Microsoft tente de prédire les catastrophes

Microsoft tente de prédire les catastrophes

Microsoft tente de prédire les catastrophesOubliez la voyance, les prédictions et autres, inutile de surveiller les webcams du monde entier comme dans "Person of Interest"... Un logiciel pourrait bien prédire les catastrophes à venir ! Microsoft travaille sur un système d'analyse de l'actualité mondiale pour tenter d'en extraire des signes de pics de violence, maladie ou autres à venir.

Des chercheurs de Microsoft en collaboration avec l’Institut de Technologie Technion-Israël espèrent bien parvenir à concevoir un tel logiciel. Il ne s’agit ici pas de prédire des événements isolés mais bien davantage. Ainsi, ce logiciel d’un nouveau genre aurait pu prédire l’épidémie de choléra en Angola en se basant sur les rapports de sécheresse.

De nombreux tests similaires ont ainsi été menés et le logiciel s’est révélé capable de prévoir les maladies, violences et autres catastrophes impliquant de nombreuses morts dans 70 à 90 % des cas. Malgré ses bons résultats, Microsoft n’a, semble-t-il, aucune envie de commercialiser un tel système, pour le moment du moins.

[bgr]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils sont peut être en plein conflit en Israël mais ça n’empêche pas l’inovation par chez eux, je ne peux que plussoyer leur travail…

  2. Ça fait bien longtemps que ça existe dans l’univers des assurances et de la finance de marché. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne marche pas vraiment !

  3. Il ne se base pas sur l’actualité mais sur des rapports réels.

    Peu de gens en ont pleinement conscience mais l’actualité aujourd’hui n’est que propagande et donc que fiction.
    On nous dit comment voir le monde et non comment il est réellement, cela à commencé vers la fin de la deuxième guerre mondiale quand le peuple Américain ne voulait pas entrer en guerre alors que le gouvernement le voulait.

    A remarquer que l’idée et même la réalisation est plus ancienne. Par exemple, les égyptiens avaient perdu une grosse guerre, mais le souverain est revenu ds son pays et a dit avoir gagner la guerre et en Égypte, sur les pyramides et les obelisk nous voyons qu’il est écrit que le grand pharaon revint victorieux alors que en vrai pas du tout (on le sait par les écrits des autres pays qui ont vu et décrit la defaite du pharaon).

    Ce que le peuple n’a pas de moyen facile de vérifier alors nous pouvons le lui raconter à notre avantage, pour que le peuple pense comme on lui dit de penser, pour que le peuple voit le monde avec les images que l’on lui donnera et pour que le peuple agisse comme on le souhaite.
    Ainsi nous pouvons entrer en guerre avec lavale du peuple, nous pouvons tuer et même torturer des gens avec le soutient du peuple.

    Bref l’outils de corsoft ne se base pas sur la fiction mais sur des faits soit des rapports de catastrophe ou d’épidémie déjà déclenchées.

  4. Ce genre de « logiciel » (plutôt un ensemble de procédures de data-mining au seins de bases de données professionnelles et, depuis qq années, sur les flux RSS, des articles de presse, etc) existe effectivement depuis, ouh là, une bonne vingtaine d’années.
    Notamment, effectivement, pour le marché, très rémunérateur et très … volatile de la finance et du business en général : quelle entreprise puis-je racheter ? Quels sont mes concurrents ? Que font mes concurrents ? Qui me menace à court et moyen terme ?
    Ca fonctionne plutôt bien lorsque le périmètre est borné ie lorsque l’ensemble des règles est connu ce qui est la cas dans les domaines sus-cité.
    Mais dès lors que l’on envisage le monde entier, forcément, ça devient plus compliqué.

    Communication sur l’air ‘je suis sympa’ de µsoft ?
    db

  5. Il ya quelques points intéressants dans le temps dans cet article, mais je ne sais pas si je vois tous les centre à c?ur. Il ya une certaine validité, mais je vais prendre opinion attente jusqu’à ce que je regarde dans davantage. Bon article, merci et nous voulons plus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité