Pour lutter contre les bouchons, Los Angeles synchronise 4500 feux de circulation

LA

LAParis, Londres, Los Angeles, la même galère : quand on prend sa voiture pour aller travailler, c'est très souvent pour se retrouver dans les embouteillages. Pourtant, les nouvelles technologies tendent à faire évoluer dans le bon sens les problèmes liés à la circulation si l'on en croit le maire de Los Angeles.

Ce dernier fait d’ailleurs l’éloge de sa ville et notamment de son système de synchronisation des feux de signalisation. Les Angelenos vous le diront. Los Angeles est bien connue comme une ville en proie à des embouteillages. Or, une nouvelle stratégie de contrôle du trafic en conception depuis trois décennies pourrait permettre aux habitants de mieux circuler dans leur ville.

C’est en tout cas le but établi pour ce nouveau système de contrôle et de surveillance de la circulation automatisée, qui a été achevé en février dernier. Le système synchronise tous les feux de circulation à travers la métropole, soit l’équivalent de 4500 panneaux. Le maire, Antonio Villaraigos a affirmé au New York Times que Los Angeles est alors « la première grande ville dans le monde » à exécuter aussi bien tous ses signaux de synchronisation, avant de déclarer que le système permettrait à terme de réduire les temps de conduite et donc la pollution. « En synchronisant les feux de circulation, nous passons moins de temps à l’arrêt, et donc moins de temps à polluer. »

Pour la petite histoire, le système remonte à la préparation des Jeux Olympiques de 1984, lorsque certaines intersections entourant le Los Angeles Memorial Coliseum ont été synchronisées. Concrètement, cela fonctionne en envoyant des mises à jour en temps réel par des capteurs magnétiques à travers des câbles à fibres optiques sur la route. Un système informatique, à l’aide de logiciels sur-mesure, calcule automatiquement les fréquences de signal basées sur les flux de la circulation. Selon le Ministère des transports, la fluidité/rapidité du trafic a augmentée de 16% dans la ville, tandis que la vitesse moyenne des automobilistes a augmenté, passant de 24,1 km/h à 27.8 km/h.

[theverge]

Gerry Boughan / Shutterstock.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A Lausanne, en Suisse, c’est le même principe, sauf qu’il est configurer pour ralentir l’entrée en ville, augmenter le temps de parcours et favoriser les transports publics. Le métro est saturé aux heures de pointes et le trafic routier ne fait qu’augmenter. Qui va dans le bon sens ? j’en sais trop rien.

    1. Pareil à Brest où si on veut avoir les feux au vert il faut dépasser la vitesse règlementaire!
      Il faut dire qu’on a un maire qui veut obliger les citoyens à utiliser son tramway mais qui lui personnellement préfère, et de loin, se déplacer en voiture avec chauffeur !

  2. Je comprend toujours pas pourquoi on a en france un systeme de feu rouge si vieux ! Dans de nombreux pays les feux rouges ont un systeme qui permet d’avertir l’automobiliste que le feu va passer au vert . En californie par exemple les feu passent de rouge a Orange et Rouge simultanement avant de passer au vert . L’avantage c’est que quand on est lance par exemple , pas besoin de reduire sa vitesse car on sait que le feu va passer au vert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité