On ne peut pas s’empêcher de sexter au FBI…

FBI

FBIEnvoyer des photos de vous nu à vos collègues, sexter dans le bureau, payer pour du sexe via son Smartphone... Ces pratiques sont courantes, mais on ne s'attendait pas à les retrouver sur les téléphones professionnels des membres du FBI.

Fidélité, courage et intégrité, telles sont les valeurs incarnées par le FBI. On pourrait aisément croire que les employés de cette instance soutiendraient mordicus ces vertus, et pourtant ils ne peuvent manifestement pas s’empêcher de sexter.

Travailler au FBI oblige à un maximum de discrétion, chacun se voit donc octroyer un téléphone émis par le gouvernement. A défaut de pouvoir faire preuve de retenue, de nombreux membres ne peuvent pas cesser d’envoyer des photos ou textos plus ou moins salaces à leurs collègues. Entre autre. En revanche… on aurait pensé qu’ils n’oseraient pas le faire avec un téléphone surveillé par Big Brother himself.

Un rapport disciplinaire interne cite un nombre étonnant de cas d’employés du FBI s’adonnant à cette pratique. Alors que la grande majorité des 36 000 employés agissent de manière professionnelle, entre 2010 et 2012, 1045 infractions de ce type ont tout de même été signalées.

Houps…

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[theatlanticwire]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. et si le personnel du FBI le faisait exprès pour emmerder ceux qui les surveillent ?
    Je sais pas mais n’ayant absolument pas l’habitude de ce genre de choses et me sachant surveillé à ce propos, cela réveillerait très certainement en moi mes instincts provocateurs.

  2. Bonsoir.
    Effectivement ce terme de « sexter », ça fait plutôt étrange… mais quoi qu’il en soit, les gens, qu’ils soient du FBI ou d’ailleurs, restent des gens, donc avec leurs bons côtés et leurs travers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité