Ce robot journaliste prend des photos, pose des questions et publie en ligne

robot journalisteÉtudiants en journalisme, vous pouvez d’ores et déjà chercher un autre métier. Des chercheurs du Intelligent Systems Informatics Lab (ISI) de l’Université de Tokyo ont développé un robot journaliste qui peut explorer son environnement en toute autonomie et écrire sur ce qu’il trouve. Et il est surprenant !

Le robot détecte des changements dans son environnement, décide s’ils sont pertinents, et prends alors des photos avec sa caméra embarquée. Il peut ensuite aller recueillir des informations en posant des questions, et il se sert d’Internet pour parfaire ses connaissances sur le sujet. Si c’est intéressant, il va alors écrire un petit article et le publier sur le web.

Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de robots journalistes, mais jusqu’à aujourd’hui, ils écrivaient sur des rencontres sportives, et même éditaient des vidéos en compilant des images et des opinions glanées sur le web. C’est par contre la première fois qu’uu robot est sur le terrain et qu’il récupère lui-même ses informations. Ces robots pourraient être envoyés dans des zones jugées trop dangereuses pour les reporters.

Il est évident qu’un robot capable d’associer travail sur le terrain et recherches sur Internet est un pas énorme vers un journalisme factuel sans subjectivité. Mais est-ce vraiment ce que veulent les lecteurs ? Un journalisme sans surprise, sans prise de position ? De même, un journaliste pourra douter de sa source, qu’elle soit sur le terrain ou en ligne. Le robot saura-t-il faire la différence entre une fiche Wikipedia tronquée et une véritable information ? Les journalistes humains ont encore plusieurs années de tranquillité devant eux… mais pas plus.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[IEEE via ISI Lab via University of Tokyo via SingularityHub]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si ils ne sont pas à la solde d’un gouvernement , (le notre par exemple),
    ils pourraient enfin être objectifs et honnêtes
    ne pas nous cacher certaines vérités dérangeantes
    cela changerait enfin !
    on peut rèver………

  2. Franchement, faut avoir de la peau de saucisson devant les yeux pour ne pas se dire que ça ferait du bien d’avoir le droit à autre chose que que des journalistes engagés à 90% à gauche pour ne pas dire extrême gauche et les 10% d’on ne sait trop où ..
    I had a dream => juste un journaliste capable de faire ce qu’on a pas le temps de faire, pour accéder à ce quoi on pas toujours accès :
    – comme de plonger dans les bases de données mondiales, de l’insee,
    – des rapports des cours de comptes nationales et régionales
    – des rapports de conseil d’administration et de commissaires aux comptes
    pour aligner correctement les chiffres économiques et sociaux sans donner son avis dont on a strictement rien à faire.
    On a des journalistes incapables d’investiguer et reproduire ce qu’ils voient, il passe leurs temps à élucubrer sur des sondages véreux et inutiles.

    1. C’est toi qui a du avoir de la peau de saucisson jusqu’en 2012…
      Ah la la, ce vieux poncif selon lequel tous les journalistes sont de gauche… La réalité c’est que nos journalistes se comportent comme des carpettes devant les hommes de pouvoir, ils ne réservent leurs coup de griffe que face aux gens dont ils n’ont rien à craindre!
      En parlant de gauche/droite: ils sont de quel bord les patrons de TV, presse dans notre beau pays?
      Martin Bouygues il est la parrain de qui déjà?

      En France hélas, contrairement aux pays anglosaxons les médias sont inféodés au pouvoir politique. La seule source d’information encore un peu indépendante se trouve sur internet. (Sur Gizmodo par exemple… Noooon là je déconne !)

  3. Selon Marianne (un truc de gauche) .. 74% des journalistes ont voté François Hollande ! .. alors que Sarko était au pouvoir ! ..plus 85% en 2007 pour sa compagne Royale selon le sondage de l’époque.. voilou une petite recherche google toute bête…

    1. Suffit de voir la campagne qu’ont mené les journalistes de tout bord contre Sarkozy durant les 6 mois qui ont précédés les présidentielles pour se rendre compte à quel point ils sont impartiaux. Sarko voulait supprimer les divers avantages fiscaux réservés aux journalistes, Hollande leur a promis de ne pas y toucher, on sait quel camps ils ont choisit… Et ca continue, beaucoup d’info allant à l’encontre de « tout mou » ne sont pas divulguées sauf dans quelques rares médias et celles qui ne peuvent passer inaperçu (genre les diverses hausses d’impots et promesses oubliées), le ton employé est plein d’ampathie!
      Les dernieres élections présidentielles sont bien la preuve du pouvoir que peuvent avoir les grands médias sur le « peuple »!

      1. « Impartiaux », c’est le mot… Bouh ! Tous des vendus ! Et d’abord, il y a un avantage fiscal et pas des avantages et une gratuité dans les musées nationaux. Wouhou… De vrais nababs ! Et le peuple les écoute encore ? Mais que fait le peuple ??? Guillotine pour tout le monde !!!!

      2. Encore un journaleux à la con qui va venir se plaindre d’avoir des avantages que les autres n’ont pas. Plus de 7000 euros d’abattements, tu trouve ca normal, voir meme trop peu? Merci a toi et tes collegues d’avoir fait campagne pour Hollande, la France vous remercies (c’est clair entre garder ses petits avantages datant d’une autre époque ou on arrosait la presse pour mieux la soudoyer, c’est mieux que de dire la vérité aux francais et leur donner des vrais info pour qu’ils votent selon la réalité et avoir un vrai président, belle preuve de solidarité et d’impartialité des journalistes, vous préféreriez que la france coule plutot que de perdre vos petits privilèges, il n’y a qu’à suivre la presse étrangère pour se rendre compte du niveau de la presse francaise!)

      3. Tu représente d’ailleurs très bien tes comparses, meme pas capable d’afficher un vrai pseudo (tu dois régulièrement commenter sur Giz mais tu n’ose pas qu’on sache qui tu peux être), une belle preuve de bravoure et d’honnêteté, digne d’un journaliste francais impartial!

      4. Tu as raison Mitch, comme tous les journaleux-à-la-con que tu détestes tant, je suis lâche et anonyme. À peu près autant que toi. Mais donner mon nom sur un blog public pourrait être interpréter comme une prise de position officielle, ce que je n’ai pas le droit de faire.
        Pour avoir travaillé à l’étranger, on n’est ni plus ni moins indépendants que les autres. Comme ailleurs, il y a un jeu qui se fait avec les politiques pour avoir une longueur d’avance sur les collègues, ce qui n’empêche pas d’avoir régulièrement des relations tendues avec l’un ou l’autre bord, puis à nouveau cordiales, re-tendues etc. Et évidemment, il y a des journalistes qui courent après les petits fours et d’autres, majoritaires, après l’info.
        Quand aux 7300 d’abattement, évidemment qu’on ne s’en plaint pas. Et bien sûr que c’est injuste pour les gros salaires qui le touchent aussi, mais ça permet surtout de faire survivre la bonne moitié d’entre nous qui vit de piges ou de CDD pendant de nombreuses années. Et si les politiques n’attaquent pas l’abattement, ce n’est pas par collusion, mais parce qu’ils savent que ce serait une occasion supplémentaire de reparler de leurs propres avantages, comme on le fait dès que l’un d’entre eux essaye de faire bouger les choses (après les dernières législatives) ou quand une occasion s’y prête.

      5. Pour quelqu’un dont le boulot est basé sur la langue francaise, tu ne semble pas très bien comprendre ce que je te dis ou alors tu joue avec les mots pour esquiver la remarque (tiens ca me rappel vos amis les politiciens)! Où ai je parlé de ton nom? il est pourtant écrit pseudo. Je te faisais remarquer que tu dois régulièrement commenter sur Giz sous un pseudo, pseudo que tu n’as pas souhaité afficher cette fois ci en te cachant derrière « unjournaliste »… Pour mon speudo, tu pourras le retrouver sur de nombreux articles de Giz, tous ceux où j’ai commenté, je n’ai pas besoin de changer de pseudo, de peur qu’on fasse le lien avec un futur commentaire. Mais je comprend que pour un journaliste ce soit dur d’assumer ses propos.
        Sinon je te remercies, tu nous as apporté la preuve que les journalistes sont pour la plupart des vendus, « les politiciens ne parlent pas de nos avantages pour éviter qu’on parle des leurs » je te protège, tu me protège… C’est ca pour toi etre un journaliste impartial?? Encore BRAVO belle mentalité! Vivement que ces robots journalistes arrivent, eux au moins ne se feront pas soudoyé si facilement!

      6. Hugo, mon pseudo, quand je laisse des com, mais c’est rare.
        On relate l’info, on n’est pas censé la créer. Les niches fiscales ont été abordées par un député après les législatives. Tous les médias en ont parlé, évoquant bien sûr celles des journalistes et des politiques. L’ammendement ou le projet de loi a été rejeté, les députés de cette législatives n’ont pas l’air de vouloir s’y frotter de nouveau. On ne protège personne. Tout le monde est au courant des abus des parlementaires et tous les médias en parlent à chaque occasion, en général la sortie d’un rapport du député PS René Dosière (PS, comme la majorité, ça t’agace, non ?). Et ce n’est pas en ressortant de façon artificiel le sujet tous les mois que ça va les faire voter différemment. Par contre, nous on sera taxés de prendre position.
        Mais sinon, tu as raison… On l’aime bien « tout mou ». Il est plus gentil avec nous que « tout dur ». Et puis il paraît que cette année, on sera tous invités dans sa maison de campagne alors que « tout dur » il ne nous avait même pas invité au Fouquet’s ou sur le Yacht de son copain. Tu le crois, ça ?

      7. Bein tu vois, ca a du bon de te taper un peu dessus, ca te fait évoluer, maintenant tu ne te cache plus derrière « unjournaliste »!
        Pour ce qui est de tes allusions au yacht de Bolloré et du Fouquet’s ca montre bien le partie pris et l’aveuglement du gaucho typique. Il était invité sur le yacht, quel est donc le problème? il ne l’avait pas loué aux frais de l’état, ca n’a rien couté et pour le Fouquet’s toi qui habite sur Paris, tu devrais sortir de ta rédaction et passer voir la carte de ce resto qui n’est rien de plus qu’une brasserie bien placée sur les champs élysées, n’importe qui peut aller y manger et s’en tirer pour 50-60 euros. Ho mon dieuuuu 60 euros mais c’est énormeeee! Non, comparé à la cantine de Hollande « chez Laurent » c’est tout à fait abordable, mais la on ne t’entendra pas dessus, faut bien protéger son petit chouchou. Donc je n’aurais pas dit maison de campagne de tout mou mais plutot resto hors de prix (aucun plat en dessous de 50 euros…) ou alors villa avec piscine à Mougins.
        Allez sans rancune Hugo, je t’admire de continuer a soutenir ce type, bon tu fais beaucoup dans la démagogie, ca aide, mais faut avoir des couilles pour continuer de soutenir Hollande!

  4. newworld666: selon un journaliste, les meetings de Sarkozy étaient les seuls dans lesquels des journalistes se sont pris des coups et des insultes, pendant la campagne. Il faudrait vraiment être con pour voter contre celui qui vous jette la pierre. Quant à ta critique « journalistes tous de gauche », elle représente la moitié des réflexions aggressives que l’on se prend (qui ne sont heureusement pas si fréquentes), l’autre amabilité étant : « journalistes tous de droite », ou pire : « journalistes tous des méchants juifs »… Ça vole haut !
    Et puis dans ton commentaire, tu confonds journaliste et éditorialiste.
    Enfin, pour paraphraser l’auteur de ce post qui ne s’éloigne visiblement pas beaucoup de son clavier : Étudiants en journalisme, vous allez apprendre un métier merveilleux dont la réalité est bien loin de ce qui se fabrique sur Internet ou avec les robots…

    1. « selon un journaliste » c’est ca ta source? un journaleu qui fait sa propagande auprès des collègues? Ca m’étonne pas qu’on puisse avoir des informations tronquées en France quand un journaliste se base lui meme sur les propos rapportés d’un collègue pour voter… BRAVO!
      Pour les coups, ils les méritent, tu dois surement parler (enfin ton collègue a du généraliser) d’un meeting UMP à Toulon où les journalistes s’étaient fait insultés et jeté de tout dessus, normal, dans le Var on aime pas les faux cul et les menteurs et on se gêne pas pour le faire savoir. Et donc avec le comportement de certains militants c’est comme ca que les journalistes se font leur opinion pour aller voter (c’est pas Sarko qui vous a tappé dessus que je sache…), encore BRAVO ca montre un niveau de réflexion très élevé!

      1. J’ai eu de la chance, je n’ai eu que des petites insultes ou des remarques toutes en retenue et en délicatesse, comme les tiennes. Mais oui, j’ai vu des collègues particulièrement chahutés sur les derniers meetings de l’UMP. Celui de Toulon était le plus dingue (je n’y étais pas, mais on a tous vu les images des directs), et puis il y a eu des rassemblements à Paris qui ont aussi bien dégénéré (là j’y étais). Et non, rien ne justifie la violence de quelques excités. Contrairement à ce que tu penses, Sarkozy a bien poussé ses troupes après le premier tour, sur le thème « si on perd, c’est à cause des journalistes ». Évidemment, il y a des moutons qui ont pris ces invectives pour des directives et qui ont chargé comme des boeufs… Vous êtes tous benêts comme ça dans le Var ?

      2. Pauvre petit, il s’est fait chahuté… la prochaine fois, fais ton boulot correctement en relayant de vrais infos, sans prise de partie et tu n’essuieras pas la colère de ceux qui comprennent votre petit manège! « si on perd c’est à cause des journalistes », je ne vois pas le problème, il avait tout a fait raison (bien qu’il soit aussi en partie responsable après un rapprochement radical vers l’extrême droite après le premier tour). Aujourd’hui tout le monde se rend bien compte de la manipulation, Hollande était votre petit protégé et a bénéficié de l’aide des médias pour se faire une bonne image, Sarkozy au contraire s’est fait attaqué de tout bord. Aujourd’hui on se rend bien compte que Hollande ne fait pas du tout le poids. Vous ne le saviez pas? c’est pourtant votre crédeau l’information, avec des spécialistes comme vous, les francais auraient du etre mieux informé de l’incapacité de cet homme à gouverner non?
        Bref retourne lecher les bottes du gouvernement, tu continuera de manger des petits fours et de profiter de tes avantages (ca me rappel une investigation de canal+ sur les journalistes durant la campagne qui expliquaient clairement qu’ils misaient sur leur candidat en essayant de se faire le mieux voir par celui ci, pour en cas de victoire pouvoir profiter des divers avantages: voyages autour du monde etc…). et vous vous étonnez que les francais aient une si mauvaise image des journalistes… faut sortir de sa bubulle!

  5. Pauvre troll. Pour un abruti de ton accabit qui nous casse les pieds en tournage, il y en a cinquante qui viennent nous voir pour nous dire qu’il nous regardent avec plaisir dont une bonne partie parce qu’il nous trouvent objectifs. Ça c’est la réalité que l’on croise tous les jours, loin de ta « bubulle » de rageux. Et bizarement, c’est aussi ce que disent les courbes d’audimat… Et on peut faire le même constat avec les autres chaînes. Quant aux voyages officiels, c’est génial à faire une fois ou deux, mais pour ceux qui s’en tapent toute les deux semaines, et heureusement ce n’est pas mon cas, c’est vite lassant.

    Comme cet échange trollé est sans fin, je te laisse pisser le dernier, je sens que ça te fait plaisir, Mitch…

    1. Non ca va je vais m’arrêter la, je sens que tu commence à t’énerver et je voudrais pas etre responsable du torchon que tu risque de pondre si je continue de t’asticoter. En plus tu commence à devenir vulgaire alors je te laisse t’auto persuader que tu fais du bon boulot (bientot tu vas me dire qu’on te demande des autographes…). Bonne continuation tout de même!

  6. Mais dis moi mon petit Miitch, je n’ai aucune intention de rentrer dans votre gueguerre à 2 francs, donc je me contenterai de te dire que si tu n’es pas content du travail des journalistes, tu n’as qu’à le devenir et faire mieux! Et montrer à tous que non, il n’y a pas que des journalistes de gauche!
    Et au moins comme ça, tu ne te feras plus influencer par les médias lorsque tu iras voter, puisque c’est ce que le pauvre petit mouton que tu es semble sous-entendre :-)
    A bon entendeur, salut!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité