Le réseau social du XVème siècle

Le pape Benoît XVIA l'annonce de la renonciation du Pape Benoît XVI, il n'aura fallu que quelques minutes/heures pour que la nouvelle ne se propage à travers les media actuels. La dernière démission de l'évêque de Rome datait de 1415 avec Grégoire XII, l'occasion pour TheAtlantic de se replonger dans le "réseau social" de l'époque...

Combien de temps cela aurait-il pris ? Comment aurait-on pu apprendre la nouvelle en 1415 ? Les réponses pourraient bien vous surprendre, surtout à l’heure où nous sommes véritablement inondés d’information, utile comme inutile. Le vecteur premier d’information reste le clergé. Ce genre de nouvelle étant capital, l’Eglise aura dépêché de nombreux coursiers, à cheval, vers les grandes capitales européennes. Ainsi, en une dizaine de jours, les plus grandes villes seraient au courant, les copistes se chargeant de produire les documents écrits.

La messe étant à l’époque l’événement le plus populaire, les prêtres avaient l’occasion d’informer leurs paroissiens durant leurs sermons. C’est assurément par ce moyen que les régions plus reculées auraient fini par apprendre que notre Très Saint Père venait de renoncer.

Un drôle d’ancêtre à nos Facebook, Twitter et autre Google News, n’est-ce pas ?

[theatlantic]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité