De l’occasion sur iTunes ?

iTunes occasion

iTunes occasionLa question fait débat : pourra t-on un jour revendre les contenus digitaux que nous avons acheté ? Sera t-il possible de revendre un album, un morceau de musique, acheté sur iTunes ? Oui, selon Apple.

Inutile de s’exciter : à aucun moment, Apple n’a affirmé qu’il serait prochainement possible de revendre ses films, albums, applications, achetées via son App Store.

Seulement, la firme vient de breveter un système qui permettrait aux utilisateurs de ses services de revendre leurs films, eBooks, albums, morceaux de musique et applications à des tiers. Soit de cèder des droits d’auteur, tout simplement. Bien sûr, un tel procédé serait intéressant pour le consommateur, qui aurait l’occasion de mettre la main sur des contenus identiques à leurs versions « neuves » (les joies du digital !). Mais voilà : l’implantation d’une telle politique demanderait l’accord des concernés : maisons de disques, éditeurs, etc. Et c’est bien là que ça se corse : quel intéret pour eux d’aller dans ce sens ?

Néanmoins, Apple n’est pas en position de cavalier seul sur ce dossier : il y a peu, Amazon a breveté un concept de « marketplace digital », qui serait une plate-forme où les contenus digitaux « d’occasion » pourraient être revendus par les utilisateurs.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[ubergizmo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. N’importe quoi. L’idée d’Apple est géniale car actuellement il n’est pas possible de revendre d’occasion des contenus digiuptaux que l’on achète. Apple a breveté quelque chose qui n’existait pas avant, donc pas besoin de venir raconter n’importe quoi. Aucun rapport avec la revente d’occasion de bien matériels

  1. Mais c’est bien, ça !
    Ils vont enfin pouvoir revendre deux ou plusieurs fois la même chose. Y sont forts, chez Apple.
    Jobs serait fier d’eux.

  2. « Mais voilà : l’implantation d’une telle politique demanderait l’accord des concernés : maisons de disques, éditeurs, etc. Et c’est bien là que ça se corse : quel intéret pour eux d’aller dans ce sens ? »

    A vrais dire les majors n’ont rien à dire, Apple et Amazone ne font que se protéger de futur procès ruineux, en effet, l’union européenne a récemment rappelé qu’il est illégal d’interdire la revente de bien, même immatériel.

  3. D’abord un petite précision : Les droits d’auteur ne sont jamais vendu dans les oeuvres que vous achetez.
    Ensuite apple à juste breveter un moyen de le faire, mais n’a en aucun cas voulus se réserver le marché de l’occasion comme j’ai pu le lire dans les commentaires. Car en fait cela existe déjà, du moins pour les logiciels. C’est l’entreprise Used Soft qui fait cela et qui à gagner un procès sur ce point contre Oracle devant la Cour de Justice Européenne. Mais on pourrait pensé à l’étendre à la musique et film (oui les logiciels en Europe c’est du droit d’auteur et pas du brevet…).
    Mais surtout un tel marché ne serait légal UNIQUEMENT si l’on supprimait sa propre version. Donc on ne peut pas la garder et la revendre… D’ailleurs les sociétés comme USED SOFT et je pense le programme d’apple passe justement par la possibilité de bloquer l’oeuvre que l’on a vendu sur son PC. Car sinon ce n’est plus de l’occasion mais une exploitation des droits de reproductions qui ne sont, je le rappel, pas cédé lors de l’achat de l’oeuvre. Voila pour peut être une éclaircissement de la news.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité