Nous avons trouvé le dernier boss du jeu hipster

hipster

hipsterEtre hipster, ce n'est pas inné, ça se travaille, ça se peaufine, il y a des codes à respecter. Des codes sans cesse repoussés, par des personnes de l'acabit de celle-ci, croisée au Starbucks du coin.

On croise parfois de drôles de personnes au Starbucks. Souvenez-vous de cet homme qui avait carrément apporté son iMac dans l’un des cafés de l’enseigne ! Et bien, ce dernier vient d’être battu par un hipster déniché par le Twittos @DGoddamnGlover.

Plutôt que de venir avec son MacBook, l’homme a mis un point d’honneur à briser les codes du bon hipster qui se rend dans un Starbucks, quitte à snober comme il se doit la connexion Internet offerte par l’enseigne. Ainsi, il n’a rien trouvé de mieux à faire pour se attirer l’attention vers lui que d’amener avec lui sa machine à écrire.

Encore un qui a sans doute confondu son bureau, son appartement, avec le café du coin. Répétez tous en coeur : un café n’est pas un bureau. Un café n’est pas un bureau. Lorsque vous entrez dans un Starbucks, consommez, attendez 5, voir 10 minutes une fois votre conso bue, puis quittez les lieux. Sinon, ayez la décence de prendre un autre café, ou quelque chose à manger. C’est la moindre des choses.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si il y a de la place dans l’établissement rien ne m’interdit de rester une demi-heure.

    C’est quoi ces codes de bonne conduite moralisateurs ?
    Je sais me comporter en société, je n’ai pas besoin de Gizmodo pour faire mon éducation.

    Merci de rester à votre place et arrêtez de faire des articles de merde.
    Gizmodo a changé depuis quelques années.

    1. Tu sais que dans tous les débits de boisson, le règle (écrite sur le papier) est que quand tu achètes une boisson, cet acte t’autorise à profiter d’une table sur une durée d’une heure. Après, le propriétaire a le droit de te dire de t’en aller, ou de re-consommer…
      Bien sûr cela se fait rarement, ce genre de comportement ayant tendance à donner une mauvaise pub pour un bar / café …

    2. J’adore le mec qui n’a pas besoin qu’on fasse son éducation et qui chie sur le boulot des autres.
      À toi de rester à ta place au lieu de faire des commentaires de merde !

  2. Quel rapport entre rester dans un café qui offre une connexion internet gratuite et être un hipster ? Ça devient n’importe quoi…

  3. Ben reprend un article de Gizmodo us?
    Je vais reprendre un commentaire de Gizmodo us.

    Quelqu’un connaît-il l’histoire de ce type et la raison pour lequel il est dans un Starbucks avec une machine à écrire ?
    Non.
    Est-ce que cela est important ?
    Non.
    Devriez-vous vous soucier ?
    Non.
    Devriez-vous juste laisser les gens faire ce qu’ils veulent et arrêter de croire que vous savez tout de leur histoire ?
    Oui.
    Est-il encore possible d’aller où que ce soit sans que quelqu’un ne vous mettent sur Internet pour ensuite être jugé par un journal complètement hors de contexte ?
    +1 pour le type avec sa machine à écrire, et tous ceux qui suivent leur envie de faire les choses différemment.

    Ben, je n’aime pas cracher sur les rédacteurs, mais là, tu nous as vraiment pondu du bullshit puissance 1000…

  4. En fait la bonne conduite à avoir c’est : n’allez pas dans un starbucks, préférez les petits troquets du coin.
    Starbucks ne doit pas être porté au rang de café, dites plutôt une cafeteria , un snack, un macdo, mais pas un café
    Merci

    Un cafetier

  5. « Lorsque vous entrez dans un Starbucks, consommez, attendez 5, voir 10 minutes une fois votre conso bue, puis quittez les lieux. Sinon, ayez la décence de prendre un autre café, ou quelque chose à manger. C’est la moindre des choses. »

    Compte tenu du prix des consommations dans un starbucks ça fait cher la minute.
    Si il y a une limite de durée (même implicite) il faut clairement l’afficher, autrement on fait ce qu’on veut.

    Si la prestation de starbucks consiste juste « à vendre » des cafés, il est infiniment plus rentable de les acheter dans le commerce. Donc leur prestation consiste aussi à fournir un « environnement agréable », donc si en tant que consommateur d’un café je décide d’y taper mon courrier, qui va me dire quelque chose.

    Oui je sais si tout le monde faisait ça, leur chiffre d’affaire bla bla. : c’est LEUR business palan, pas le mien, je ne suis pas responsable de la bonne ou mauvaise rentabilité de leur affaire.

    Ils n’ont qu’à facturer leurs consommations à la durée : on verra ce qu’en penseront les clients.

  6. @Pierre: Le mec est un hipster parce qu’il vient avec sa machine à écrire pas parce que le café offre une connexion wifi.

    @Marc: Tu n’as pas l’air de si bien t’y connaître en bonne conduite, ton message en est la preuve. Ne pas scouater un café pendant une heure avec sa machine à écrire pour prendre juste un café est du bon sens et de la bonne conduite. Gizmodo a tout à fait raison sur ce point. Et il ne te dis pas spécifiquement de te conduire mieux. Si tu te sens visé c’est que tu as probablement des torts !

  7. Je ne sais pas qui vous engagez pour rédiger des articles de ce genre mais vous devriez revoir votre politique de recrutement…Un grand n’importe quoi de toute beauté (à moins que le rédacteur ait entre 10 et 14 ans, auquel cas je comprends mieux son point de vue…).

  8. il ne brise pas les codes du bon hipster, au contraire il pousse le jeu jusqu’au bout. A se trimballer 4Kg de machine à écrire, il donne un look tellement vintage à ses pensées. C’est un peu l’instagram de l’écriture, tu vois ?
    C’est dommage qu’il soit si mainstream dans son choix de coffee shop. ça casse tout… normalement il devrait être chez un petit épicien ouzbekh à boire un café bouilli, tout en twittant à quel point sa vie est tellement mieux parce qu’elle est différente des autres. c’est ça un hipster.
    Et bien que je pense que chacun est libre de vivre sa vie comme il l’entend, refuser les tendances parce qu’elles sont des tendances me semble assez triste.

  9. Tout çà pour se taper une ou des meufs !!! ptdr
    C’est le même cliché que celui qui vient avec sa guitare à la plage…
    Pour attirer l’attention de la petite naïve qui va trouver le mec différent (ouah il doit être trop sensible ce gars !!) lol

  10. Je suis d’accord que les hipster exagèrent et ne veulent juste que se faire remarquer dans ce cas çi.

    Mais la base même d’un café est d’être un lieu social. Si l’on m’obligeait à ne rester que 5 minutes et me presser pour prendre ma boisson, je trouverai vraiment ça inconvenant et je ne reviendrai pas dans ce café.
    Il fut un temps pas si lointain que cela ou les gens savaient prendre le temps de profiter des choses, Je pense que la société serait peut-être moins névrosée si un site d’information se gardait de donner des mauvais conseils…

    1. Après Sydney, Barcelone, Auckland, Bangkok et NYC, je confirme… Starsucks produit un café bien dégueulasse. Je préfère mon Nespresso, ou mon barista a Melbourne airport.

  11. Aux Amériques, Internet est plus cher, beaucoup plus cher, et moins performant. Et les grandes enseignes, comme les plus petites, fournissent une connexion gratuite et efficace. C’est pour ça que tout le monde y reste longtemps, ça fait partie du jeu. Starbucks offre donc un cadre de travail en plus de son café (et agréables pour la grande majorité : musique douce, déco chaleureuse…).
    Donc avant de parler, renseignez-vous, tout n’est pas comme en France.

  12. C’est le but de Starbucks que tu t’installe et tu travaille. C’est leur Marketing.
    En Amerique du Nord c’est la norme, Starbucks tu peux y rester toute la journee a bosser avec tes livres et ton MacBook tant que tu consomme regulierement.

    Des startups utilise des cafe comme bureaux pendant plusieurs mois, car c’est facile et tu es plus productif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité