Des particules presque « vivantes »

Des particules presque vivantes

Des particules presque vivantesLe monde de l'infiniment petit n'a de cesse de nous étonner. Régulièrement, des découvertes toujours plus fascinantes sont faites. Récemment, un groupe de scientifiques est parvenu à créer des particules qui s'affairent, telles les fourmis que nous sommes, lorsque soumises à certaines conditions.

Le biophysicien Jérémie Palacci et Paul Chaikin, physicien, tous deux à l’Université de New York, dirige une équipe qui vient de mettre au point des particules synthétiques, des « cristaux vivants » (même si la frontière entre « vivant » et « actif » est confuse), qui se déplacent, se regroupent et se séparent lorsqu’elles sont exposées à une lumière bleue.

Ces petits cristaux sont en réalité des cubes d’hématite, un composé fait de fer et d’oxygène, entouré d’une sphère de polymère. Seul un coin du cube n’est pas protégé par le polymère. Exposé à certaines longueurs d’onde de la lumière bleue, l’hématite conduit l’électricité. Lorsque ces particules sont placées dans un bain de peroxyde d’hydrogène et exposées à cette lumière, de nombreuses réactions chimiques se déclenchent sur le coin non protégé.

La « magie » opère lorsque le peroxyde d’hydrogène disparaît, des forces aléatoires démolissent les cristaux, cristaux qui ensuite se reforment et le processus reprend inlassablement tant que la lumière bleue n’est pas éteinte.

[slashgear]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité