No Outlet No Problem : pour ne plus être à court d’énergie

No Outlet No Problem

No Outlet No ProblemNous avons tous vécu cette situation : nous avons trop utilisé notre smartphone, lequel, faute de charge, s’éteint lamentablement. Et aucune prise électrique disponible alentour. Un concepteur de produits électroniques du Colorado, Anthony Vilgiate, a estimé qu’il était temps de s’affranchir du dictat des batteries trop faibles. D’où No Outlet No Problem.

No Outlet No Problem est une gamme de trois batteries externes rechargeables dont la puissance varie de 6600 mAh à 11 200 mAh (soit plusieurs recharges d’iPhone complètes, par exemple). Leurs noms : Adventurer, pour les petits besoins, Expedition, pour les énergivores, et Destination. Cette dernière batterie n’est pas la plus puissante, mais elle est la plus chère, car elle dispose d’un boitier en aluminium (les autres sont en plastique). Outre le design très similaire à la ligne Apple, cet onéreux boitier a l’avantage de mieux dissiper la chaleur. Toutes les batteries se rechargent par USB (7 heures de charge en moyenne pour un cycle complet) et disposent d’un ou deux ports USB pour brancher vos appareils. Notez qu’une belle brochette d’adaptateurs est fournie dans la boîte.

Actuellement, No Outlet No Problem fait l’objet d’un appel aux dons sur Kickstarter. Mais l’argent que le projet a déjà récolté atteint pratiquement les besoins de financement et il reste plus de trois semaines avant la clôture.  Il est donc quasiment certain que ces batteries seront très rapidement commercialisées. Vous pouvez toutefois en précommander une en soutenant le projet : 30 $ pour la plus économique, 75 $ pour la plus onéreuse (sans oublier les frais de port vers la France de 20 $ supplémentaires).

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Attendez attendez attendez … je relis l’article là …
    Donc la solution pour « s’affranchir du dictat des batteries trop faibles », le mec préconise comme solution … une plus grosse batterie. Putain mais on est vraiment trop cons ! on n’y avait pas pensé !
    C’est révolutionnaire comme idée. Là c’est sûr il tient un concept de malade !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité