale au point d’impacter sur la vie » => c’est pas un problème d’importance cruciale, c’est un problème de comprendre que ça fait partie de la vie, que ce n’est pas moins réel qu’autre chose, et que donc, oui, comme dans toutes les dimensions de nos vies, nos actions ont des répercussions, et ce que nous vivons nous atteint parfois.

    Ah! le doux bonheur d’avoir plusieurs facettes, plusieurs façons de se construire, plusieurs modes de vie, d’outils de vie, de source d’apprentissage, de rencontre, de culture…

    Non, vraiment, je n’envie pas votre « bonne raison » qui vous pousse à penser que, finalement, on ne fait rien sur Facebook, et que ce qui sort du physique immédiat n’existe pas, ou si peu…

  14. Bonjour a tous je tien a feliciter ceux qui poussent la discussion vers l’agreable et les possibles sans crystaliser les effets negatifs de tel ou tel outil.. car evidement tous a un impact sur Tous et cela dans une certaine mesure… lol
    Aussi je tient a dire que certe les diferent termes liés a des actions numeriques ou a des representations numeriques (comme le mot ‘amis’ de fb) incluent dans un systeme(comme facebook) on une influences sur notre facon de les ‘voire’ et de les utiliser mais je pense que l’on mesure reellement ce que l’on fait apres avoir pu en tirer une consequence. Ce qui est marrant avec fb c’est que ca peux fair bcp de bien comme bcp de mal. comme les choses  » puissante » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité