NVIDIA propose des licences aux entreprises verticalement intégrées, pour utiliser sa technologie

nvidia-ceo-gtc2013-640x424

nvidia-ceo-gtc2013-640x424

Jen-Hsun Huang, le CEO de NVIDIA, s’est adressé hier à des analystes de l’industrie, et leur a mentionné que NVIDIA était « ouvert à l’idée de permettre aux entreprises qui sont fortement intégrées verticalement, d’utiliser sa technologie ». Bien sûr, deux noms apparaissent immédiatement: Apple et Samsung, et il ne serait pas très difficile d’interpréter cela comme un message à ces deux acteurs, qui disposent tous deux de leurs propres processeurs. « Nous le faisons tout le temps », explique le PDG de NVIDIA, « même si la plupart des gens considèrent NVIDIA comme étant une société qui «vend principalement des puces» à ses clients.

Comme j’y ai fait allusion dans mon histoire, NVIDIA Shield a été conçu pour ébranler l’équilibre des pouvoirs, et le principal enjeu de NVIDIA reste que pas moins de 70% de l’industrie du mobile est détenue par Apple et Samsung, Samsung devenant de plus en plus grand de jour en jour. Les deux sont intégrées verticalement (ou « virtuellement » intégrées verticalement dans le cas d’Apple) car ils font appel à des entrepreneurs tiers pour la fabrication de leurs composants.

Si NVIDIA pouvait ajouter suffisamment de valeur pour convaincre Samsung ou Apple de licencier leurs créations (pour un bon prix), il n’aurait pas à les combattre, et ce serait encore le meilleur moyen pour eux de « monter à bord ». Après tout, c’est exactement ce qu’ARM ou PowerVR fait. En fin de compte, il est probablement plus rentable pour NVIDIA de vendre des puces complètes plutôt que des blocs de conceptions logiques. Cependant, il faut prendre aussi la réalité du monde mobile en compte et aller de l’avant.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité