Une Toyota sport qui roule à l’ammoniac

Une Toyota sport qui roule à l'ammoniac

Une Toyota sport qui roule à l'ammoniacExit les carburants polluants, l'heure est aux voitures à énergies propres, ou tout du moins aux hybrides. Le Salon de Genève 2013 bat actuellement son plein, l'occasion pour les constructeurs de démontrer l'étendue de leurs talents. C'est le cas de Marangoni avec cette Toyota GT86-R Eco Explorer.

L’équipe de la célèbre marque de pneumatiques a décidé de partir sur une GT86 on ne peut plus classique et de la modifier en profondeur. L’extérieur, lui, a reçu un kit de Toyota Racing Company Italia. Suspensions, jantes, pneus, tout y est passé ! A l’intérieur, baquets Sparco, aluminium, carbone et alcantara.

Mais l’intérêt principal de cette voiture se trouve sans doute sous son capot, un Bigas NH3 qui lui permet de rouler à l’essence ou à l’ammoniac. Son réservoir additionnel lui permet ainsi de rouler sans aucune émission polluante en allure réduite. Enfin, un kit d’admission d’air et une ligne d’échappement spécifique lui octroient une jolie puissance de 220ch (contre 200 pour la GT86 de base).

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[technologicvehicles]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. entre l’hydrogène et l’ammoniac ça me fait moyen rêver les moteurs écolo.
    Si seulement on pouvait développer rapidement une batterie qui se recharge en un rien de temps et qui permette de rouler au moins 500 ou 600 bornes, ce serait top

  2. Lol j’imagine bien quand un camion citerne d’ammoniac se renversera sur la route avec un déversement, ça va le faire moyen concernant la santé des personnes à proximité. Déjà qu’en cas d’incident ammoniac en centrale nucléaire, on nous demande de nous confiner dans les batiments!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité