Pourquoi les mises à jour Android sont-elles si lentes ?

Android MàJ

Android MàJOn entend souvent les utilisateurs d'Android se plaindre au sujet du délai imposé entre chaque mise à jour de leur OS, quand il y en a. Cela est d'autant plus difficile pour les passionnés de technologie qui veulent bénéficier de tous les avantages d'une nouvelle mise à jour, mais qu'ils ne peuvent pas obtenir à moins d'attendre six mois ou plus.

Il faut dire que certains appareils neufs peuvent même ne pas être vendus avec la dernière version connue, et cela dure depuis des années. Quel est le problème exactement et pourquoi subsiste-t-il ? Nous sommes allés à la rencontre de certains fabricants et opérateurs qui travaillent avec Google et Android afin de savoir ce qu’il en était.

Une mise à jour, ça fonctionne comment ?

Quand Google sort une nouvelle version d’Android, il y a, fondamentalement, trois étapes de production avant que la mise à jour soit affichée sur votre téléphone. Tout d’abord, les fabricants de puces doivent fournir le code qui permet au système d’exploitation de communiquer avec (et donc de contrôler) les composants matériels. Or, chaque entreprise fabrique des puces différentes (par exemple, Qualcomm conçoit les Snapdragon S3, S4 et S4 Pro). Et comme il y a beaucoup de puces différentes à l’intérieur de l’écosystème des appareils Android (Qualcomm, Texas Instruments, NVIDIA, et Samsung, entre autres), toutes prennent un certain temps à se développer. En règle générale, les fabricants sont en mesure de livrer leurs nouveaux produits sous un à deux mois.

Ensuite, la pile logicielle est envoyée directement chez les fabricants de smartphones. Comme chaque périphérique est construit avec des composants légèrement différents, le nouveau système d’exploitation doit être développé de sorte à ce qu’il puisse s’adapter à chaque téléphone ou tablette. Par exemple, Samsung ne peut pas simplement appliquer son interface utilisateur « TouchWiz » à Jelly Bean puis la diffuser vers l’ensemble de ses appareils. C’est plus complexe que cela, et c’est sans compter sur les exigences de chaque opérateur de téléphonie mobile.

Selon Nick DiCarlo, vice-président chez Samsung USA, il faut compter en moyenne six à huit semaines entre le moment où la société reçoit la mise à jour de l’OS de Google et le moment où il peut fournir la version finale aux opérateurs. Si les mises à jour pour régler des petits bugs sont courtes, les mises à jour plus importantes peuvent quant à elles être beaucoup plus longues.

Bien entendu, c’est aux fabricants que l’on fait remarquer la lenteur de ces mises à jour, et il est facile de comprendre pourquoi.

Un téléphone Google Nexus est habituellement vendu avec la dernière version d’Android. Mais le plus gros du travail pour la firme, c’est de devoir concevoir un nouveau logiciel puis de l’adapter aux composants matériels. « Ce n’est pas aussi simple que de télécharger une ROM de Google dans le cas d’une modification. Cela ne marcherait pas », a déclaré Drew Bamford, responsable de l’expérience utilisateur chez HTC. « Même si aucune modification n’était faite, je ne suis pas certain que le processus serait beaucoup plus rapide, pour être honnête. »

Si ce n’est pas lié à l’interface, comment expliquer ces délais ?

Bienvenue dans le monde merveilleux des tests diagnostics. Les opérateurs de téléphonie mobile doivent tester non seulement tous les téléphones qu’ils prévoient de mettre en vente, mais aussi toutes les mises à jour logicielles à chaque téléphone qu’ils ont déjà vendus. Autrement dit, ils doivent s’assurer que le téléphone fonctionne sur leur réseau. Et c’est là tout le problème. « Les opérateurs ont des ressources limitées, que ce soit sur le plan de la main-d’œuvre, du temps ou de l’équipement », explique DiCarlo (Samsung).

« Étant donné que les réseaux deviennent de plus en plus complexes (CDMA, GSM, LTE, les bandes multiples, …), les champs de test sur les différentes zones d’un réseau sont réalisés avec plusieurs fournisseurs, de sorte à ce qu’ils puissent faire des essais sur l’ensemble des zones existant. C’est pourquoi les tests de réseau sont extraordinairement complexes. »

Chaque opérateur dispose d’une équipe de validation qui se charge de tout vérifier : du test de résistance aux chocs, aux essais de performance en passant par les mesures d’utilisabilité. Ils mettent ainsi le logiciel à l’épreuve à travers diverses expérimentations automatisées afin de voir s’il y a un ralentissement ou un problème plus général quelque part dans l’appareil. Quand ils donnent finalement leur feu vert, ce qu’ils appellent dans le jargon une « approbation technique », ils s’assurent de rester conformes aux normes imposées. « Nous nous projetons dans l’année et nous mettons en place les dates du dispositif des techniques d’approbation 6 à 12 mois à l’avance. » dit Jason Young, vice-président de la stratégie produit chez T-Mobile .

Quand ils anticipent les nombreuses mises à jour d’appareils à venir, ils se demandent alors : « Quel est le dispositif le plus important que nous pourrions mettre sur le marché ? »

Selon DiCarlo (Samsung)

« Si vous êtes un opérateur, que vous dirigez un laboratoire et que vous travaillez sur 30 à 40 téléphones à la fois — et selon eux, ils en gèrent des centaines —voudriez-vous passer du temps à tester […] une mise à jour OS pour un téléphone vieux de deux ans ? »

C’est une évidence. Les opérateurs, après tout, vendent de nouveaux appareils pour que vous restiez rattachés à leurs services. Pour les appareils déjà vendus, il est logique de se concentrer sur les téléphones les plus populaires en premier afin de garder la satisfaction des gens avec le minimum d’effort. C’est purement économique : de cette façon, les opérateurs génèrent et encaissent plus d’argent. Mais alors, combien de temps cela prend-il ?

« Je peux vous dire que lorsque nous lançons un nouveau produit, celui-ci est probablement déjà passé dans nos laboratoires six mois avant d’avoir été mis en vente par l’opérateur », dit Bamford (HTC). « Cela peut prendre un certain temps. »

Young (T-Mobile) a confirmé qu’il fallait « habituellement compter trois à six mois entre le moment où les laboratoires obtiennent le nouveau logiciel et le moment où l’appareil est lancé. »

Une simple petite addition, alors, et il faut attendre peut-être jusqu’à neuf mois pour qu’un nouvel OS soit prêt à l’usage, et cela uniquement si les fabricants et les opérateurs se mettent d’accord sur l’intérêt de consacrer du temps et des ressources à la conception d’une mise à jour.

Mais pourquoi Apple est-il plus rapide ?

C’est vrai. Apple annonce la nouvelle version d’iOS, et hop! Vous pouvez la télécharger sur votre téléphone un ou deux jours plus tard. Comment le constructeur à la pomme fait-il pour se soumettre aux tests exhaustifs exigés par les opérateurs auxquels tout le monde semble devoir se conformer ? Il ne le fait pas, tout simplement. Android et Apple traversent les mêmes étapes; la seule différence, c’est qu’Apple les traverse avant d’annoncer sa mise à jour.

« Je ne pense pas qu’Apple soit forcément plus rapide. Je pense qu’il paraît plus réactif parce que lorsqu’ils nous annoncent une nouvelle version d’iOS, ils la lancent aussitôt. […] Ils ont le même groupe de personnes qui travaille en permanence sur ses pièces pour leurs 250 opérateurs de téléphonie mobile à travers le monde. […] Il apparaît que les processus de Google et Android mettent plus de temps. […] Je pense que l’ensemble du cycle, de bout en bout, est relativement similaire entre iOS et Android, [la différence se fait] juste au moment où la mise à jour est annoncée. »

On n’oublie pas une chose. Apple a l’avantage de fabriquer non seulement son propre système d’exploitation, mais aussi son propre matériel. Il s’agit donc pour l’entreprise d’adapter son OS à un matériel existant, tout cela se faisant en interne, plus rapidement et de manière plus transparente. Google, quant à elle, travaille en étroite collaboration avec des constructeurs de smartphone, notamment pour l’installation de sa nouvelle version d’Android, en sachant qu’il travaille aussi avec les opérateurs de téléphonie mobile afin de s’assurer que tout est bien testé et prêt à être mis en route.

Juste une question de priorité ?

Certains sont arrivés à la conclusion que les fabricants et/ou les opérateurs chercheraient délibérément à retarder les mises à jour logicielles sur les anciens appareils en vue d’en vendre de nouveaux. Bien sûr, parmi toutes les personnes que l’on a interrogées, aucune n’a voulu l’admettre malgré notre insistance.

Ce serait en fait une question de priorités. Les fabricants doivent décider de la meilleure façon d’« utiliser » leurs employés. S’ils ont envie de les faire travailler sur la création d’une mise à jour pour l’un de leurs smartphones un peu plus ancien, ils le feront. Mais bien sûr, la priorité est donnée aux nouveaux appareils qu’ils s’apprêtent à lancer, ou qui l’ont récemment été (et le sont encore en termes de budget publicitaire). Et comme les tests de réseau semblent si importants, bien sûr, les opérateurs doivent établir des priorités, mais des priorités qui dépendent d’eux-mêmes, jugées sur des critères internes.

Selon Punit Soni, vice-président de Motorola spécialisé dans la gestion de produits, « certains transporteurs disent : « Cette mise à jour est très importante pour nous, dès que nous l’aurons, nous la mettrons en laboratoire et consacreront toutes nos ressources ». Quand d’autres disent : « En fait, vous êtes troisième ou quatrième dans notre file d’attente, donc nous allons devoir attendre un peu jusqu’à ce que nous puissions vous trouver une place. »

Au final, les fabricants réduisent le nombre d’appareils qu’ils lancent. Cela semble fou, mais c’est pourtant ce qu’ont fait Motorola et HTC. À un moment donné, le marché a tellement été inondé par le nombre incommensurable de téléphones tournant sous Android qu’il était impossible pour les consommateurs de s’y retrouver. En consolidant le profil de leurs smartphones, HTC et Motorola ont été en mesure de se concentrer sur les téléphones qui importaient vraiment. Ainsi, leurs ressources sont maintenant en théorie moins divisées lorsqu’il s’agit de travailler sur les mises à jour. Moins d’appareils à tester pour les opérateurs aiderait donc à accélérer les choses, quand bien même ce seraient toujours eux qui fixeraient leurs priorités, ce qui maintiendra implacablement la frustration ressentie pour les utilisateurs.

Pour autant, les consommateurs ne sont pas complètement impuissants. En effet, vous le savez peut-être, il est possible de télécharger les mises à jour des mois derniers avant même que les opérateurs ne les mettent en route pour vos téléphones. Toutefois, un risque subsiste, vous pourriez en effet installer quelque chose d’inabouti sur votre smartphone. Il vous faudra alors vérifier et connaître vos sources, et lire les commentaires pour avoir des retours sur la pertinence du téléchargement. De même, il faudra naturellement vous assurer que la mise à jour a été étudiée et conçue pour votre téléphone et votre opérateur.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et sans troll, en plus ! Merci pour les infos, ce fut instructif 😉

    (même si moi je m’en fous, maintenant, je suis sur CyanogenMod, je mets les MAJ logicielles en nighties tous les jours :p)

    1. Bonjour,

      J’ai une question qui me trotte ds la tete pourquoi les maj (dernierement jelly bean 4.1.2) mettent plus de temps a etre disponible en FOTA sur mon galaxy S2 version nue XEF alors que les operateurs qui rajoute une surcouche logiciel sorte avant?

  2. Bah si, je suis là, moi!

    Plus sérieusement, le sujet m’importait peu alors j’ai parcouru l’article en diagonale. Mais force est de reconnaître que ce texte semble tenir la route, et on a là un vrai article (à opposer à un billet?).
    Avec ca, et les quelques articles « reproduits avec l’aimable autorisation de … » qu’on a vu ces derniers temps, gizmodo va bientôt avoir matière à faite fermer les grandes bouches des raleurs de tout poil.

    Continuez ainsi. (et ben et florence qui s’en prennent souvent plein la goule, j’aime bien ce que vous faites, malgré tout, c’est avec des articles comme celui-ci que vous regagnerez les faveurs des rageux. ***No offence*** )

  3. Pourquoi les mises à jours Android sont-elles si lentes ?

    PARSCEQUE IL N’Y A PAS DE STANDARDISATION DE TOUS LES APPAREILS ANDROID ! ils pourrait très bien contourner le problème qu’ils ont créer avec les milliers de différents models d’appareils Android en émettant à l’échelle mondiale la couche basique d’Android, et cela pour tous les appareils, ensuite chaque fabricant emetereait des mises à jour pour chaque appareil Android avec leur surcouche indépendante. Car le consommateur et pas imbecile non plus, il sait que s’il a un appareil Android Samsung il ne va pas aller chercher les mises à jour chez Intel, vous voyez c’est pour cette raison qu’un système d’exploitation contrôler comme WINDOWS, permet de ne pas avoir une fragmentation du système entre les différentes machines PC, ne pas avoir de Défragmentation cela veut dire pouvoir installer du dernier au premier système Windows sur n’importe quelle version de PC, et cela est une très bonne chose, imaginez-vous ne pas avoir le choix comme avec Android de pouvoir installer n’importe quelle version de Windows sur votre PC …quelle honte ! d’utiliser encore WINDOW 2000 sur votre PC car sur votre PC vous ne pouvez pas installer WINDOW 7 ! c’est ce qui se passe en ce moment avec la fragmentation du système d’exploitation ANDROID, dans 10 ans vos appareils Android ne seront plus bons qu’à jeter à la poubelle due à un trop ancien système d’exploitation qui ne sera plus prit en charge par les nouveaux APP ! C’est ce qui se passe déjà en ce moment, il y a déjà des APK sur google Play qui ne sont plus compatibles avec Android 2.3.4 mais seulement avec Android 4.2.0 . Je Crois que le système Android s’il continue comme cela avec sa fragmentation, ils vont finir par s’autodétruire aux yeux du public, car ce n’est pas tout le monde qui change sa tablette après 1 an par manque de support logiciel

    1. « dans 10 ans vos appareils Android ne seront plus bons qu’à jeter à la poubelle »
      pas besoin d’un manque de mises à jour software pour ça. L’obsolescence programmée est une réalité, et c’est encore pire dans le milieu / bas de gamme.

  4. Wouhouu!
    J’aime ce genre d’article. Qu’est-ce que ça fait plaisir de voir une news complète!
    Je préfère 1000x avoir 4-5 articles bien rédigé comme celui-ci dans la journée que d’en avoir 20 mal écrit et incomplet.

  5. En quelques mois, Sony Ericsson est passé du statut de pire constructeur pour le suivi des mises à jour sur les smartphones Android à celui de meilleur.

    Nous lui avons unilatéralement décerné ce titre officieux depuis qu’il a annoncé que l’ensemble de ses smartphones Android sortis en 2011 sont éligibles pour la mise à jour vers Android 4.0 Ice Cream Sandwich.

  6. Merci Gizmodo, enfin un article concernant Android, objectif et honnête! Quand je suis en colère après vos articles je prend le temps de vous en faire part, il est bien normal que je prenne le temps de vous féliciter quand je juge de l’inverse (même si mon point de vue n’intéresse que moi).
    Merci encore!

  7. En acquérant un MOTOROLA filiale Google je suis moins vite servi en majorité que n’importe quel coréen ! Ceci dit souvent c’est moins bien après qu’avant ,!

  8. vous dite :
    « En effet, vous le savez peut-être, il est possible de télécharger les mises à jour des mois derniers avant même que les opérateurs ne les mettent en route pour vos téléphones. »
    j’aimerais bien savoir ou vous trouver ces MAJ pour faire des test sur mon ancien téléphone.

  9. Sans troll vous êtes sur ?

    Autant quand je vois Apple qui se comporte comme une secte à dire qu il n y a rien d autre à part l iPhone5 ça fait peur, autant quand je lis concernant les mise à jour :
    « Je ne pense pas qu’Apple soit forcément plus rapide. Ils font le travaille en amont tout simplement blablabla »
    Je me dis qu on a vraiment fais sauter le disjoncteur de la mauvaise foi…
    Comme dit dans l article, Apple est constructeur, maîtrise forcément son materiel(quoi que) et donc ne dépend aucunement d un tier.
    De plus, le fait qu il n y ait donc Pas de surcouche permet d éviter les cpu à 40 cœurs et les 120 Go de Ram pour des perfs quasi identiques (en ce qui me concerne, entre une appli sur mon 4S et la même sur le S3, c est plus agréable sur le S3, mais la fluidité globale est mieux sur le 4S)
    Et la aussi le problème est du à une optimisation des applis rendu plus difficile tant le vivier Androïd est énorme…

  10. Si je ne m’abuse il existe le meme article sur gizmodo us ou lifehacker
    aller un petit effort un jour vous pourrez faire des articles interessant sans avoir besoin de l’aide du grand frere qui a la quote …

  11. En quelques mois, Sony Ericsson est passé du statut de pire constructeur pour le suivi des mises à jour sur les smartphones Android à celui de meilleur.

    Nous lui avons unilatéralement décerné ce titre officieux depuis qu’il a annoncé que l’ensemble de ses smartphones Android sortis en 2011 sont éligibles pour la mise à jour vers Android 4.0 Ice Cream Sandwich.

    Le constructeur vient de détailler dans un billet sur son blog officiel à destination des développeurs les raisons qui rendent les mises à jour d’Android très compliquées.

  12. ?a-t-il tweeté un message de?remerciement samedi à la mi-journée! LAssemblée nationale ne siège que quelques semaines nintendo ds games list for kids an et délègue entre-temps ses pouvoirs législatifs au Conseil dEtat, Jai eu loccasion toys r us nintendo dsi xl bundle conclure au deuxième set? alors que la France est en guerre nintendo wii update software Mali, Thomas Baurez de StudioCinéLive et Romain nintendo ds neuerscheinungen Vern de TF1 NEWS de donner leurs pronostics pour la remise des prix lors de la prochaine cérémonie des Oscars qui aura lieu le 24 février prochain! Il avait été arrêté le 18 février dans le cadre de lenquête sur des heurts qui sétaient produits près de la colonie de Kiryat Arba! les pays à risque sont ceux qui sont déjà soumis à un stress thermique important? soient informés de la portée de cet arrêt qui étend les conséquences de la restructuration à la division équipement. Trois semaines après son arrivée tonitruante à Paris. Le président cubain Raul Castro a été réélu dimanche à la présidence du Conseil dEtat. avec lanimateur-acteur Ariel Wizman en DJ avant le match, est entré en jeu pour la première fois en Ligue 1 à la 76e minute dun match disputé contre lOM. ?Emmené nintendo ds repairs un duo Ribéry-Robben des beaux jours, signant son 20e succès de rang nintendo wii rock band songs compétitions confondues depuis la défaite contre Leverkusen 2-1 fin ?octobre.

  13. Bonjour,
    Article intéressant. C’est pour ça que je n’achète plus de téléphone avec une surcouche (quelle soit constructeur ou opérateur) … La gamme NEXUS : du pur Google, une mise à jour annoncée, deux jour après elle est installée automatiquement sur le device (Galaxy Nexus + Nexus 7) : JB 4.2.2 sur les deux et pas besoins d’attendre 6 ou 12 mois pour une malheureuse MAJ.
    Des appareils qui ne sont pas les meilleurs en termes de caractéristiques techniques (course au processeur ou appareil photo, …) mais qui font l’objet d’un vrai suivi dans le temps …
    Et j’oublié le point important j’ai arrêter l’arnaque de payer un téléphone 600 ou 700 €, je me contente de la moitié pour un appareil qui ne plante pas et qui est performant.
    A bon entendeur …

  14. Probablement pas assez pour nintendo ds lite wlan wpa2 son rival de gouverner. Ce mouvement a déclenché dimportantes manifestations de solidarité ces derniers jours. tandis que Manchester United a battu tranquillement les Queens Park Rangers 2-0 pour continuer à tuer le suspense avec ses 15 points davance. Elles sont situées à plus de 5 miles environ 8 km super scribblenauts r4i sdhc la rivière Columbia. Maintenant tout le r4 firmware for ds lite sait quon peut se foutre des Fran?ais et se moquer de leurs dirigeants parce quils baissent les yeux. Selon un sondage Ifop-Fiducial* – et non how to get pictures from dsi to facebook comme nous lavions indiqué par erreur – paru dimanche dans le JDD, PolitiqueLes quatre principaux candidats à la primaire socialiste à Marseille seraient en mesure chacun demporter la mairie face à son actuel locataire Jean-Claude Gaudin UMP, le chef du gouvernement rappelle que ce drame survient presque un an jour pour jour après la mort du photographe Rémi Ochlik et de la journaliste Marie Colvin dans des conditions similaires à Homs. 0 relancera la catégorie des tablettes de taille intermédiaire, Dautres auditions pourront se nintendo 3ds midnight purple amazon après les vacances scolaires pour mieux déterminer quelles étaient les relations dans la classe entre lauteur et la victime. Des centaines de roses blanches ont été déposées devant le portail en bois peint en blanc r4 ds reviews leur maison.

  15. Article intéressent et c’est vrai que les validations technique justifie en partie les choses mais ça sert aussi pas mal d’écran de fumée pour justifier le non support d’un téléphone tout neuf qui se retrouve obsolète dès sa sortie.
    cf Motorola qui annonce de manière tout à fait officiel des MAJ d’android 2.3x vers 4x pour les annuler plusieurs mois après (et pendant ce temps là on vent les stocks sur la base d’une promesse!)
    cf le foutage de gueule de Motorola:
    http://www.geekmag.fr/support-my-moto-motorola-se-moque-de-ses-acheteurs/

    Sans compter les effets d’annonce de Google qui tombe à l’eau (ex support natif de Miracast dans Android 4.2 pour au final le retrouver dans quasi aucun modèle pas même les Nexus) et la volonté de rendre obsolète les android 2.x quand bien même cela représente encore 50% des terminaux actif! Tout simplement en coupant la compatibilité de ses propores appli (gmail, keep…)
    cf cet article:
    http://www.geekmag.fr/debat-android-un-os-viable-ou-tout-juste-bon-pour-les-appareils-jetable/

  16. Article intéressent et c’est vrai que les validations technique justifie en partie les choses mais ça sert aussi pas mal d’écran de fumée pour justifier le non support d’un téléphone tout neuf qui se retrouve obsolète dès sa sortie.
    cf Motorola qui annonce de manière tout à fait officiel des MAJ d’android 2.3x vers 4x pour les annuler plusieurs mois après (et pendant ce temps là on vent les stocks sur la base d’une promesse!)
    cf le foutage de gueule de Motorola:
    geekmag.fr/support-my-moto-motorola-se-moque-de-ses-acheteurs

    Sans compter les effets d’annonce de Google qui tombe à l’eau (ex support natif de Miracast dans Android 4.2 pour au final le retrouver dans quasi aucun modèle pas même les Nexus) et la volonté de rendre obsolète les android 2.x quand bien même cela représente encore 50% des terminaux actif! Tout simplement en coupant la compatibilité de ses propores appli (gmail, keep…)
    cf cet article:
    geekmag.fr/debat-android-un-os-viable-ou-tout-juste-bon-pour-les-appareils-jetable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité