Des robots rats pour étudier la dépression

Le robot ratLes maladies mentales sont probablement les plus difficiles à comprendre. Si la technologie peut aujourd'hui aider à analyser les comportements cérébraux des patients, les méthodes sont limitées. Chez l'animal, les études peuvent être poussées plus loin. Des Japonais ont conçu un robot rat pour faire déprimer leurs congénères et étudier la maladie.

L’initiative peut sembler saugrenue mais les chercheurs tokyoïtes de l’Université Waseda fondent pourtant de grands espoirs dans leur approche. Nage forcée et électrocution, telles étaient les méthodes employées pour instiller la peur et l’anxiété. Ces techniques se sont avérées très peu efficaces face à ce robot rat.

Avec ces trois modes de fonctionnement, il est capable de faire déprimer n’importe quel rat à vitesse grand V. Le mode « chasse » transforme le robot en véritable traqueur, obligeant le rat à être constamment sur ses gardes. Le mode « attaque continue » porte très bien son nom. Le troisième, lui, « attaque interactive », laissera cinq secondes de répit. Selon l’âge du rat, les chercheurs privilégieront un mode plutôt qu’un autre.

Bien sûr, ce robot n’est pas là uniquement pour martyriser ces pauvres animaux mais pour faciliter les travaux des professionnels de maladies mentales, dont la dépression ainsi que de nouvelles pistes quant aux stimuli externes causant stress et anxiété. En accélérant l’apparition de la maladie, les recherches des scientifiques sont grandement simplifiées.

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité