Et si la fermeture de Google Reader cachait autre chose ?

Google Reader

Google ReaderLe site Android Police a fouiné dans un fichier en provenance de la version Web du Google Play Store. Leurs yeux experts ont découvert des références à une prochaine rubrique appelée Play News dans laquelle seront commercialisées les versions électroniques de journaux. Curieusement, cela coïncide avec la fermeture de Google Reader.

Suite à la fermeture de Google Reader, les lecteurs d’informations de tout poil semblent paniqués. Si des solutions de rechangent existent (voir ici) ou sont en cours de développement (voir ), Google ne semble pas avoir abandonné l’agrégation de contenus éditoriaux pour autant. Le site Android Police a mis la main sur un bout de code javascript en provenance de la version web du Play Store. Dedans, le script fait référence à Play News, certainement une prochaine rubrique de la boutique applicative d’Android. Grâce à ce bout de code, nous apprenons que Play News, très proche de Play Magazine, fournira des journaux, soit au numéro, soit par abonnement.

Parmi les détails encore inconnus se trouve celui de la représentation à l’écran de cette nouvelle boutique. Cela prendra-t-il la forme d’un ersatz du Newsstand d’Apple, accessible depuis une application dédiée, ou sera-t-il totalement intégré à Play Store ? Peut-être un premier indice en faveur de la seconde option : une couleur, jaune, aurait déjà été choisie pour habiller cette partie de la boutique.

Cependant, une explication à la fermeture de Google Reader semble se dessiner. Depuis longtemps, les éditeurs de presse souhaitent voir Google apporter une solution à la fuite des lecteurs payants provoqués par son moteur de recherche et son outil d’agrégation de contenus. Peut-être la firme de Mountain View, non pas pour aider la presse, mais pour s’offrir une nouvelle source de revenus, a-t-elle choisi de vendre des magazines. Et pour amener les plus actifs lecteurs d’information du Web à opter pour cette solution, Google aurait alors choisi de fermer les services qui facilitent l’accès gratuit à l’information, donc Google Reader. Une théorie qui devrait donc impacter également Google Currents (Fil d’Actu en français), une application iOS et Android d’agrégation de contenus qui entrera certainement en concurrence avec le futur Play News. Sera-t-il lui aussi fermé, ou sera-t-il transformé pour mieux servir la distribution payante de contenus ? Réponse dans quelques mois.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source : [Android Police, via Pocket-Lint]

Tags :