La science affirme que Spiderman peut stopper un métro !

Spidey

SpideyImpossible d’oublier ce moment épique où Spiderman réussit à arrêter un métro avec quelques fils de soie. Ce même moment où l’on se dit qu'au fond, ce n’est qu'un film doté de certaines scènes surréalistes. La science va vous prouver le contraire, ce métro, Peter Parker peut réellement le stopper !

Trois étudiants en physique de l’Université de Leicester ont récemment publié un document répondant à cette question quasi existentielle. Commençons par nous attarder sur les données de cette équation !

 

 

  • Le métro se compose de quatre voitures R160 typiques du New York Subway City, chacune peut contenir au maximum 246 personnes pour un poids total de 200 000 kilos. C’est un train fou se déplaçant à la vitesse de pointe d’environ 90 km/h. Notons que le train continue d’accélérer alors que Spiderman tente de le stopper.
  • Il faut environ 50 secondes pour Spidey pour immobiliser le train.

Quelques calculs plus tard et nous apprenons que la toile de Peter Parker doit gérer une force de 300 000 newtons. Concrètement  cela signifie que la toile d’araignée doit réussir à absorber quelques 500 millions de joules d’énergie avant de céder… Est-ce sensé ?

  • Pour immobiliser le métro, Spidey tire huit brins de soie distincts, ayant chacun une largeur d’environ cinq millimètres. Ils sont envoyés entre 15 mètres et 18 mètres de part et d’autre de la rame.
  • Puisque nous connaissons la vitesse ainsi que le temps qu’il faut pour obtenir l’arrêt complet, les étudiants ont calculé la distance parcourue au moment où la toile commence à ralentir ce wagon de la mort. Elle est précisément de 615 mètres.
  • Après l’arrêt, les fils ne tirent pas le métro en arrière, ce qui implique qu’à ce moment donné, la toile est à sa limite d’élasticité.
  • En se basant sur un module de Young (une mesure de l’élasticité) on apprend que la traction sur la soie d’araignée de Spider-Man est de de de  3,12  GPa. L’élasticité de la soie d’araignée est considérée comme médiocre mais peut cependant atteindre les 12 GPa pour certains types de toile.
  • Pour info, le Kevlar, qui arrête les balles, possède une résistance de 33 MJ/mètre cube. Certaines espèces d’araignée, notamment à Madagascar, se vantent d’une résistance de 520 MJ / mètres cube. Nous parlons de SpiderMan, on estime donc que la  résistance de la soie de Parker est d’environ 500 MJ/mètre cube.

Tous ces éléments savamment combinés permettent de dire qu’au final, la scène est réaliste ! la Toile pouvait tenir, seulement quelques brins ont craqué, et on ne peut pas blâmer Spidey pour ça. C’est un métro, tout de même, mais voyez plutôt :

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[Dvice]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Voilà bien ma scéne culte ( le héro qui se cruxifie literralement pour sauver de parfait inconnus, culte et re culte ) et en plus, des petits scientifiques ont prouvés que cela pouvait être réel. Enorme. Merci. ^^

  2. ????

    c’est pas des KM/H

    c’est des MP/H !! totalement différent.

    ce qui fait qu »il ne parcours pas 615 metres

    et que l’inertie du train est largement supérieure à ce qui est indiqué…

    ne suis pas bon dans les valeurs énergétiques, mais je crois que cela doit être exponentiel.

  3. L’unité légale de la vitesse est le mètre par seconde , adapté a ceci , la vitesse du train a été convertie en kilomètre par heure pour simplifier les calculs bien évidemment.

    Donc sans vouloir vous offenser mrjhack mais , si vous souhaitiez prouver que les calculs présents étaient faux il suffisait de les réadapter soi même , toutes les données sont indiquées dans l’article. Et ensuite seulement démentir. Hors je pense que le but de votre commentaire n’a simplement pour objectif que de critiquer et la montée en puissance des critiques dans les commentaires de ce site me mets hors de moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité