Carton (presque) plein pour Free !

Money

MoneyLe groupe Iliad (Free) vient de publier son résultat annuel 2012 et les chiffres sont aussi bons que les migrations s’accélèrent. En termes plus clairs, Xavier Niel a de quoi se frotter les mains.

Free a décidé d’illustrer l’expression réussir de façon éclatante, en témoignent les résultats de l’offre mobile.

Au 31 décembre 2012, l’opérateur Free compte donc plus de 10 millions d’abonnés : plus de 5,2 millions d’utilisateurs des services mobiles et 5,36 millions d’abonnés fixe. Cette croissance ne va pas se tarir puisque les abonnés Alice finiront sans doute par quitter la belle, qui commence à se périmer.

Côté web, Free ne démérite pas. Le nombre de Freebox est passé de 4,61 millions en 2011 à 5,17 en 2012. Aussi, le revenu mensuel moyen par abonné (Arpu) passe de 35,5 euros à 36 euros.

Concrètement cela se traduit en euros. Le chiffre d’affaires atteint les 3,15 milliards d’euros, soit une hausse spectaculaire de 48,6% en un an. Merci qui ? Merci l’activité mobile qui effleure les 844 millions d’euros à elle toute seule. A noter que la vente de terminaux rapporte un honorable 124 millions d’euros.

Les efforts d’amélioration du réseau sont également symbolisés par l’investissement de 950 millions d’euros dans le réseau fixe et mobile. Ce qui représente 30% du CA.

Tout est beau, tout est rose ? Nous n’en sommes pas loin, toutefois une ombre entache ce tableau idyllique. Comme le précisent nos estimés confrères de Silicon.fr : ‘

L’Ebitda [NDLR : désigne les revenus avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations] consolidé reste négatif de 46,1 millions d’euros sur la partie mobile pour +967,5 millions sur la locomotive ADSL qui compense largement avec une marge de 41,7%. Le résultat net en prend néanmoins un coup : 186,5 millions contre 251,8 millions en 2011 (-25,9%).

L’année 2012 reste somme toute glorieuse en termes financiers mais également d’engouement. La seule question qui se pose est donc de savoir si Free pourra poursuivre sur une telle lancée.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il va peut etre pouvoir investir dans de la bande passante??
    Ah oui non c’est vrai… il a sa fortune avant a faire continuer de croitre

  2. autre ombre au tableau, le débit de merde sur Youtube, faute d’accord avec Google..!
    heureusement que des solutions ont été trouvé par des p’tits malins..! :-)

  3. Peut-être que maintenant l’ont pourra espérer des prestations de service juste suffisante.
    Je ne suis pas encore partie de chez free. Je tiens bon, et j’espère ^^

  4. Oui, ils gagnent beaucoup. Certes. Mais pour l’instant, c’est LEUR fibre qu’Orange vient de ramener dans mon appart. Ciao Free.

  5. Un résultat d’exploitation consolidé à moins de 1% alors que le déploiement d’antennes n’est toujours pas optimum, ne reste à Niel qu’à espérer ne pas trop impatienter les nouveaux abonnés. Parce que pour l’instant, Free me rappelle le vieil adage « il est des prix en dessous desquels on paie cher les illusions »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité