Un nouveau procédé de lissage révolutionne l’impression 3D

Idée lumineuse

Idée lumineuseAustin Wilson et Neil Underwood de Caroline du Nord ont inventé un nouveau procédé permettant de totalement lisser les impressions en 3D en utilisant de l'acétone.

Ce processus, en plus de l’obtention d’une finition d’excellente facture, permet également de contourner tout un tas de complexes brevets propres au polissage.

La technique reste perfectible et demande encore quelques modifications mineures. L’annonce a été faite à cause (grâce) du résultat impressionnant qui en découle, l’excitation en somme. Et on comprend pourquoi, les images parlent d’elles-mêmes, voyez.

Impression 3D

 

Comment fonctionne-t-il ? Les différentes parties imprimées sont plongées dans une cuve contenant de l’acétone chauffé à 90 degrés. L’acétone atteint l’évaporation à une température assez basse, comme il est plus lourd que l’air, il se forme un nuage au fond du récipient. La substance arrive à faire fondre les aspérités et à totalement lisser le produit. Une fois sec, il peut être présenté sans aucun risque.

Depuis leur premier succès, le duo a fait des expériences en contrôlant les plages de température et les durées d’exposition, mais il subsiste encore quelques réglages. Aux vues des possibilités qu’offre l’impression 3D en l’état actuel des choses, ce petit plus pourrait nous réserver bien des surprises. Une nouvelle façon de faire, efficace, simple qui ne coûte pas un bras et qui ne viole aucun copyright… Voilà une denrée rare.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[BoingBoing]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Petite précision, fonctionne uniquement avec l’ABS et pas avec le PLA qui est une matière bien plus intéressante pour l’impression 3D.

  2. excellent!, bon après faire chauffer de l’acétone chez soi….(dans la cabane à outils au fond du jardin peut etre!!)

  3. Cette technique je l’ai déjà vu il y a plus de six mois mais elle a un principal défaut : La qualité, c’est a dire les details se perdent et on ne peut donc pas avoir un relief détaillé. Mais ça reste interessant pour des pièces aux formes simplistes.

  4. ABS + Acétone = super propre pour la planéte, et pas dangereux du tout pour la santé…..

    Utilisateur d’imprimante 3D je préfére rester avec mon PLA bien plus soft pour la planéte, et la visions des couches n’est vraiemnt un soucis, je trouve que ça donne du charme à une impression, surtout qu’en imprimant à 0.1 et avec une imprimante bien calibré et bien paramétré c’est pas violent.

    Si on veut un résultat lisse autant partir sur de la résine UV, ou sur des imprimante à poudre….

  5. Ce qui est fou avec l’impression 3D et ce genre de techniques, c’est qu’on se rapproche à vitesse Grand V des descriptions des bouquins de science fiction que je lisais il y a peu d’années : tous ces véhicules / bâtiments / objets décrits comme étant fabriqués d’une pièce, sans jointure apparente. Je me disais que c’était impossible en lisant ça et bim, 10 ans plus tard, Mme Michu peut se créer ce genre d’objet à la maison o__O (par contre on attend toujours l’hoverboard et les voitures volantes hein…)

  6. c’est chouette on va pouvoir sniffer tranquilous, on dira ensuite que les vapeurs d’acétone c’est juste pour l’imprimante 3D.

  7. « par contre on attend toujours l’hoverboard et les voitures volantes hein »
    Les voitures volantes ? Elles existent déjà mais il y a deux principaux soucis :
    – L’energie nécéssaire pour voler est incompatible avec la situation energetique actuelle.
    – La 3eme dimension :
    Actuellement quelqu’un qui habite à 1km d’une route n’a aucune chance de trouver un chauffard dans son jardin, avec la voiture volante, imagine qu’un chauffard tombe sur une centrale nucléaire parce qu’il etait un peu fatigué ?
    L’overboard existe aussi mais ça vole aussi donc : idem probleme energetique pour refroidir les semi-conducteurs. Celà dit, ces technologies révolutionnent petit à petit les transports en commun.
    Si tu veux voler individuellement, je te conseil plus une technologie du genre jetpack : Au moins si tu tombe tu fera moins de degats et l’energie reste abordable si tu as de l’argent. Enfin, il faut que tu habites suffisament loin de ton travail pour la rentabiliser parce que si c’est pour gagner 1h de trajet, à 10€ de l’heure à mon avis il vaut encore mieux la voiture.

    Non c’est bien ces imprimantes à 500€ mais faut être bricoleur et surtout designer 3D parce les scanners 3D sont hors de prix en comparaison (pour une resolution d’un petit objet).
    Les lobbys ne les aimes pas vraiment car ils ne nous vendraient plus que de la matière première et encore… Il existe des broyeurs qui broient les bouteilles en plastique et qui sont compatibles avec ces imprimantes donc même la matière première ce n’est pas ce qui manquera à ces nouveaux materialistes independants…

    Et j’en entend encore dire : mais ou va-t-on ? si on est tous independants que va devenir l’economie, la croissance, tout ça ? Comment va-t-on faire pour afficher nos valeurs et montrer aux pauvres qu’on est riches si
    J’imprime ma maison, j’imprime ma nourriture, j’imprime mes outils, mes robots, mes broyeurs de bouteilles, j’imprime mes plantes, j’imprime mes imprimantes, mes panneaux photovoltaiques… mais si les autres peuvent le faire aussi : Je ne pourrais plus les rendres envieux !
    Si les riches ne peuvent plus rien vendre c’est la catastrophe mondiale ?!
    Comment controlera-t-on ces gens qui chercheront des limites plus hautes à leurs libertés ?
    Quel sera le but dans la vie de mme Michu si elle est si comblée ? imprimer une fusée pour aller sur Mars ? J’en doute. Son mari peut-etre…
    Ou ira-t-elle ou t-il chercher bonheur si le bonheur n’est plus dans le travail et le superflux ?

    Il ne manque plus que la machine qui transforme la matière en nourriture et nous seront enfin libres. Et celle qui attache l’hydrogene à l’oxygène par conséquent 😉

    C’est curieux de voir que l’argent que l’on cree est principalement pris sur le futur alors que le futur nous dit que nous en auront de moins en moins besoin car le travail tend à diminuer tandis que la population augmente.
    C’est tout une façon de penser à repenser mais on dirait que nos cerveaux sont aveugles.
    Finalement, les gens de pouvoir doivent regretter le temps ou la science etait dans leurs cercles d’initiés et cachée aux plus demeurants. La grande depression des riches, haha, comment allons-nous devenir supérieurs si la creation est à portée de tous ? Je me congèlerait bien pour voir ce que ça va donner.

    Ca me rapelle brevement l’histoire récente du magicien qui diffuse tous « ses » trucs sur Youtube et qui a detruit d’un seul coup la carriere de millions de magiciens. Comme quoi, les secrets rapportent de l’argent. C’est pas plus mal car maintenant ils doivent etre plus balaise et denicher des technologies secretes pour nous « impressionner », ce n’est pas évident de nos jours. Ah tiens « impressionner » = donner l’illusion qu’on est superieur, la boucle est bouclée.

    1. J’ai pas lu entièrement ton message mais concernant la voiture qui tombe sur une centrale nucléaire, à part tuer quelques personnes sur son passage, ou rendre indisponible 1-2 infstallations, ça n’aurait pas de gros incident, les batiments des réacteurs sont quand même conçus (en tout cas en France) pour résister à la chute d’un avion de ligne (genre 11 septembre) au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité