Comment faire la différence entre art et pornographie sur Youtube ?

Youtube

Youtube LogoArt ou pornographie ? C'est une question qui revient très souvent chez Youtube. La plate-forme de vidéos a récemment supprimé un clip musical, pourtant très plébiscité en très peu de temps, mais jugé trop subjectif.

La politique de Youtube autour des vidéos mettant en scène sexe et/ou nudité est assez difficile à comprendre. Ou peut-être est-elle simplement difficile à définir aussi. En tout cas, le week-end dernier, le site a censuré une vidéo du chanteur Robin Thicke dans laquelle figuraient de jeunes demoiselles à moitié nues. Voici la vidéo en question censurée sur Youtube :

Pourtant, ce n’est ni la première, ni la dernière vidéo un peu trop « sexy » que l’on peut trouver sur Youtube. La plate-forme regorge notamment de clips musicaux avec des nanas en sous-vêtements (ou sans) et, quand des versions plus « light » n’existent pas, ce sont les versions explicites qui restent et qui, souvent, perdurent un certain temps avant d’être supprimées, quand elles le sont. En bref, comment le système de validation fonctionne-t-il exactement ?

Selon les lignes directrices de YouTube concernant la nudité et le sexe, n’importe quelle vidéo qui est « destinée à être sexuellement provocante » est vouée à être supprimée. Cela ne veut pas dire que les vidéos en cours d’upload sur YouTube sont vérifiées à l’avance. En fait, les plus douteuses parviennent à l’équipe de modération dès que la communauté les signale comme inappropriées ou les juge comme violant les lignes directrices du site. Une vidéo signalée est alors examinée dans les bureaux de YouTube : il n’y a aucun algorithme qui détermine si le contexte artistique l’emporte sur le contexte sexuel.

Or, ce jugement ne se résume pas uniquement à dire oui ou non. La limite d’âge est posée une fois que les vidéos ont été signalées. Par exemple, une maison de disque ne peut pas publier une vidéo en imposant un message d’interdiction aux moins de 18 ans avant de la mettre en ligne. Seul YouTube est en mesure de le faire si la plate-forme estime que la vidéo en question ne viole pas les règles qu’elle a établies. VEVO, qui distribue des vidéos musicales sur Youtube, s’est exprimé à ce sujet :

« VEVO est une plateforme où les artistes de tous genres peuvent s’exprimer librement à travers la musique et la vidéo. Nous n’avons jamais censuré une vidéo de musique distribuée par le biais de notre plate-forme. Nous le signalons clairement quand une vidéo est trop explicite, afin que nos téléspectateurs puissent choisir la version qu’ils souhaitent regarder. Nous pouvons aussi parfois inclure une mention « Parental Advisory » parce que nous croyons qu’il est important d’informer les parents et les téléspectateurs par rapport au contenu vidéo que nous distribuons qui peut ne pas convenir à tous. »

Il n’empêche qu’actuellement, des vidéos peu catholiques tournent encore sur Youtube et n’ont pas encore été supprimées. Et quand bien même elles le seraient un jour, d’autres viendront un jour prendre leur place et perdureront un bon moment avant de se faire elles-mêmes remplacer.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le porno c’est de l’art, que ça plaise ou non, j’aime pas certaines formes d’art et alors ? On va finir chez dans la case à l’Oncle Marx si ça continue…on y est déjà ? Zut !

  2. Chouette, enfin un rédacteur de gizmodo qui écrit un texte construit, argumenté et sans copié-collé d’autres sites. Qui fait plus de 10 lignes, sans répitition des lignes précédentes. Qui ne cherche pas non plus à dire que le porno c’est génial, que tout le monde en regarde (cf Florence). Donc milles fois bravo.

  3. Bravo, trop pro, comme d’habitude!!!
    « Voici la vidéo en question censurée sur Youtube », la bonne phrase aurait était « voici la vidéo, en version NON censurée sur Youtube »
    Pour voir la vidéo censurée sur youtube, voici le lien: http://vevo.ly/11SVarD

  4. Bravo!!!
    « Voici la vidéo en question censurée sur Youtube »
    La bonne phrase aurait été: « Voici la vidéo en version NON censurée sur YOUTUBE »
    La version non censurée, est par définition pas sur YOUTUBE !!!
    Mais sur VEVO

    http://vevo.ly/11SVarD

  5. Désolé pour le doublon, il semblerait que Gizmodo ne maîtrise pas très bien, l’insertion de commentaires dans une page web.
    Mais c’est vrai que c’est super dure comme technologie à maîtriser!!!

  6. Depuis qu’YPz0ps est arrivé, j’ai bon espoir qu’il relève pas mal le niveau du site, oui… Je le suis depuis son premier article, et pour le moment, rien à redire. Bravo l’ami, ça fait franchement plaisir !

  7. Google a déjà parlé de son algorithme :
    Ils détectent un quota de pixel de couleur peau type « Européenne » pour detecter la pornographie. Sur cette vidéo on voit bien que le fond est couleur peau, ce n’est donc pas étonnant qu’elle ai été censurée : Il n’y a que dans le porno qu’on a un quota de pixels de cette couleur normalement. Sauf que ce clip démontre le contraire.
    Il montre que l’algorithme de Google est encore une fois stupide : Déjà car nous n’avons pas tous la même couleur de peau, et ensuite parce que ces couleurs peuvent être dominantes dans des videos non porno.
    Google a pour but d’automatiser les choses et souvent ils échouent sur certains domaines. Un autre exemple est l’algorithme des livres sous droit d’auteur qui montre des parties de livre mais qui n’empeche pas de lire le livre entier en cherchant des mots voisins.
    On voit donc bien que quand ils mettent quelque chose au point, ils ne mesurent pas toujours les conséquences.

    1. Et les statues grecques c’est du porno ?
      Non, l’art c’est représenter. Le porno c’est représenter un acte sexuel qui pourrait choquer des enfants. Il existe l’art pornographique. Des statues representant un acte sexuel ou ayant rapport avec le sexe uniquement (comme une statue de phalus seule, sans le corps c’est pornographique) Cet art existe depuis des millénaires et est même collectionné.
      Après on peut se demander si le tableau de Courbet est pornographique etant donné qu’il focalise sur un point précis mais chez la femme d’epoque, le sexe etant interne et caché par les poils, etait-ce pornographique ? Le debat est compliqué et partagé.
      C’est toujours pareil : ou mettre les limites ?
      Maintenant qu’elles se rasent toutes, il n’y a pas photo, le meme tableau de Courbet sans les poils, si il aparaissait les lèvres ouvertes, le clito, il serait sans doute considéré comme pornographique.
      Pas que le sexe soit malsain, mais qu’il puisse etre tenté par des individus jeunes (12 ans) encore peu expérimentés de la vie et pouvant regretter ce qu’ils en feront. Il sagit juste d’une protection. Tout comme le permis de conduire à 18 ans.
      Je ne pense pas qu’on puisse remettre en cause ces dogmes, ils sont de bon sens, non ?
      Maintenant, il existe l’avortement au cas ou car il y aura toujours des cas particuliers et avoir un enfant à 14 ans relève de la responsabilité des parents qui devront s’occuper d’eux jusqu’à leur majorité. Un enfant ce n’est pas une poupée.
      Après on peut se demander : Cacher/dissimuler est-ce mentir ? Non, mentir ce serait dire : Le sexe n’existe pas. Avoir une poupée sans sexe ne veut pas dire que le sexe n’existe pas. Il y a des poupée sans surcils, d’autres sans cheveux.
      Alors est-ce censurer ? Oui, mais à raison peut-etre. Car il est impossible d’expliquer la vie à un enfant en 5 minutes. Par contre, il serait judicieux de leur expliquer que ça existe mais qu’ils l’apprendront petit à petit par eux même. L’ennui c’est que l’interdit donne envie… Donc il faut leur expliquer qu’ils grandiront vite, trop vite.
      C’est donc un problème social qui n’a jamais été résolu et qui n’est pas pret de l’etre. Ou alors on autorise tout mais il risque d’y avoir de l’abus de mineurs, les conséquences en seraient à mon avis plus incertaines. Je pense que c’est une des censures à ne pas toucher, avec celle du trash : bras coupés, tetes decapitées, …
      Perso, je n’aime pas tomber sur ces images, il y a suffisament de violence dans les médias pour en donner des détails gores au moment du repas. Je n’aimerais pas non plus voir un minou ou un phalus en mangeant mes saucisses. Donc quelque part ça nous protège nous aussi de nos fantasmes incontrolés. Aussi le sexe n’interesse pas tout le monde et devient vite lassant quand on en abuse (il devient alors meme presque dégoutant).
      Pour le reste, la censure de l’adulte ne fait que poser problèmes alors non à la censure pour les adultes ! (sauf l’autocensure, qui est un droit. On a tout a fait le droit de vivre caché si c’est notre choix. Mais devoir etre obligé de se dévoiler est contre-nature. Il n’y a que les politiciens au pouvoir qui doivent dévoiler leurs manigances au peuple qui les élis. Il n’y a qu’eux qui ont pour obligation de dévoiler leur vie privée car ils ont choisi un métier de confiance et ils nous doivent transparance. Tandis que le peuple, lui doit garder secret ses votes, voir sa vie privée s’il veut garder son pouvoir)
      Ne vous inquietez pas politiciens, nous ne vous demanderont pas la taille de votre sexe. Je doute que vous soyez imposé à sa taille un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité