L’eBook vendu… à la page ?

TotalBoox

TotalBooxL'eBook a beau faire son petit bonhomme de chemin, nous sommes encore nombreux à hésiter avant d'injecter une dizaine d'euros dans un livre électronique. Et si l'astuce était de nous vendre les eBooks... à la page lue ?

Combien de livres trônent sur vos étagères, n’ayant jamais eu le privilège d’être parcourus par vos yeux ? Et combien d’eBooks demeurent non lus au sein de vos Kindle, Kobo, etc. ? A partir de là, la star-up TotalBooX (localisée à Tel-Aviv) pourrait balayer le business-model des eBooks actuellement en place pour en proposer un tout nouveau : l’utilisateur ne paierait que les pages de l’eBook acheté qu’il a lu. Et ce afin de permettre d’amoindrir l’effet de déception lors de l’achat d’un livre qui s’avère complètement rasoir au bout de quelques pages.

Yoarv Lorch, le créateur de TotalBooX, évoque le business-model du « payer d’abord, lire après » comme rattaché au livre papier, où il est question de respecter les phases production > stockage > distribution. Un business-model pas adapté à l’eBook de son point de vue.

De ce fait, TotalBooX va proposer quelques 10 000 ouvrages, accessibles en ligne et via les plates-formes iOS et Android . Vous allez devoir dans un premier temps ajouter de l’argent sur un compte, et cet argent sera déduit au gré de vos lectures, et de leurs avancées. Original ? Pour en savoir plus sur TotalBoox, rendez-vous ici.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[techweekeurope]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils ont le mérite de chercher un autre business model mais avant tout il faudrait arreter d’associer ebooks avec IOS et android.
    Ces appareils sont majoritairement(uniquement?) des tablettes/téléphone et en aucun cas des liseuses. Pour vendre des ebooks et que les gens les lisent, il faudrait déjà viser les liseuses qui sont faites pour (et maintenant assez abordables..)plutôt que des téléphones/tablettes qui n’auront jamais le confort d’un livre…

    1. ma liseuse (un modele avec écran e-ink) tourne sous android …
      de fait j’utilise un soft android pour lire mes livres dessus: https://play.google.com/store/apps/details?id=com.mantano.reader.android.trial&feature=order_history

      quand au business model il faudrait en voir les détail mais ca semble encore être une transformation de vente de bien en service (les pages lues et donc achetée, peut ont en faire ce que l’ont veut ? nous appartiennent t’elles ? peut on les transférer sur un PC au format epub (le plus générique/standard) et les lire sur PC ou autre ?)
      ce n’est qu’a la condition que ce business model ne transforme pas la vente d’ebook en vente de service de lecture a la page que cela me semble intéressant.

      n’est ce pas aussi une façon de nous faire payer sans que l’on en ai conscience ? (on ne ressent pas ce que l’on paye quand on le fait petit a petit), mais bon pour le coup vu le système ce serait de bonne guerre

      sinon, oui le prix des ebooks est honteusement élevé hors promotions et le choix pourrait facilement être plus vaste … :/
      il faut leur laisser le temps de constater que le marché change et que leurs habitude de commercialiusation doit changer aussi je suppose

  2. En voilà une idée à la gland ! Ca rappelle les feuilletonistes du XIXè siècle, quié taient payés à la ligne et délayaient tant qu’ils pouvaient , le record appartenant à V.Hugo et son fameux  » – y ! » –> gling gling gling (bruits de bandits manchots)

  3. N’importe quoi.
    Le problème en France c’est que le choix de livres proposés est tout simplement pauvre, pas assez de livres, les éditeurs trainent des pieds. Ça dort.
    Et je ne parle pas du prix, qui est du véritable foutage de gueule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité