XOR Motors : un nouveau scooter électrique français

XOR motor

XOR motorLa propulsion électrique inspire décidément les industriels français. Alors que Renault ou Bolloré s'imposent parmi les constructeurs les plus innovants de voitures électriques, c'est au tour de XOR.motors de faire parler de lui sur un segment, jusqu'à présent dominé par Matra ou e-Solex : celui des scooters électriques.

Cette jeune start-up dévoile en effet le XO2 8 kW (équivalent 125 cc) et  le XO2 4 kW (équivalent 50 cc), deux scooter électriques dont les performances se rapprochent de leurs homologues thermiques.

 

Le XO2 8 kW par exemple accélère de 0 à 100 km/h en tout juste 6 secondes, affiche une vitesse maximale de 120 kilomètres par heure pour une autonomie pouvant atteindre 140 kilomètres (à 50 km/h de moyenne). Des performances qui reposent en grande partie sur des batteries lithium polymère haute densité, parmi les plus performantes au monde.

 

« Cette batterie offre une très grosse capacité énergétique qui permet une importante autonomie et des performances moteur impressionnantes. Elle est garantie 2000 cycles de recharge soit au moins 150 000 km. La vitesse de charge est particulièrement rapide : 1h30 de vide à plein. En charge de dépannage : 1 minute de charge permet 1 km d’autonomie à 100 km/h. Sur simple prise ordinaire. » nous indique Fabrice Marion, le fondateur de XOR motors.

 

Au-delà des performances, les scooters XOR.motors se démarquent également de la concurrence en pouvant être repliés sur eux même, pour pouvoir par exemple être transportés dans un coffre de voiture. La promesse de multimodalité est toutefois à nuancer : le scooter pèse 89 kilogrammes dont 30 kg pour la seule batterie (amovible).

 

Disponibles sur www.xor-motors.com, le XO2 est commercialisé 2390 euros dans sa version de base (+45 euros par mois pour la batterie) et 3500 euros pour le modèle le plus performant (+56 euros pour la batterie).

Default Gallery Type Template

This is the default gallery type template, located in:
/space/www/fr.ubergizmo.com/data/releases/20171114145024/www-docs/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/nextgen_gallery_display/templates/index.php.

If you're seeing this, it's because the gallery type you selected has not provided a template of it's own.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. des scooter avec abonnement ??? c’est nouveau ? Pourquoi faut-il payer 50€/mois pour la batterie … j’aimerai bien une explication s’il y a un connaisseur…

    1. Tout comme pour les voitures électriques, une batterie de véhicule n’est pas la propriété de l’acquéreur. La complexité du recyclage des composants, et leur quantité surtout, a poussé les contructeurs à ne céder à la vente que le « vahicule » mais pas la batterie. Cela garantit son retour en cas de problème et évite de la retouver en décharge sauvage, avec les problèmes environnementaux que cela provoquerait.

      1. « Cela garantit son retour en cas de problème et évite de la retouver en décharge sauvage, avec les problèmes environnementaux que cela provoquerait. » Euh ça c’est la version officielle, la réalité c’est qu’ils gagnent beaucoup plus en louant qu’en vendant !

      2. tout comme T-Shirt. L’excuse « recyclage » ne tient pas.

        Une batterie scooter fait 150 000 km et, à 15 000 km par an, cela fait dix ans. Une batterie à recycler tous les dix ans?
        10 ans fois 12 mois fois 50 balles… 6 000 €. Bienvenue au club.

        Je crois aussi que les constructeurs, réparateurs et fournisseurs d’énergie veulent garder un œil sur le consommateur, et lui refiler un véhicule autonome pour dix ans n’est pas la bonne méthode.

      3. Il n’y a pas de soucis de fiabilité ou de recyclage… il s’ agit uniquement de générer un maximum de profit.

        J’aurais adoré qu’un constructeur français soit moteur de changement mais seul l’intérêt économique prime, et les services (ici la loc de batterie) c’est le cheval de bataille des entreprises avec le rêve de se garantir un revenu indéfiniment. Si c’est pas l’entrepreneur ce sont les banques et les investisseurs qui l’y forceront.

        Ca me fait mal de dire ça mais il faut aller voir du côté de fabriquant américain Brammo pour être propriétaire de ses batteries. Le modèle Enertia initial est dispo à la vente et à l’essai à Paris, Lyon et Marseille pour 8000 € quand même!

    2. Et je pense en plus que la batterie doit coûter très chère ! D’où la solution d’un paiement par mois je pense. Et puis 50 € par mois si on a juste a la recharger pourquoi pas !!! Combien nous coûte tous les mois le plein d’un scoot thermique ? Et si de plus au moindre problème elle est garantie grâce à la loc pourquoi pas :-) Bravo pour cette innovation française de surcroît :-) :-)

      1. 50€/mois juste pour la batterie. Ce n’est pas pour le scooter. D’ailleurs le mec te garantit la batterie 150 000 km ( presque dix ans ) mais il te garantit pas le scooter..

        50€/mois que tu utilises ou pas le scooter. C’est un crédit mais à la fin tu n’es pas propriétaire du matos, et tu raques tant que ton scooter est fonctionnel: pas question d’y placer la batterie du concurrent, pas moyen de se passer de batterie.

        Et un scooter qui fait 4l/100km et 1250 km/mois consommera 50l * 1,5€ = 75 €, un scoot éléctrique 50€ de location + 7,5 € de charge. Bénéfice de 12,5€ par mois? et l’autonomie limitée n’est pas compensée par les frais d’entretien moindre.

        Belle innovation française, mais probablement assez vite enterrée par une offre asiatique « batterie à connecteurs standardisé comprise, recharge sur secteur », vendue une seule fois. Du moins pour qui sait utiliser une calculette.

  2. XOR LE SCOOTER!!
    SCOOTER DE L’ESPACE!!
    XOR, NE CRAINT RIEN. IL NOUS TRANSPORTERA , AAAAAAAAAAAAHHHHHHH!!!

    ok, je cinnais la sortie.

  3. @Meursault : C’est l’explication fournie pour pomper le client jusqu’à l’os sous couvert d’écologie.
    Rien qu’a voir les conditions d’utilisation des batteries de ZOE (ou une surfacturation de 2€ sera demandée a chaque charge rapide), c’est surtout un ensemble qui sert à garantir que le client paie le véhicule et continue d’être pris au piège mensuellement par le concessionnaire. Car malgré le prix annoncé prohibitifs des batteries neuves, proposer la location n’est pas du tout une activité philanthropique (un peu comme un smartphone subventionné en fait…).
    Là ou un revendeur ne touchait rien de la TIPP (enfin le TICPE maintenant…), voila le créneau à ne pas louper !

    J’y vois d’ailleurs un énorme frein au décollage des véhicules électriques, qui commencent techniquement a pouvoir remplir le besoin de bon nombre de nos concitoyens mais dont l’intérêt de payer plus cher une location de batterie que son équivalent en carburant (et même si on ne roule pas !) ne convaincra jamais quiconque.

    Si nos constructeurs n’ont pas appris de leurs erreurs avec leurs véhicules qu’ils ont voulus greffés a leurs propres concessionnaires pour la moindre bricole (réinitialisation du calculateur Renault pour un simple changement de batterie par ex..), le réveil va être très difficile !
    Le paradoxe étant que, ce qui a le plus aidé Renault, c’est sa filiale roumaine low cost, dont les véhicules ne revoient plus jamais, pour une immense majorité, les concessions dès la fin de la garantie…
    Il y a surement là matière a réflexion…

  4. Saviez-vous que le scooter ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les scooters électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un scooter électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de scooters à recharger…).

  5. @GROS :
    Même si certains de tes arguments sont recevables, les répéter a tour de bras ne feront qu’exaspérer l’auditoire, qui, a défaut de pouvoir se retourner contre toi, se retournerons contre eux.
    En fait, tu desserts tes intérêts avec tes copier / coller.
    Ca ressemble plutôt en fait à de la désinformation dans la mesure ou tu dénigres une technologie nouvelle sans proposer aucune autre alternative que de conserver ce qu’on sait être polluant et cancérigène.
    Reçois tu un chèque de total en fin d’année indexé sur le nombre de posts auquel tu as répondu ?

    D’autant plus que beaucoup de tes écrits sont sans fondements !
    – La perte en ligne existe il est vrai, mais comparativement à la perte en matière première pour le raffinage et le transport du carburant, j’ai fais mon choix. Compte même les kilomètres de détour que tu réalises par an exclusivement pour faire le plein de ta voiture, ça te donnera matière a réfléchir.
    – La perte en stockage dans les batteries sont parfaitement négligeables, puisque ces véhicules sont utilisés quotidiennement pour être rentables
    -L’énergie pour la fabrication des batteries, évidemment qu’il en faut ! Pour raffiner du pétrole aussi et même pour allumer ton ordi….
    -J’ai des panneaux solaires, ma production me permet largement de recharger un petit véhicule de ce type la moitié de l’année sans me relier à une centrale nucléaire.
    – ce scooter est fabriqué en France, le cout carbone entre la conception et le transport est plus faible que pour une voiture japonaise non ?
    -Les camions de transports de carburant participent à la détérioration des chaussées, dont le bitume est un dérivé de….pétrole, tous les enlever, c’est toujours ça de gagner !

  6. Toujours trop cher, cela ne marchera pas.
    L’électrique n’est pas une mode mais l’avenir, et tant que les fabricants veulent s’en mettre pleins les poches et faire faillites ensuite, cela restera à l’arrêt.
    Et n’écoutez pas le fou furieux « gros » ci-dessus, aussitôt qu’il entends véhicule électrique il nous ressort toujours le même texte. Un malade de plus. Ou un enfoiré payé par je ne sais quel lobby pétrolier.

  7. Bonjour.
    50€ en gros c’est 3 foi plus chère que pour mon PCX 125. Un plein d’essence 8.5€ pour 210 Km plus la réserve.
    La location des batteries freine le développement des véhicules électriques. Un système de caution aurait été préférable ?

  8. Dommage, sans cette histoire de location de batterie (ils nous prennent vraiment pour des gogos), il me plaisait vraiment bien ce scooter…
    J’étais sur le point d’en commander un.

  9. Bonjour ,
    déja propriétaire trés satisfait d un Peugeot E Vivacity , j attendais un scooter français équivalent 125 , quelle déception , la location des batteries ne m interesse pas du tout quitte a payer un plus cher au départ .
    Je continue donc avec cet excellent équivalent 50 , les non connaisseurs peuvent critiquer ce choix , je m en fous , je suis emballé par sa sobriété électrique , ses performances , son silence , son autonomie , sa propreté et absence d odeur par rapport a un thermique , sa capacité d emport et accessoires pour se protéger d une mauvaise météo .Acheté début Novembre 2012 , j ai aujourd ‘ hui 1 er Mai 2013 fait 4200 kms …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité