Kisai Oto : une montre pour les mélomanes et noctambules

Kisai Oto de Tokyo Flash

Kisai Oto de Tokyo Flash

Kisai Oto est la dernière montre conçue par Tokyo Flash. Sa particularité : elle intègre un capteur de son qui, couplé à un égaliseur, affiche le rythme de la musique ambiante. Il s’agit de la dixième montre de Tokyo Flash née d’une idée originale d’un fan de la marque.

 

Kisai Oto (oto voulant dire son en japonais) est d’abord une montre d’ambiance. Elle dispose de trois modes : affichage « simple » de l’heure (où il faut lire les heures, minutes et secondes verticalement) ou de la date, égaliseur seul et les deux en même temps. Quand l’égaliseur fonctionne, il est possible d’activer des flashs de lumière en rythme avec la musique. La batterie interne a une autonomie d’un mois en usage normal et de sept heures d’affilée en mode égaliseur avec flash lumineux. Elle se recharge grâce à un simple port USB en trois heures environ.

Kisai Oto est proposé en quatre versions se distinguant uniquement grâce à la couleur du verre (et donc de la lumière qu’elle diffuse en mode égaliseur). Vous avez le choix entre vert, rouge, bleu et ambré. Elle est vendue sur le site officiel de la marque pour la modique somme d’une centaine d’euros, frais de port inclus.

La Kisai Oto a d’abord été imaginée par Sam Jerichow, un fan allemand de la marque. Il a posté sur le blog de Tokyo Flash son idée, laquelle s’inspirait des LED de KITT, la voiture de la série K2000, qui s’illuminait quand elle parlait à son pilote. Kisai Oto est cependant l’un des modèles les moins excentriques de Tokyo Flash. Comparée à la Sensai Pure, la Space Digits ou l’Optical Illusion, entre autres, l’Oto fait plutôt dans le classicisme.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source : [Engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Effectivement, elle ne coûte très cher, mais il faut faire attention aux frais de douanes et la TVA qui sont relativement salés… Donc rajouter en gros 35 Euros. :(
    J’en possède 6 et je suis toujours hésitant quand je pense à ces frais supplémentaires.

  2. Tokyoflash c’est plus ce que c’était… ça fait des années qu’ils nous sortent les même designs. Ça se voit que le (ou les) designers du début ont plié bagage depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité