Au bureau, on surf sur Internet pour son usage personnel !

étude Internet

étude InternetInternet, un formidable outil de productivité ? Plutôt l'outil idéal pour développer une tendance à la procrastination, selon l'étude qui suit !

D’après l’étude Olfeo 2013, axée sur la « réalité de l’utilisation d’internet au bureau », l’employé moyen passe quotidiennement 1h37 sur la toile. Dans cette heure trente-sept, 57 minutes sont consacrées au surf personnel. Du temps passé à aller flâner sur les réseaux sociaux, à consulter ses sites web favoris, mais certainement pas à travailler ni à être productif !

Plutôt alerte, cette étude joue avec les chiffres, à raison : ces 57 minutes se transforment en 4h45 chaque semaine, puis à 2,7 jours par mois, et enfin à 28,5 jours par an. Sauf que l’étude oublie de préciser qu’on est rarement la tête dans le guidon, 100% efficient et efficace dans son travail durant toute une journée. La productivité atteindrait donc les 100% au bureau sans Internet ? Pas vraiment, de notre avis.

Toujours selon cette étude, ce surf sur Internet aurait un coût estimé à 13 150€ annuels, par employé.

[modesrh]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. mouais.
    Je surf aussi au boulot pourdes raisons perso mais je travaille aussi a la maison.
    L’un dans l’autre… Ca s’equilibre.
    Et bon dire que 57 minutes a surfer c’est 57 minutes de productivite de perdues c’est comme dire un mkv de telecharge c’est un bluray qui ne sera pas achete.

  2. Cette étude est pour le moins assez imprécise et partiale ^^

    Je serais déjà curieux de savoir comment est évalué le *temps* resté à surfer en ne se basant que sur les statistiques de *connexion* (donc les accès aux page).
    Typiquement, une page d’actualité (tf1, l’équipe, etc.) va être parcourue en 1 à 2 minute.
    Du coté pro, une documentation technique sera consultée pendant un temps forcément beaucoup plus long.
    Si l’étude suppose un ratio égal, elle est déjà faussée.

    Pour ne rien arranger, certains sites d’actualité se rechargent automatiquement toutes les 5 minutes environ, une tab oubliée le matin dans firefox et c’est environ 80 connexions pendant la journée de travail. Cela est-il comptabilisé ?
    Quelques sites (tels que Wikipédia) peuvent être utilisé autant dans un cadre professionnel que personnel, comment sont-il considérés ?

    D’autre part, comme le souligne l’article, il est ridicule de considérer le temps passé sur internet à des fins non professionnel comme une perte de productivité brute. Certains temps d’inactivité sont difficilement compressibles (compilation, déploiement, …) et des temps des pauses sont toujours indispensables pour rester concentré…

  3. Bonjour,
    Reste que l étude est faite pas un éditeur de logiciels qui permet de filtrer les acces. Nous l utilisons dans un hôpital pour nos patients dont l usage d internet est essentiellement personnel. Je suppose que l étude n écarte pas ces usages et plomb les stats des pro…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité