La NASA étudie ses anciens appareils pour imaginer les nouveaux

La NASA étudie ses anciens appareils pour imaginer les nouveaux

La NASA étudie ses anciens appareils pour imaginer les nouveauxIl faudra encore bien des avancées technologiques pour envoyer l'homme au-delà des orbites basses de la Terre, a fortiori sur Mars. Pour ce faire, la NASA vient de permettre à une équipe de jeunes ingénieurs d'étudier en profondeur l'historique moteur F1, le plus puissant assemblé par les Etats-Unis.

L’équipe a ainsi eu la chance de démonter le moteur, pièce par pièce, d’analyser le moindre de ses composants et d’en remonter un à neuf. Datant pourtant des années 1950, ce sont cinq F1 qui ont permis à la fusée Saturn V de décoller lors du programme Apollo. Cerise sur le gâteau, les ingénieurs ont même pu allumer le moteur et générer une poussée de 14 tonnes, bien loin toutefois des 680 tonnes durant ses missions.

Ce programme d’étude du passé marque la volonté de la NASA de construire de meilleurs moteurs, en particulier pour sa fusée nouvelle génération « Space-Launch System » (SLS). D’après Chris Crumbly, l’un des directeurs du programme SLS, ce genre d’initiative permettra aux jeunes ingénieurs d’acquérir une connaissance précieuse pour mener à bien cette mission.

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ceci est une caméra automatique… Si un ingénieur se trouvait à cet endroit, ile mourrait immédiatement à cause du bruit. Lors d’un test, la distance minimale de sécurité est de 3 kilomètre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité