La science a fait pousser des dents…

Dent

DentLes dents qui poussent, tout le monde connaît, ce n'est techniquement pas complexe, il suffit... d'attendre. Bref, les scientifiques ont préféré faire pousser des dents à partir de cellules souches. C'était plus drôle.

Les cellules souches sont une manne pour les scientifiques, les possibilités et usages semblent sans limite, voire proches de la science-fiction.

Les chercheurs ont été en mesure de développer des dents dotées de racines viables. Il semble révolu le temps de la soupe et de la purée à 80 ans. Pour réaliser tel exploit, il ‘suffit’ d’un savant mélange de cellules de gencive humaine et de cellules souches de molaire de souris.

Les scientifiques ont extrait des cellules épithéliales de gencives et les ont mises en culture dans un laboratoire, ils les ont ensuite mixées avec les cellules issues des souris. Après une semaine, les chercheurs ont transplanté ce mélange dans le tissu de protection des reins de souris vivantes (sic… Bien que ce ne soit pas le débat).

Le résultat est bluffant, puisqu’un hybride de dent humaine a littéralement poussé, émail compris. La prochaine étape est évidemment de réussir cette prouesse sans la souris, qui pour le coup, doit bien grincer des dents.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[Dvice]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Non la prochaine étape et de réussir à faire pousser une dent manquante chez un humain.
    Ça réussira mais pour l’économie des dentistes la technique ne sera jamais employée.

    L’argent ralentit le progrès.

  2. Dentistes, ils en ont pour quelques années avant de se faire du soucis: ils trouverons bien un moyen de s’accaparer cette technologie et ce, de façon exclusive pour maintenir leur tarifs ahurissants !

  3. Le prochain sujet de test sera aviaire…
    Et c’est ainsi que le monde courut à sa fin : ce jour là, les poules eurent des dents !

  4. Cela c’est très intéressant je crois. Je pense que cela serait très bien si on pouvait faire cela avec les autres parties du corps aussi. Est-ce que cela aurait un effet sur le boulot d’un denturologiste? Je me demande s’ils auront besoin d’apprendre de nouvelles choses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité