IndieGO! Une console de salon compatible Amiga

IndieGO! Une console de salon compatible Amiga

IndieGO! Une console de salon compatible AmigaCertains sont passionnés par Apple, d'autres vouent un culte à l'Amiga. C'est une société tierce qui a développé une nouvelle console de jeu, dans l'esprit de la Ouya, mais possédant une particularité, elle est compatible Amiga.

Même si de nouveaux ordinateurs Amiga sortent régulièrement, la dernière console de jeu Amiga date de 1994, l’Amiga CD-32… Cela fait tout de même près de vingt ans. Cette console était la première console 32 bits occidentale (la Bandaï Playdia était sortie au Japon quelques semaines avant). La faiblesse de sa puce 3D Akiko et les jeux développés n’ont pas eu le temps de démontrer les capacités de son hardware. Malgré le fait que la console se vendait pas trop mal et que ses titres étaient toujours en première position des ventes de jeux vidéos sur support CD-Rom, la console fut retirée de la vente lors de la banqueroute de Commodore, la société mère de l’Amiga à cette époque.

Il semblerait que certaines personnes tentent de remédier au manque de console Amiga. Pascal Papara, Fabio Falcucci et Jason McMullan sont des développeurs d’AROS, la version libre et open-source du système d’exploitation compatible AmigaOS. Ils s’apprêtent à commercialiser la console IndieGO! tournant sous un AROS hébergé au dessus d’un noyau Linux. Pourquoi intégrer un noyau Linux ? C’est tout simplement pour accueillir des clients Steam, Desura et Onlive !

Trine 2 fonctionne sur IndieGO! la nouvelle console de jeu Amiga

En plus de sa compatibilité Amiga mise en avant, la console se veut dédiée au rétro-gaming. Les jeux Amstrad, Atari ST, Amiga (ancienne gamme ‘classic’), C64, DOS tourneront dessus via des émulateurs intégrés. La console sera complètement ouverte à la création de jeux indépendants exploitant son hardware : un processeur AMD APU quatre coeurs à 3,6 GHz, de 4 Go de mémoire, d’une carte graphique AMD HD, d’un disque dur 2″1/2 de 250 Go, d’un graveur DVD, de 6 ports USB 2.0, d’un lecteur de carte SDHC, d’une sortie HDMI et d’une sortie audio 7.1 HD.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=3Isc_6hSCJg[/youtube]
Vidéo trailer

Suivant les résultats de son crowfunding, la console sera distribuée au prix de 299 à 349 Euros courant été 2013. Une console ouverte jouant à la fois sur le retro, l’indie, les plateformes modernes comme Steam et surtout l’Amiga, elle pourrait avoir ses chances si l’on aime son interface très old-school !

Source : AmigaImpact

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils abusent pas sur le prix, autant émuler sur Pc…..voir il me semble que l’on peut lancer aussi sur PS3.

    Tien un nouveau, et comme Ben il peut pas s’empêcher de parler d’Apple sur ne news qui n’en ai pas…
    Et vous sortez quand une apps correcte pour iPad et androïd ???

    1. 299 à 349 Euros … abusé ???

      Petit rappel quand même, un SamFlex Core 667 coute 560 euros, un AmigaOne 500 débute à 843 euros quand à l’AmigaOne X1000 … heu bein pas (plus) dispo mais de mémoire il coutait un bras (mais quelle machine raaaaa).

      Bref si AROS tient ses promesses … je pourrais me laisser tenter.

  2. « tourneront dessus via des émulseurs intégrés » ==> des émulseurs ? O_O des émulateurs plutôt.

    Sinon, tout comme Insomnia, je trouve le prix abusé.

  3. « Les jeux Amstrad, Atari ST, Amiga (ancienne gamme ‘classic’), C64, DOS tourneront dessus via des émulseurs intégrés »

    Je pense qu’il faut plutôt lire émulateurs, parce que je ne vois pas où il y aura émulsion ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité