Confessions intimes sur Facebook : une tendance de fond

confessions intimes sur facebook

confessions intimes sur facebookC’est un paradoxe. C’est sur le média le plus regardé et le plus lu que des étudiants d'universités américaines avouent leurs plus grands secrets. Garantissant l’anonymat des contributeurs, des centaines de pages Facebook recensent ces faits totalement inavouables auparavant.

Pour connaitre tous les petits secrets d’une grande école ou d’une université américaine, inutile de chercher bien loin : rendez-vous sur Facebook où vous retrouverez les pages non officielles de centaines de ces établissements. Y sont rédigés, à la vue de tous les visiteurs, les secrets les plus inavouables des étudiants : du petit larcin au questionnement psychologique, toutes ces tranches de vie sont racontées sous le couvert de l’anonymat. Il suffit de remplir un formulaire non nominatif et de valider. Une initiative qui n’est pas sans rappeler PostSecret.com, sans le côté artistique cependant.

Le bon côté de cette initiative n’est pas simplement de se confesser pour se libérer du poids de la culpabilité. Il s’agit surtout d’apporter une aide à ceux qui en ont besoin. C’est l’analyse du site Mashable qui a réalisé un reportage (en anglais) très intéressant sur la question. Mais il y a aussi le mauvais côté où les utilisateurs utilisent ces confessions pour argumenter, parfois avec violence ou impudeur sur ces sujets. Deux pages ont été fermées pour propos à caractère sexuel ou haineux.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source : [Mashable]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité