L’ordinateur biologique est complet

Ordinateur biologique

Ordinateur biologiqueLa frontière qui sépare les hommes des machines est de moins en moins nette. Surtout depuis l’annonce récente d’une équipe de l’université de Stanford : des scientifiques viennent de créer le premier transistor biologique entièrement fabriqué à partir de matériel génétique. C’était la dernière barrière pour créer un ordinateur entièrement biologique.

Ces scientifiques de l’Université de Stanford ont donc créé une version génétique des transistors à base d’ADN et d’ARN, qu’ils ont appelé transcriptor. Comme vous le savez, un ordinateur ce n’est qu’un outil permettant de stocker, transmettre et effectuer des opérations logiques sur des informations. Il y a plus d’un an, cette équipe avait annoncé qu’elle était parvenue à stocker des informations dans de l’ADN. Puis, elle a réussi à transmettre des informations génétiques d’une cellule à une autre (une sorte d’Internet biologique). Avec le transcriptor, cette équipe peut maintenant effectuer des opérations logiques !

D’un point de vue pratique, cela signifie qu’ils sont théoriquement capables d’ordonner aux cellules cancéreuses d’arrêter de se multiplier. Ils peuvent surveiller la santé générale, et créer des médicaments en réponse à la présence de certains enzymes. Bien sûr, il va falloir être prudent avec ce genre de technologie. Et il va falloir encore de nombreuses années avant qu’elle soit applicable en dehors d’une éprouvette. Mais la porte d’un développement potentiel vient d’être ouverte et les applications sont sans limite ou presque. [Sciences-mag]

Tags :