Les pilotes de drone stressent aussi énormément

drône

Un droneLes drones s'imposent petit à petit dans notre monde. Leur usage principal étant militaire, il aura fallu former des pilotes de drone. Si leur situation peut sembler plus enviable que celle d'un véritable pilote de chasse, une étude montre qu'ils sont tout autant victimes de stress que leurs homologues...

L’étude était commandée par le Département de la Défense Américain, le Centre de Surveillance pour la Santé des Forces Armées plus particulièrement, et le résultat est le suivant : bien que leur situation semble plus confortable car loin du champ de bataille, les pilotes de drone sont tout autant susceptibles aux problèmes de santé mentale que leurs homologues pilotes de chasse. Anxiété, dépression et stress sont les symptômes principaux.

D’après Jean Lin Otto, l’un des auteurs de l’étude, l’un des causes pourrait être que ces pilotes, en sus de participer au même genre de mission, assistent aussi à la terrible réalité de la guerre, au carnage du champ de bataille. Une inquiétude qu’il faudra évaluer précisément et effacer rapidement, l’armée américaine formant à l’heure actuelle davantage de pilotes de drone que de pilotes de chasse…

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Que ça soit surplace ou en appuyant des boutons c’est sur que tuer une personne ça doit faire quelque chose (pour une personne normale en tous cas)

  2. ils n’ont qu’à recruter les pilotes de drones dans les gangs.
    Eux ça ne les traumatise pas du tout, mais alors pas du tout de buter des types.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité