Les geeks sont-ils sexistes ?

Geek

GeekDéjà à l'origine d'un article au vitriol sur le sexisme ambiant rôdant dans l'univers du jeu vidéo, Mar_Lard s'est à nouveau exprimée au travers d'un nouveau pamphlet passionnant et malheureusement souvent exact.

« Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier » : voici le titre évocateur du nouvel article à rallonge de Mar_Lard. Cet article, vous allez d’ailleurs pouvoir le consulter en suivant ce lien. Attention, Mar_Lard n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, et il vous faudra du temps pour le lire et le digérer.

Mais qu’importe : si la même Mar_Lard a eu parfois l’occasion de partir un peu dans tous les sens, elle aura eu le mérite de dépeindre de nombreuses vérités.

Morceaux choisis :

« C’est pour toutes ces personnes que j’ai compilé ce nouveau dossier : pour celles qui y reconnaîtront leur expérience, pour celles qui découvrent soudain le problème, pour celles qui refusent de le voir, pour celles qui sont furieuses à la simple idée qu’on en parle. La réalité du sexisme geek, dans le détail. […] Hélas le débat ne semble pas pénétrer les frontières françaises. Silence confortable sur l’Hexagone pour les geeks machos qui y perpétuent allègrement leurs pratiques d’exclusion. Ça suffit maintenant, « l’exception française » – il est temps d’avoir cette discussion. »

Et de conclure :

« Sortez la tête du sable – vous pouvez faire partie du problème, ou faire partie de la solution. »

Bref, on vous invite à lire cet article sans plus attendre. Et à réagir par la suite !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heuu… Boarf… Pas trop convaincue… Perso, je suis une nana qui évolue dans un univers de geeks essentiellement »mâles » si on peut dire, mais franchement je n’ai jamais eu de soucis de ce genre avec eux. Ils n’ont pas d’idée reçue particulière et je suis aussi bien intégrée dans leur groupe que n’importe quel membre de l’autre sexe. Hum, à moins qu’il n’y ait de l’intérêt derrière, peut-être.

  2. imo c’est pas chez les geeks qu’il y a le plus de sexisme, mais plutôt chez les gamers .. a pardon, j’avais oublié, aujourd’hui dès que quelqu’un touche un appareil électronique c’est un geek …

  3. Pour les « attention whore » existe reelement, mais aussi au masculin. Des gars qui se prennent pour des geek en arborant fièrement un t-shirt Superman acheté aux Galeries Lafayette. Des gars qui se disent gamer en jouant à CoD ou PES.

    J’ai absolument rien contre les néophytes, tout le monde l’est un jour, j’aimerai juste un peu plus d’authenticité.

  4. C’est vrai qu’il y a un peu un amalgame geek/gamer dans l’article. Ce qui n’est pas vraiment pareil.
    De mon côté je connais quelques geekettes et gameuses et c’est intéressant de discuter / jouer avec elles. Elles ont un point de vue différent et des centres d’intérêts différents.
    Personnellement je n’ai jamais vu de discrimination avec elles.
    Après le problème de ce très long article c’est qu’il montre du doigt ces quelques débiles écervelés machistes qui font de l’ombre au reste de la population geek et on a l’impression que tous les hommes sont dans le même panier.
    Comme dans TOUS les domaines, il y a des cons. Et depuis l’avènement d’internet ils sont de plus en plus visibles.

  5. Très choqué de voir ça. Étant gamer avant tout et 2nd de guilde regroupant beaucoup de membres féminins je trouve honteux ce genre de propos haineux. En plus j’ai vu la vidéo originale et je n’ai vu qu’une critique des choix de Nintendo.

    1. mais si tout s epasse bien chez toi, tant mieux! l’idée c’est de se rendre compte que tout ne se passe pas bien partout… heureusmeent qu’il y a necore des jeux, des communautés, des guildes où les nanas peuvent s’épanouir…

    1. Non, défendre son territoire c’est pas insulter à tout va. Sauf pour les simples d’esprit.

      J’ai jamais eu de problème de sexisme me visant personnellement juste parce que je suis une fille (sûrement parce que je fais pas d’être une fille une fierté à la con), mais quand t’es une fille sur le net et que tu traînes sur des sites dits « de geeks », tu te rends vite compte que c’est pas les accros aux sciences, aux nouvelles technos ou je ne sais quels autres domaines divers et variés, mais bien les « gamers » qui nous descendent à tour de bras. Bon, le terme gamers est très mal choisi mais je pense qu’on sait tous de qui on parle dans ces cas-là.

      Je ne généralise pas, évidemment, mais franchement, on s’en prend plein la gueule par les gamers. Et on s’en fout des « oui mais c’est des gosses » ou « oui mais c’est des cons », tout ce qu’on voit c’est que si on est pas foutue comme une actrice porno et qu’on lèche pas une manette de XBox, on est une grosse (au sens propre) merde de fille. Ou alors, on existe pas, ou plutôt on ne devrait pas exister. Et le « mais les filles qui jouent ça n’existe pas », c’est vieux maintenant, faut arrêter de le sortir.
      Peu importe notre niveau de skill, peu importe notre collection de jeux old school, peu importe si on est PS3, XBox ou PC, et peu importe à quoi on ressemble. On joue, on aime ça, on passe beaucoup d’heures à le faire et aussi beaucoup d’argent.

      En revanche, autant je constate ça dans le milieu US, autant dans les milieux FR, voire EU, j’ai jamais eu de problème ni remarqué quoi que ce soit de vraiment blessant (mais peut-être parce que j’ai pas de XBox et que je joue pas à ces FPS qui attirent tant des cons). Bien sûr, la fille on l’aime bien un peu salope (dans le « bon » sens du mot), mais bon… nous on aime bien les mecs à moitié à poil aussi hein 😀 (ouuuuh sexisme !! ouuuuuh homme-objeeeet !!…)

      Maintenant, est-ce que je vais avoir le courage de lire cet article de Mar_Lard qui doit puer le féminisme ?…

      1. bouh bouh feministe !!!! homme objet bouhhh!!!

        plus sérieusement complétement d’accord, c’est les gamers de 14 ans qui nous pourrisse la réputation.

      2. Je me retrouve pas du tout dans ce que tu dis.
        Lorsque je joue aux jeux, je me fiche de qui j’ai en adversaire ou en partenaire (je préfère le jeu coop au jeu competitif). Pour moi, l’important est que je m’amuse.

        Encore une fois, il faudrait arrêter de faire des generalites.
        Des sexistes comme des racistes, des homophobes etc …, il y en a clairement dans le monde des gamers mais cela reste une minorité.

        Et c’est quoi ce vieux fantasme de l’actrice porno ? Il me semble que l’on ne voit pas les personnes dans les jeux (sauf Burnout Paradise si mes souvenirs sont bons) donc comment veux tu que les gamers sachent que tu ressembles ou pas à une actrice porno. Quant à la gameuse lechant sa manette xbox ca me parait compliqué pour jouer en même temps non ?

        Les modes online sont plutôt bien fait. Tu as la possibilité de jouer en partie privée bannir de ton environnement de jeu les sexistes etc …

        Je n’apprecie pas les sexistes mais je n’apprecie pas non plus les gens qui me mette dans le meme panier que les abrut*s

        Sur ce si tu es joueuse PS3, on se croisera peut être et ce sera meme avec plaisir de faire des parties avec ou contre toi

  6. Complètement d’accord avec Justain, il ne faut surtout pas confondre Geek et Gamers, qui sont deux choses différentes (qui englobe le même univers certes…).
    Après c’est une réalité, nous pouvons avoir des idées reçues tel que « Les femmes sont moins forte », « Elles s’y connaissent moins » (je ne suis pas d’accord avec ça) ou encore « OMG BOOBS LIKE IT ». Ce qu’il faut néanmoins comprendre c’est que les filles/jeunes femmes/femmes n’ont jamais était de grands adeptes que ce soit :
    – De l’univers PC (mais ça se démocratise depuis quelques années => Quoi facebook ? Mais non :), et c’est une bonne chose !)
    – Des jeux vidéos (et ça se démocratise aussi, mais plus doucement).
    A maintes et maintes reprises, les fabricants a la fois de jeux vidéos et de PC ont essayé de s’approprier la clientèle féminine (Cf, jeux barbies sur sega etc etc etc…) en vain !
    Donc bon, ces mêmes personnes ont décidé de s’adresser quasi-exclusivement à une clientèle masculine et forcément on retrouve déjà dans les jeux, sites, même manga ou anime (mais là c’est un autre sujet) des images que les hommes idolâtres pour la plupart : grosso-modo => Les seins, la violence et la d4rkitude.

    Je suis un homme, et je pense que la femme devrait plus s’affirmer (sur internet j’entends, tout champs d’application confondu), mais il ne faut surtout pas tout confondre.
    Il y a des gens bêtes partout, après c’est aussi à vous de faire bouger les choses… Une majorité de personnes ne sont pas des imbéciles et ont une plus ou moins bonne image de la femme (moderne ou non) sur internet.
    Faut arrêter deux secondes avec ces sujets qui n’ont pas lieu d’être et commencer à agir pour se faire écouter. Et agir sans repprocher sans cesse les mêmes choses aux soit-disant « hommes machiste ».

    A bon entendeur….

    1. Encore des idées reçues. As-tu lu l’article ? Non, les filles/femmes ne sont pas nécessairement réfractaires aux jeux vidéos, c’est clairement montré (et pas juste affirmé péremptoirement comme tu le fais).
      Par contre, les adaptations stupides « girly » auxquelles tu fais références n’ont effectivement pas eu beaucoup de succès. Ça t’étonne ? Des réalisations bâclées cantonnant précisément les filles (et pas les femmes, parce que barbie, passé 10 ans, hein…) à des cercles d’intérêts auxquelles certaines ne sont pas sensibles, et excluant de toutes façons toutes celles qui ont atteint ou dépassé l’adolescence, je vois pas comment ça pourrait marcher. Et je comprends aisément que les nanas n’apprécient pas ce genre de clichés auquel tu cédés si facilement.
      Je note par ailleurs que tu n’as pas émis le moindre commentaire concernant les faits relatés dans l’article. Que penses-tu de l’attitude dont a eu à souffrir Miranda Pakozdi ? Et des autres faits évoqués ?
      En bref, as-tu quelque chose d’intelligent à dire à part « de toutes façons, les filles aiment pas les PC, sauf pour Facebook, la preuve, on leur file des jeux vidéo Barbie, et elles aiment pas… » ?

    2. Faut arrêter avec cette idée. Le public féminin, il est DEJA là : 47% des joueurs sont des joueuses (ce qui n’est pas un « ouh les filles commencent à s’intéresser aux jeux et aux ordinateurs », sérieux. C’est pas parce que pour beaucoup, les geeks ont toujours été des mecs qu’on a jamais touché à une gameboy étant gamines). Ce public est juste ignoré par absolument tout le monde, que ce soit les fabricants ou les 53% de joueurs masculins (sauf quand c’est pour harceler, insulter et proposer des plans cul…ou aller pleurer sur le net pour dire « han aucune fille ne partage ma culture »). Dès qu’on s’affirme, on se fait traiter de nazi, hein. Et cherche 1reasonwhy sur Twitter pour comprendre pourquoi peu de femmes s’imposent dans l’industrie du jeu…

      1. geek n’est pas la même chose que gamer merci…

        Tu peux remarquer facilement que Gizmodo est un site pour geek et que l’on ne voit pas que des articles sur les jeux video ni les consoles…

    3. Ah mais pour le coup, je suis tout à fait d’accord, les sujets qui n’ont pas lieu d’être devraient justement ne pas être ! La polémique autour du « quasi viol » de Lara Croft, les filles à gros seins dans les jeux vidéos, l’image de la femme, etc. Tout ça c’est bullshit. La plupart d’entre nous s’en contrefout de tout ça ! Ca nous empêche pas de vivre et encore moins de jouer. J’ai monté ma propre légion avec ma soeur dans un MMORPG, on a recruté des mecs, on jouait avec des mecs, so what? Fille ou mec, on s’en fout, et c’est justement parce qu’on s’en fout que ça ne devrait JAMAIS venir sur la table, ni dans une sens, ni dans l’autre :)

    4. « A maintes et maintes reprises, les fabricants a la fois de jeux vidéos et de PC ont essayé de s’approprier la clientèle féminine (Cf, jeux barbies sur sega etc etc etc…) en vain ! »

      mais justement, elle rale dans l’article sur le fait qu’à la moindre occasion, quand une nana entre dans un magaisn de jeux, c’est vers ce genre d etrucs gnagnan qu’on la dirige, alors qu’elle a envie d ejeux de batson. ce qui donne droit à « c’est pour votre copain? » inévitablement. et on peut dire ce qu’on veut, mais c’est un comportement sexiste!

  7. Moi ça me fait marrer tout ces articles et ces analystes sur le sexisme. Qui s’en plein ? Les Geekettes ? Les Gameuses ? Qu’on m’éclaire… Les donneurs de leçon feraient mieux de se remettre en question. Se mettre dans la peau d’une femme pour lui apporter compassion… Il y a pas plus sexiste…

  8. Hummmmm …
    Je suis Geek et un peu gamer (l4d2) et j’ai jamais vu ça, au contraire au travail il y a plutôt de la discrimination positive qui tendrais à embaucher une fille même si elle n’est pas aussi compétente qu’un autre candidat (c’est bon pour le moral des troupe!).

    Je vous propose la chose suivante, je vais changer mon pseudo et modifier ma voix en ligne et je vous dirais si je me fais systématiquement agresser.

    On devrait tous faire ça pour avoir des données qui ont du sens, c’est parti!

  9. Personnellement, je n’en suis pas, je suis pour que les femmes s’intègre au monde des nouvelles technologies, et s’y intéresse.

    Mais comment voulez vous réagir quand on voit le nombre de gamine de 14 ans qui se disent geek parce qu’elle passe 2 heures par jour su Facebook…. ( pour les hommes c’est pareil, mais moins constaté) ET essayer de leur expliquer, peine perdue.

    J’ai également vu dans les commentaires une personne qui parle de facilité à l’embauche, et je veux bien le croire, je suis dans une école d’informatique et je n’arrête pas d’entendre parler des disposition que l’école veut prendre pour séduire la gente féminine.

  10. Dans mon environnement proche il y a toujours eu beaucoup de gameuses, même sur des FPS de bourrins, alors je m’identifie difficilement aux environnements décrits.

    De mon point de vue les filles gameuses sont même bienvenues car au moins on peut partager notre passion avec elles, ce qui est difficile avec des non-gameuses vue l’image des jeux vidéos à l' »extérieur ».

    Maintenant je conçois tout à fait que le sexisme existe dans d’autres « groupes »… Tout comme il existe dans d’autres environnements, et même si un certain sentiment de liberté de parole existe quand on peut se cacher derrière son clavier.

    Concernant la publicité je suis assez d’accord sur les exagérations marketing de type « femme objet », mais aussi « homme brutasse »… On ne les rencontrait pas autrefois dans les pubs de jeux vidéos et c’est clairement de la faute des marketeux… A noter qu’on ne voit pas cela non plus dans les pubs « Nintendo ».

  11. Les geeks sont-ils sexistes ?

    Peut-être pas au début, car on adore tous les filles et les parties de jambes en l’air, mais quand on se fait taper sur les doits par les filles qui nous font la morale sur ce qui est bon ou non dans notre vie, ça devient vite laissant même si on doit sacrifier les parties de jambes en l’air…vous voyez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité