Condamnée pour atteinte à l’intégrité d’un bracelet électronique !

bracelet électronique

bracelet électroniqueRebecca Gallanagh a été affublée d'un bracelet électronique à la cheville après avoir été arrêtée. Elle le trouvait hélas assez laid, si bien qu'elle l'a décoré avec de faux diamants. Malheureusement, les autorités n'ont pas franchement appréciées. 

La faute de goût est manifestement condamnable aux Etats-Unis. Pour avoir orné son bracelet de strass, la jeune femme a reçu une amende de 220 dollars.

Le motif invoqué n’est pas mal non plus dans son genre… Secro, la compagnie de sécurité qui gère ces bracelets, a attaqué au grief ‘d’atteinte à l’intégrité’ de l’appareil. Vous nous en direz tant !

La jeune femme a même tenté de s’expliquer en arguant que le dispositif était toujours fonctionnel et qu’elle aimait simplement les accessoires bling-bling. Bref, elle a voulu l’adapter à son style vestimentaire.

Objectivement, nous voyons plutôt un marché de niche s’ouvrir promptement. Une entreprise de customisation de bracelets électroniques ? Pourquoi pas ! Le concept est déclinable également en émission de télé-réalité, à quand ‘Pimp my Electronic Security Bracelet’ ?

Qui a dit ‘Diamonds Are a Girl’s Best Friend’ ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « les autorités n’ont pas franchement appréciées » ??? Il n’existe pas d’accord de participe passé avec le sujet de la phrase.

  2. Vivement les prochains coms « pfff on est dans un monde de merde, les américains c’est des enculés, vive la révolution … On devrait tous aller vivre en Iran »
    ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité