42.fr, l’école gratuite et orientée informatique de Xavier Niel

Xavier Niel

Xavier NielLes rumeurs étaient donc bel et bien fondées : Xavier Niel vient d'inaugurer 42.fr, soit une sorte d'école "gratuite" qui va tenter de faire éclore de futurs talents et dans le même temps dynamiser le marché des développeurs. Sacré effet d'annonce.

Xavier Niel a présenté ce matin 42.fr (un hommage à peine déguisé à Douglas Adams), une « école » voulant former de futurs développeurs, mais aussi court-circuiter aussi bien l’Education Nationale que les voies de formation classiques. Fustigeant le manque d’informaticiens sur le marché, Niel évoque des « pouvoirs publics […] trop concentrés à sauver ce qui ne l’est pas. »

Cette école, basée dans le XVIIème arrondissement de Paris, pourra accueillir entre 1000 et 3000 élèves. Elle sera ouverte 24/24, et respectera à la lettre le leitmotiv suivant « un poste (un iMac) = un étudiant ».

Bref, 42.fr veut puiser dans le vivier des exclus du système scolaire, miser sur la formation de groupe, et sur le gratuit. Les intéressés pourront déjà s’inscrire en suivant ce lien. 4 000 personnes seront choisies dans un premier temps, et auront droit à 15 h de formation par jour cet été. Un test ardu, qui leur permettra s’il est passé avec succès d’intégrer la première promotion, en novembre 2013.

Xavier Niel annonce vouloir supporter ce projet sur les 10 prochaines années.

[itespresso]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 15H de formation par jour faut le vouloir mais cette initiative n’en est pas moins appréciable, principalement de par la gratuité du système.

  2. Parce que vous vous imaginez qu’il fera cela sans contrepartie ? Qu’il fait ça gratuitement par philanthropie et simple bonté d’âme, pour le service publique ? ahahaha. C’est un patron et son but est de faire du profit, pas l’aumône. Alors certains, atterrissez et arrêtez de le regarder comme un dieu.

    « ouverte 24/24 » ahahahah « à 15 h de formation par jour cet été » non mais si les infos sont vraies, vous croyez vraiment que le gouvernement va laisser faire cela ? MDR

    1. Je ne sais pas comment il gagnera son argent dessus mais l’état n’a rien à dire quant au 15h/jour et open H24.

      Ca fait + de 10 ans que Epitech marche comme ca et l’Etat n’a jamais eu son mot à dire car c’est un établissement privé et les élèves restent là car ils le veulent bien.

    2. Son intéret est simpement d’avoir un vivier de recrutement, dont il peut orienter la formation pour avoir des developpeur « prèt » à l’emploi en sortie d’école.
      Il n’a pas tout à fait tort, quand il indique que les étudiants en sortie d’école ou de fac ne sont pas correctement formé : ils ont en général une formation théorique assez bien fichue, mais quand on rentre dans le monde professionnel, il y a un paquet de truc à apprendre (culture d’entreprise, mais aussi façon de faire, de développer), qui coutent environ 1 année à l’entreprise par nouvel embauché, le temps que ce dernier trouve ses marques.
      Si l’école les formatte au modèle Free, c’est une année de gagnée pour lui.
      Tant que la formation est reconnue, cela reste un vrai plus pour tout le monde, il n’y a pas de laissé pour compte, donc c’est plutôt une bonne initiative.

      Pour le reste, je ne suis pas trop d’accord avec sa position du « sorti de la fac inappropriée et des écoles privées trop chères, il n’y a rien ». Ce n’est pas vrai. il y a un bon nombre d’école d’ingé publique (ENSI ou autre), plus ou moins généraliste par ailleurs qui forme de bon ingénieur dans le domaine de l’informatique (même s’il faut compléter leur cursus une fois embauché ». Par contre, ce qui est sur, c’est que la demande est plus forte que l’offre, et ce, depuis un bon bout de temps.

  3. Ce que Xavier Niel ne dit pas, c’est qu’il à piqué toutes ses idées à Epitech, ancienne école de ses trois partenaires : Nicolas Sadirac, Kwame et Florent. Jusqu’aux projets « révolutionnaires », tout ceci n’est que du pompage.
    Et en plus ils appellent leur école 42, nombre qui se retrouve déjà énormément à Epitech. Bref… Du déjà vu, juste un gros coup de pub pour quelque chose qui n’apporte strictement rien de plus !

  4. Si on ne devait qu écouter les hâters, la voiture n existerai pas et l arme la plus puissance serait la sarbacane…
    Ces mêmes bouffons qui eux ne font jamais rien pour les autres s

    1. Kharn27

      et on s’en porterait peut être pas plus mal, et on serait peut être autour d’un feu à débattre plutôt que de taper sur nos clavier…..et on serait peut être pas en train de faire crever la nature.

  5. Je viens de m’inscrire, je ne donnerais pas mon avis, je ne dirais pas ce que je pense, par contre les gens intelligents saurons ce que je pense car c’est évidence. Les autres … Étouffez vous dans votre ignorance, bande de moutons.

  6. Zaari

    Désolé de ne pas vous comprendre oh Votre Incommensurable Grandeur.

    Pourriez-vous éclairer vos humbles serviteurs de vos Eternelles et Flamboyantes Lumières.

    Pour nous sauver moi ainsi que les autres vers de notre ignorance crasse et nous sortir des ténèbres.

    Amen.

  7. Etant étudiant de Term S et souhaitant poursuivre en DUT Geii ou informatique avec un dossier scolaire peu admirable mais une véritable ferveur en informatique, c’est pour moi une magnifique opportunité d’essayer! et l’idée donne envie surtout quand on voit le programme des études.. et oui c’est pompé sur Epitech mais le problème avec Epitech : c’est privé et ça coute vraiment chère.

    1. Le problème avec cette école c’est que même si elle est « gratuite » tous projet accomplie par un de ses élèves durant sa scolarité appartiendras à free, de plus la formation proposé ne dureras que 3 ans.

  8. Mouai , en sachant que le chômage dans le secteur informatique a augmenté de 16 % en 2012 :

    http://www.silicon.fr/munci-emploi-chomage-informaticiens-2012-83204.html

    Qu’il est plus intéressant pour certaines entreprises d’embaucher des indiens ( programmation ) car ils ne coûtent que 400 €/mois alors qu’un français c’est 2000 €/mois au moins et que leur seconde langue nationale/maternelle est l’anglais …
    Que plein de jeunes se lancent dans cette branche alors qu’à force ça va s’engorger .
    Bref des futurs sans emplois avec cette école encore .
    C’est la mondialisation les gars , vous oubliez ça .

    1. même avec 16% de plus, ça reste un secteur très dynamique et qui embauche.
      Tout n’est pas délocalisable en Inde, et il est parfois très compliqué de driver un projet avec cette distance (et les incompréhension culturelle ou de mode de fonctionnement). L’Inde peut convenir, mais pas à tout.

      C’est la mondialisation, mais faut pas tout voir en noir non plus…

  9. Epitech c’est bien, mais c’est très cher, c’est réservé aux étudiants ayant des parents aisée ou prêt à faire crédit pour l’étude de leur enfant, et c’est quelque chose que j’aurais sans doute refusé de la part de mes parents.

    Donc la gratuité c’est bien, que se soit pour avoir une réserve de dev formé comme il le veut, je ne vois pas en quoi c’est gênant, personne ne pourra forcer ces étudiants à travailler pour Free, et si en plus ça peut assurer un emploi aux futurs diplômés, faut être cons pour s’en plaindre.

  10. Le chômage des informaticiens en France est actuellement au plus haut depuis 2005 avec 36 000 demandeurs d’emploi dans la profession, soit environ 7% de taux de chômage (sources : DARES), un nombre qui a DOUBLE depuis le début de la crise en 2008 ! Faites une petite recherche sur Google et auprès des sources qualifiées (ex. Pôle Emploi et syndicats, pas seulement les sources patronales n’est ce pas…) et vous verrez bien.
    Il n’y a que les illuminés comme Xavier Niel (qui n’est plus qu’un magnat de la com), les « marchands de viande » (SSII qui recrutent de façon hyper sélective – JEUNES bac+5 moutons à 5 pates – et leur lobby le Syntec…), certaines écoles privées (qui ont tout intérêt à avoir un maximum de candidats…) et les « journalistes » incompétents (qui ne savent que répéter les bobards patronaux…) pour parler de pénurie d’informaticiens en France !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité