Android : Google m’a tuer

shutterstock_92369299 - Crime

shutterstock_92369299 - CrimeFabrizio Capobianco est le fondateur et PDG de TOK.tv, si vous ne connaissez pas cet homme, sachez qu'il a une réflexion toute particulière et argumentée sur le système d'exploitation Android... Google a-t-il tué Android ?

Capobianco considère en effet que Google est en train de détruire à petit feu la marque Android. Il ne parle nullement de la qualité de l’OS, tant en termes techniques que d’expérience utilisateur.

Bref, il explique qu’il a vu Android disparaître avec le temps. S’il a connu l’OS avec le Nexus, Samsung se l’est ensuite approprié pour en doter sa gamme Galaxy… rendant le système moins pertinent, car de plus en plus invisible, comme noyé dans la masse.

Avant que cette tendance ne se confirme aux yeux de Capobianco, l’homme supposait que le phénomène venait d’une erreur stratégique de Google. A bien regarder l’évolution des partenariats de la firme, il s’avère que Google en est en fait à l’origine.

Pour preuve tangible, nous pouvons simplement comparer les deux dernières éditions du Mobile World Congress de Barcelone. En 2012, Android était omniprésent sur le salon et à la bouche de tous, se targuant même d’avoir un espace dédié. Cette année, il s’est comme volatilisé.

Android est désormais relégué en arrière-plan, les constructeurs de téléphone n’affichant plus son implémentation comme un avantage commercial notoire. Par exemple, prenons le dernier One d’HTC, la firme met en avant sa surcouche Sense et non plus la toute dernière mouture d’Android.

Si l’on entend moins parler d’Android, l’OS est pourtant clairement dominant, embarqué dans 68.4% des smartphones. Ce qui s’explique notamment par le nombre de dispositifs libérés et les tarifs pratiqués.

Pour Capobianco, la rupture entre Google et Android a été actée lors de l’abandon de l’Android Market au profit du Play Store. On peut légitimement comprendre que Google souhaite mettre en avant sa marque éponyme et non Android, qui n’est finalement qu’une partie de leur empire.

Posséder deux marques est confondant pour le consommateur lambda, nous avons pu le constater avec les versions Windows 8 et Windows 8 RT de Microsoft qui ont plongé les individus non aguerris dans le flou. Google compte pousser le vice à ouvrir des boutiques physiques pour affirmer sa présence en tant qu’entité tangible et plus uniquement numérique. Android, Google.com… pour beaucoup, ils sont uniquement virtualisés.

Est-ce un risque ? Capobianco pointe le fait que seuls les développeurs se soucient réellement des systèmes d’exploitation. Les gens connaissent Apple, pas iOS, tout comme Google et non Android. Vous saisissez ces termes pour la simple et bonne raison que vous êtes passionné, un geek et grand bien vous en fasse.

Le tout-un-chacun ne se soucie que de l’expérience utilisateur, et non de ce qui fait tourner le téléphone. Vous connaissez les ordinateurs, mais peut-être pas les voitures. Etes-vous capable de différencier un moteur V6 d’un V12 ? Il en est de même pour les non Nerdz (personne n’est parfait).

Capobianco conclut durement,

« Android est maintenant tellement dominant, qu’il en est mort. Parce qu’il n’est que ce qu’il y a dans un téléphone. Ce qui importe désormais, c’est l’extérieur. Fini Android. Tué par son propre père. »

Comme vous le constatez, le sujet ouvre un réel débat ? Selon vous, Capobianco a-t-il tort ou raison ?

[poll id= »18″]

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La percée avenir de Firefox OS nous le dira…
    Perso j’ai également cette impression que l’OS de Google stagne en ce moment au niveau de son développement.
    Mais Google n’a pas fini de nous surprendre et une prochaine forte évolution de son OS pourrait bien le relancer sur le devant de la scene… wait & see !

  2. Ahaha comme quoi on peut être PDG et ne rien comprendre à certaines choses … Google n’a pas tué Android, c’est ouvert chacun fait ce qu’il veut.
    J’ai pas mal de non geek dans mon entourage et quand ils ont acheté leur smartphone (pour ceux qui ont pris android), il m’ont tous dit j’ai pris un android et pas un sense ou autre …

    Donc non google a permis aux constructeurs « d’innover » bien qu’ils n’innovent pas vraiment …

    Dans ce cas, j’achète mon android je change la home, la ROM et je met plein d’appli, mon smartphone est-il toujours un android ?? 😀

    Et pour @tyu, l’article est parfaitement compréhensible, c’est toi qui est naze

  3. Perso j’ai également cette impression que l’OS de Google stagne en ce moment au niveau de son développement.

    @skapes, développe stp, il stagne par rapport à quoi?
    Si les marques de téléphone ne mettent pas en avant « Android » c’est peut être car ils ne peuvent plus. Si je veux la dernière version d’Android, j’irais sur la gamme « Nexus » , les constructeurs mettant à jour l’OS sur une durée limitée.
    De plus se vanter que l’on a la même version d’OS que tout les concurrents est un peu inutile, non?
    Se battre sur les caractéristiques communes n’a pas lieux d’être, donc ils utilisent ce qui différencie les mobiles, la plus value ajoutée par le fabricant.
    En plus d’optimiser l’interface, Sony jour sur la photo et le traitement de l’image, Samsung sur ses processeurs, HTC sur beats audio… Mais au moins l’interface est vu par tout le monde. Et habituer les gens à une prise en main permet de les fidéliser, de nombreux utilisateurs ne veulent plus changer leurs habitudes.
    Bref, Google n’a pas tué Android, il le rend transparent et le diffuse en masse.
    Comme Microsoft et Windows, Comme Linux et ses multiples distributions.
    Par contre le viens de voir que le créateur de TOK.tv n’a son appli que sur Ipad, cherché le pourquoi du comment 😉

  4. Mouai bof… Pas sûr du tout. Je pense justement que les novices connaissent plus souvent leurs OS (Android) que leurs launchers (Sense ou touchwizz).

  5. Encore une analyse bidon.
    « Posséder deux marques est confondant pour le consommateur lambda »
    Faux, le consommateur lambda se fout de savoir sur quel OS tourne son smartphone, il s’en moque totalement et ne voit pas bien ce que cela pourrait bien lui faire de le savoir.
    Le consommateur lambda veut consommer et profiter, le reste c’est pour les geeks.

  6. Bonjour,

    Il n’est pas dis dans l’article que Android stagne dans son dévellopement, mais que la marque Android tant a disparaitre au profit de google et donc n’est plus android mais l’OS google.
    On ne parle pas de devellopement ou autre, mais de marque.

  7. C’est marrant, j’ai l’impression inverse, beaucoup de gens vérifient la version d’android. J’en connais plein qui ne prennent des nexus que pour éviter l’attente d’un an avant que les fabricants mettent a jour l’OS.

  8. Au vu de millions voir milliard que rapporte Androïd à Google j’ai des doutes sur la mise à mort.
    Je pencherai que les constructeurs tentent de proposer leurs propres market, comme le fait Samsung et prochaine HTC.
    Google à laisser la surcouche comme ça se fait depuis longtemps, il y a qu’Apple qui ne veut pas le faire pour la simple raison c’est que ça pousserai les opérateurs à modifier le système et on sait tous que les surcouche opérateurs sont une vrai plait pour les utilisateurs…et ralentissent les appareils…

  9. Moi personnellement, je crois toujours à l’OS Androïd. Il a quand même cassé la gueule à la « pomme » xD ! Pour moi Google exprime le partage, donc forcément Samsung et autres font de l’argent. Moi je suis pressé de voir ce « X Phone » ^^ !

    Vivre Google est mon Nindo !

  10. Bien au contraire, la stratégie de Google se met en place ! Android est son fer de lance dans les mobiles. Tout comme Windows a été celui de Microsoft sans aucune confusion. Google temporise actuellement ses avancées pour mieux ressurgir sur le marché à travers son futur mobile sous sa marque Motorola (racheté par G

    avancées pour mieux resurgir

  11. La comparaison avec Windows est limite honteuse !!
    Ce qui n’a pas plus dans ces appellation, et ce qui a fait que Windows 8/RT a si mal marché (pour un windows), c’est la volonté de Microsoft d’entretenir le flou : Un seul windows pour tout les appareil!! Quand on ne s’y connait pas (le commun des mortel), on se dit : tient, mon petit jeu de reversi, sur PC, je vais le mettre sur mon smartphone.

    Pas de bol, les applications X86 ne marchent pas sur RT, ni sur les WP, mais comble du comble, il y a quand même un marché commun (ModernUI) pour faire bonne figure et achever de perdre l’utilisateur : oui, cette tuile, tu peux l’avoir sur tes deux OS.

    Bref, Microsoft est un gros gland qui mise sur la bétise des foules !! Leur communication moisi est leur choix de design destiné à perdre l’utilisateur (ModernUI aussi sur desktop ) sont à l’origine de leur déboire, et ils auraient mieux fait de bien segmenter leur maché….

    Android, au contraire, a vocation à être transparant : en effet, on regarde les surcouche, les à coté, mais fondamentalement, quand tu changes d’appareil, tu récupères tes applis et ta « config », et c’est bien là le principale !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité