Ce jour où IBM accepta d’embaucher des femmes mariées

IBM

IBMA chaque époque ses problèmes, ses évolutions. Alors que le mariage pour tous est au centre des préoccupations ces derniers jours, fut un temps où la problèmatique reposait sur... la capacité des femmes mariées à travailler, ou non.

Chaque époque est marquée par ses évolutions. Il y a environ 60 ans de cela, de nombreuses sociétés rechignaient à embaucher des femmes mariées. Inutile de prendre cet air étonné : c’est avéré.

Mais voilà, certaines entreprises, telles IBM, ont un jour décidé qu’une telle décision était stupide, et ont fait face. Ainsi, le 10 janvier de l’année 1951, IBM a glissé un mémo signalant une modification dans sa politique du personnel. Les femmes employées par ses soins pourraient alors continuer à travailler une fois mariées.

On pourra sourire en consultant ce mémo aujourd’hui, mais ce fut une véritablement problématique des années 50.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est venu logiquement en même temps qu’un grand nombre de femmes ont commencé à faire passer leur emploi avant leur vie de famille, et particulièrement leur statut de future maman. Avant ça, engager une femme mariée, c’était prendre le risque qu’elle tombe enceinte et délaisse un poste potentiellement clé pendant plusieurs mois. Le risque est toujours présent aujourd’hui, mais le taux de natalité étant malheureusement ce qu’il est dans les pays développés, il n’y a plus tant de dégâts que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité