Réaliser un barrel roll dans un Boeing 707

Boeing 707

Boeing 707Qui a dit qu'un avion de l'envergure d'un Boeing n'était conçu que dans le seul et unique but de faire voyager ses passagers ?

Lorsque vous prenez l’avion, tout est fait pour que vous soyez confortablement installé. Les seules fois où, éventuellement, vous décollez un peu de votre siège, c’est quand il y a d’imprévisibles perturbations. Or, sachez-le, Boeing a déjà essayé de repousser les limites de son 707 (plus exactement d’un prototype) en lui faisant notamment faire des figures de voltige aériennes, ce que nous allons pouvoir voir tout de suite à travers une vidéo pour le moins renversante.

En 1955, Tex Johnson, pilote du spécialiste du transport aérien, avait démontré que cette manœuvre était tout à fait possible et surtout, que cela ne présentait aucun danger selon lui. On le voit ici effectuer ce que l’on appelle un tonneau, c’est-à-dire qu’il fait tourner l’avion sur lui-même en effectuant une rotation à 360 degrés.

Alors, dangereux ou pas dangereux ? Selon lui, même s’il est vrai que l’avion se retrouve à deux reprises complètement sur le côté et une fois à l’envers, en raison de la façon dont le déploiement est effectué, la force exercée par le biais des réacteurs sur l’avion demeure constante. Ainsi, lorsque l’engin est sur le côté, il continue d’accélérer latéralement, de même lorsqu’il est à l’envers. Pendant tout le long de la figure, l’avion qui est en accélération permanente exerce une force de traction de la gravité.

A noter, le 707 n’est pas le seul à avoir fait l’objet de cette expérience. Le Concorde a lui aussi connu les joies de la voltige aérienne, tout comme ce prototype du bombardier Avro Vulcan, qui a servi de cobaye dans les années 1950 :

Et comme le talent, ça ne s’explique pas, ça se vit, je vous invite à vivre ces quelques minutes de maitrise totale de la part de ce pilote qui, verre à la main, effectue son tonneau avec une aisance déconcertante.

[dvice]

Chris H. Galbraith / Shutterstock.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Je dirais même plus, on ne voit strictement rien. La qualité de la première vidéo est médiocre et ne mérite pas d’exister ni même d’être publiée.
      J’ai vomi 4 fois, c’est inadmissible, intolérable, révoltant, offusquant.
      Au revoir

  1. En français c’est un tonneau barriqué.
    C’est une figure pas évidente a faire mais réalisable avec n’importe quel avion ou presque
    car il ne génère que des accélération positives sur la cellule de l’avion.

    Cette figure a été interdite en vol de démonstration (sur avion de ligne) car après cette réussite, quelqu’un de moins
    doué s’est vautré lamentablement en faisant des victimes…

    1. Il me semblait qu’ils évitaient de les faire avec les avions de ligne rapport aux forces exercées sur les ailes de l’avion lorsque celui ci se retrouve a l’envers,

  2. « Barrel roll » sérieux ? tu peux pas mettre dans ton titre « tonneau » comme tout le monde ? Je sais qu’on est dans un monde qui s’anglicise de plus en plus. Soit, ça ne me pose pas de problème. Mais utiliser des mots anglais qui ont un équivalent clair en français, c’est juste du vieux snobisme de hipster à deux balles (ou de l’optimisation de réf). Je ne dis pas que c’est le cas 😉 Je dis ce que je perçois.

    1. Surtout que « Barrel roll » ne désigne pas un tonneau simple (mouvement de roulis où le fuselage reste dans l’axe) mais un tonneau barriqué où l’axe du fuselage effectue un cercle durant le roulis.

  3. spooky…. Je suis pas le dernier a gueuler sur la qualité des articles de Giz mais quand même… « Do a barrel roll » … Référence… Truc de vieux geek barbu…
    Tain y’a des fois où je me sens vieux

    1. Essaye de comprendre la différence entre un déterrage et sujet d’histoire … histoire de l’aviation … histoire de l’informatique … etc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité