Ouya enfin sur les lignes de production

Ouya

Ouya - consoleLa petite console de jeu sous Android sera envoyée à tous les joueurs l’ayant précommandée le 28 mars prochain. Une excellente nouvelle qui donne aussi l’occasion à ses constructeurs de nous gratifier d’une liste alléchante des futurs projets vidéoludiques qui la concernent.

Dans un post sur le blog officiel de la console, Julie Uhrman, la fondatrice d’Ouya, gratifie ces supporters sur Kickstarter d’une mise à jour des informations : toutes les pièces détachées de la console sous Android sont arrivées à l’usine de montage, laquelle tourne à plein régime. Les premiers envois démarreront dans moins de 4 semaines. La console sera ensuite disponible à la vente, sur Internet et en boutiques physiques (certainement qu’aux US malheureusement), au mois de juin. D’ici là, l’équipe de développement promet de nouvelles fonctionnalités et une mise à jour de l’interface.

Mais c’est surtout au niveau des jeux qu’Ouya réserve le plus de surprise. Julie Uhrman annonce sur son blog une dizaine de nouveaux titres, dont une production exclusive de la créatrice de Portal, Kim Swift, un jeu de réflexion chez Minority Media, un FPS de Trpwire Interactive appelé The Ball, ainsi que Chronoblade, un Action-RPG de nWay.

Chronoblade de nWay

Chronoblade de nWay

Encore une fois, Ouya arrive durant la période de renouvellement des consoles de salon traditionnelles, mais suscite l’intérêt des développeurs indépendants. Plus ouverte, plus libre, plus facile, Ouya pourrait être une bonne surprise une fois le pad en main. Pour le savoir, il ne nous reste plus qu’à attendre quelques semaines.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source [Site officiel]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mouais…
    99 pour jouer à des jeux … pour console à 99…
    me suis surpris à refaire sur ma tablette des jeux GBA (zelda, castlevania’sss) et y’avait un charme difficilement descriptible, ça regorgeait de bonnes idées…
    là, j’ai du mal avec ces jeux là…

  2. Les jeux n’ont pas l’air top. On dirait des jeux de Nintendo 64.
    Je pense que ceux qui ont investi dans ce projet ont d’avantage pensé à faire une bonne action plutôt que de vouloir acquérir une belle console.

  3. @ImmobilierGenève Ayant investi dans cette console, je pense pouvoir dire que tout son potentiel réside dans le fait que le développement y est complètement libre ! Les jeux devraient donc y être nombreux, sans doute de qualité variable je veux bien l’entendre mais le plus important est bien dans l’âme de la console. C’est la première console de salon où n’importe qui (ou presque) peut développer son jeu, cela va à l’encontre des politiques actuelles des leaders du marché et ça c’est son point fort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité