La fermeture de Google Reader, une histoire de sécurité ?

Google Reader

Google ReaderLa fermeture annoncée du service Reader de Google n'aurait pas été décidée du simple fait du nombre d'utilisateurs décroissant de mois en mois.

Selon le site AllThingsD, le nombre insuffisant d’utilisateurs de Google Reader n’aurait pas été le seul bémol qui aurait poussé Google à annoncer sa fermeture de manière précipitée.

Ainsi, il semblerait que le service Reader n’était pas chapeauté correctement en interne, et qu’il ne disposait même pas d’un « product manager » attitré. A partir de là, difficile d’imaginer le même Google vouloir mettre le dossier Reader en règle, et lui imposer les nombreuses règles de sécurité qu’il applique désormais à tous ses services (et c’est coûteux !).

Et ce afin d’éviter de nouveaux scandales. Et oui : Google avait, il y a quelques années de cela, laissé ses Google Cars collecter des e-mails et des mots de passe, par sniffing WiFi. Depuis, les choses sont rentrées dans l’ordre, et la firme met un point d’honneur à jouer la carte de la sécurité et de la transparence. Mais pas sur Reader. Qui va donc tout simplement mettre la clé sous la porte le 1er juillet prochain.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité