Le Solowheel, un transporteur gyroscopique

Solowheel

SolowheelEnvie d'innover, de laisser tomber votre vélo (électrique ?) pour une solution encore plus innovante ? Pensez "transporteur gyroscopique" !

Conçu par la société Inventist Inc, le Solowheel est un transporteur personnel, doté d’une seule et unique roue de grand diamètre, et qui va pouvoir être contrôlé en se penchant en avant ou en arrière.

Fonctionnant plus ou moins sur le même principe que le Segway,  le Solowheel gère automatiquement l’équilibre grâce à un gyroscope placé dans une roue qui héberge également la batterie ou le moteur.

Alternative aux vélos et autres trottinettes électriques, le Solowheel affiche une autonomie de 16 kilomètres pour une vitesse de pointe de 16 km/h.

Parmi ses points forts, on notera sa compacité et son poids (11 kilogrammes). Parmi ses points faibles : un tarif salé de 2190 euros et quelques défauts de finition.

Pour les lecteurs qui veulent révolutionner leurs déplacements urbain, un test (enthousiaste) du produit peut être consulté sur scooter-system.fr. Le Solowheel est en vente dans des boutiques spécialisées comme Alternative Bike ou elecstore.fr.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. le Solowheel n’aurait en fait qu’un seul défaut : la qualité de ses finitions, d’apparence moyennes, du fait qu’il soit estampillé made in China

    Les meilleurs/les pires produits sont fabriquer maintenant en Chine ! En passant par les produits Apple aux produits en plastique a 1 euro sur Ebay . Il faut pas se voiler la face , La Chine est La prochaine puissance mondiale du commerce et des ressources, d’ailleur ou va tout l’argent ? en Chine !

  2. Oui enfin son seul problème selon moi c’est surtout le prix… Pour ce prix la on trouve des scooters électriques, dont notamment le petit DAX electrique et qui premettent bien d’autrees choses que ce bidule… Même si j’aime bien l’objet et le principe, ca reste un jouet plus qu’autre chose… pas de courses, pas de tranport de sac ou autres avec genre d’appareil.pas de transport d’un ami non plus…

  3. Tiens j’avais à peine lu le titre de l’article, je me suis dit, super cela doit être fun mais le prix va rendre l’engin inaccessible et surtout il ne se vendra pas, donc nouvel échec. Gagné.
    Les fabricants vont en prendre consciences un jour ? Quel est l’imbécile qui à décrété que tout engin éclectiques devait toujours couter pas moins de 2000 € ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité