La Terre et ses 4000 ans de météorites dans la tête !

Carte météorites

Carte météoritesEn un sens, nous avons plutôt de la chance. Notre bonne vieille planète tourne paisiblement et esquive les astéroïdes like a boss (grand bien nous en fasse, parole de geek). Pourtant, si agile qu'elle soit dans le domaine... Elle s'en est pris des pruneaux la Terre ! La preuve.

Depuis 2300 avant Jésus Christ, la planète est littéralement assaillie, harcelée par pléthore d’astéroïdes. Et ces derniers ne sont pas du genre à toujours plonger dans les océans.

Cette carte recense toutes les météorites qui ont grêlées Terre. Créée par Javier de la Torre, cofondateur de CartoD, elle indique l’emplacement des 34 513 points d’impact enregistrés depuis les 4000 dernières années.

Si nous nous sentons en sécurité, vous pourriez être étonné ! Alors vivez-vous dans un endroit qui a déjà été frappé par un météore ? Entre nous, ce ne serait pas plus mal, ne dit-on pas que la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit ? Il n’y a guère de raison que l’adage ne s’applique pas aux météorites.

Carte météorites

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On constate surtout que la plupart des impacts sont dans des zones fortement habitées.
    En gros dans des zones où il y a des personnes pour authentifier des impacts de météorites.

    Dans le grand nord, la forêt amazonienne ou en siberie il n’y a rien … étrange 😉

    A mon avis la répartition est beaucoup plus uniforme que ça, cette carte est trompeuse …

  2. Un peu foireux comme démarche….
    Aucune météorite n’est tombé dans l’océan ? Rien vers les poles ?
    En fait la source de données est la constatation visuelle, ce qui est bien loin de représenter l’exhaustivité des impacts.

    1. Pour les océans, je suis d’accord.
      Pour les pôles, à moitié d’accord.
      Me semble-t-il que les corps célestes orbitent grosso modo sur le même plan que la Terre, il y a plus de chances que les zones équatoriales soient touchées, ne serait-ce que par la probabilité d’impact plus… large…
      Mais effectivement, comme pour les océans, et la Sibérie, et l’Amazonie, un impact de météorite aux pôles est plus difficilement décelable.

  3. disons que ça peut nous donner un avis sur les endroits peuplés où il y a eu le plus d’impact..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité